Hello tout le monde ! Récemment, j’ai été contacté par Pauline, membre d’une troupe de théâtre nommée Les kids des étoiles. M’invitant gentiment à leur dernière création à Paris, je n’ai malheureusement pas pu répondre positivement à sa demande. Par ailleurs, en surfant sur les différents réseaux sociaux de la troupe, j’ai eu un petit coup de cœur pour les créations très originales que proposent Les kids des étoiles. Pauline a gentiment accepté de répondre à quelques questions, pour peut-être vous donner envie d’aller voir leur prochaine pièce, basée sur Harry Potter.

Coucou Les kids des étoiles, présentez-vous à nous, qui êtes-vous ?

Bonjour, nous sommes une troupe de théâtre créée en 2011 et basée sur Paris, qui monte des comédies musicales parodiques. Nous avons tous des parcours très différents, mais nous sommes rencontrés car nous sommes issus des mêmes fandom (Harry Potter, Disney, Batman…). Nos spectacles sont des adaptations en français des pièces de la Team Starkid, troupe américaine basée à Chicago. Nous avons dans la troupe quelques comédiens professionnels, dont notre metteur en scène Cécile Parichet, mais nous sommes pour la plupart des amateurs et c’est en nous entraidant pour le chant, le jeu et les chorégraphies que nous arrivons au résultat que nous présentons au public. Nous créons aussi nous-mêmes nos costumes, décors et marionnettes, grâce à de nombreux bénévoles et à l’implication des comédiens.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le fait de faire du théâtre ?

Chaque comédien a ses raisons différentes de monter sur scène : Cécile aime raconter des histoires, Juliette le fait de créer une œuvre artistique à partir de rien, Paul aime l’échange avec le public… De manière générale, chaque nouveau projet est une véritable expérience humaine où nous nous créons de merveilleux souvenirs. A chaque représentation, nous sommes émerveillés par le lien qui se crée avec les spectateurs, l’énergie qui passe entre eux et nous, invisible mais très présente. Nous aimons les faire rire, les faire voyager et les faire rêver. Et puis, évidemment, le fait d’incarner nos personnages favoris. Qui d’autre peut se vanter d’avoir été Lord Voldemort, Batman, Luna Lovegood, le génie de la lampe et un moustique géant au cours des cinq dernières années ?

L’univers d’Aladdin, de Batman, d’Harry Potter, vos inspirations sont multiples ! Qui écrit les différentes pièces ?

Les pièces que nous adaptons sont des œuvres de la Team Starkid, écrites en majorité par les frères Lang et Brian Holden. Les traductions sont de Juliette et Cécile Parichet, qui nous permettent de nous les réapproprier en les adaptant à la culture française.

« Potter Jukebox is back », votre dernière création, touche Harry Potter, êtes-vous de grands fans ?

La grande majorité d’entre nous, soit 99,9% de la troupe, est inconditionnellement fan d’Harry Potter. Nous avons rencontré la plupart des membres via notre amour pour A Very Potter Musical (comédie musicale américaine sur Harry Potter), lors de rassemblements Harry Potter, de projections de films, ou encore au Bal des Sorciers. Potter Jukebox est un mélange de scènes de nos premières pièces sur Harry Potter et de chansons de Wizard Rock, traduites ou composées par nos soins. Il est fascinant de se dire qu’une œuvre littéraire a créé un mouvement musical, et nous avons choisi de le mettre en scène afin de mettre en valeur de merveilleuses chansons qui touchent notre univers favori. Nous n’étions censés jouer Potter Jukebox qu’une fois, le 23 novembre, mais l’enthousiasme du public a été tel que nous avons choisi de faire deux dates supplémentaires, le 1er avril à 15h30 (malheureusement déjà complet) et le 4 mai à 20h.

Je vois que les tickets d’entrée sont gratuits, une raison particulière à cela ?

Il y a deux raisons. La première est que les spectacles de la Team Starkid étant des parodies, ils ne possèdent pas les droits d’auteurs sur les personnages, les lieux et une partie des intrigues. Nous pouvons donc les jouer à titre gratuit, mais il ne nous semblerait pas correct de faire des bénéfices sur le talent et les créations de J.K. Rowling. L’autre raison, c’est que le fait de faire des pièces gratuites nous laisse en marge d’un contexte professionnel, et cela nous offre une très grande liberté pour exprimer notre créativité comme nous le souhaitons. Et la troisième raison (j’avais mal compté, désolée), c’est que nous souhaitons que nos spectacles soient accessibles à tous. Certains de nos spectateurs viennent nous voir de Londres, Lyon ou Toulon – ils paient déjà assez cher le train pour venir nous voir, nous ne voulons pas leur rajouter des frais qu’ils ne pourraient pas forcément assumer. En revanche, louer une salle n’est pas gratuit, donc nous vendons des souvenirs faits-main, des gâteaux et des boissons à l’entracte et à la fin du spectacle, qui nous permettent d’aider à financer nos projets (salle, costumes, décors, accessoires…). Ce qui manque est payé par la troupe, qui se cotise, chacun en fonction de ses moyens.

Déjà des idées de futures créations ?

Nous avons justement une réunion vendredi afin de parler des futurs projets de la troupe. Nous ne savons pas encore dans quelle direction nous irons après Potter Jukebox : création originale, reprise de parodie, adaptation, pièce plus « classique »… Quoi qu’il arrive, nous espérons avoir l’opportunité de jouer au maximum, à Paris et ailleurs, que ce soit dans des festivals de théâtre ou des événements geek, afin de faire connaître notre troupe !

Plus d’informations sur Les Kids des étoiles :


Rendez-vous sur Hellocoton !