Pour échapper à son quotidien se partageant entre la maladie de sa mère et les humiliations répétées de ses camarades de classe, un jeune garçon se réfugie dans un monde imaginaire digne des contes de fées, où il est question de courage, de perte et de foi.

Mon avis : Hello tout le monde ! Aujourd’hui, on parle d’un film sorti en décembre dernier, qui au départ ne m’attirait pas du tout. Poussée par chéri hier soir, je m’y suis plongée et franchement, quelle claque ! Quelques minutes après minuit est un film sensible, poignant et prônant des messages magnifiques. Il m’a vraiment parlé jusqu’au plus profond de moi, et je vous le conseille vraiment fortement.

Habituellement, je ne suis pas spécialement adepte des films de ce genre, donc franchement, même si ce n’est pas votre truc d’un premier abord, laissez vous portez, vous risqueriez d’être surpris… Juan Antonio Bayona n’est pas inconnu car il avait déjà réalisé L’orphelinat (que je n’ai pas encore vu) et The Impossible (un vrai coup de cœur également!). Au casting, on retrouve Lewis MacDougall (déjà aperçu dans Pan), complètement bluffant dans son rôle, Felicity Jones, Sigourney Weaver, ou encore Liam Neeson dans le rôle de l’arbre.

Quelques minutes après minuit est un film d’une justesse incroyable. La maladie y est dépeinte de façon tellement réaliste, avec tout cet espoir gravitant dans la relation mère/fils. Le film aborde de nombreux thèmes tous aussi profonds les uns que les autres. Connor est un jeune garçon, qui frôle presque l’adolescence et qui a encore des tonnes d’interrogations d’enfants. La rencontre avec le monstre va l’amener à se redéfinir et à prendre conscience de certaines réalités. On s’identifie d’ailleurs très facilement aux craintes de l’enfant, et ça n’en est que plus percutant ! Visuellement, c’est également sublime. Les parties contées sont magnifiques, et on est scotché au film pendant tout le long. Les messages passent facilement, et la tension du film monte crescendo ! On ne voit pas le temps passer, et j’avouerai que je l’aurai bien regarder deux fois de suite !

Même si certains diront qu’à certains moments, le film semble un peu pathos, ça n’enlève en rien toute la sensibilité et la beauté de chaque image. Un belle claque que je vous conseille fortement ! Vraiment, c’est un coup de cœur pour moi !

Le truc en + : Quelques minutes après minuit est adapté du roman du même nom de Patrick Ness, un romancier anglo-américain spécialisé dans la littérature pour enfants. A l’origine, cette histoire est née de l’imagination de l’auteure britannique Siobhan Dowd décédée des suites d’un cancer en 2007. Elle souhaitait en faire son cinquième roman avant que la maladie ne l’emporte et c’est Ness qui a ensuite repris ses premiers écrits pour en faire le livre qui a donné lieu au film de Juan Antonio Bayona.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !