August Pullman est un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école. Aujourd’hui, il rentre en CM2 à l’école de son quartier. C’est le début d’une aventure humaine hors du commun. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de coeur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure extraordinaire d’Auggie finira par unir les gens autour de lui.

Mon avis : Hello tout le monde ! Chronique coup de cœur aujourd’hui avec mon avis sur Wonder, le film réalisé par l’excellent Stephen Chbosky (souvenez-vous, c’est l’auteur et réalisateur de Le monde de Charlie). Je crois que mon seul regret est de ne pas avoir pris le temps de lire le livre avant, dont le film est adapté. Ce film a toutes les qualités que j’attends d’un film. Il est tendre, touchant, fait passer un magnifique message de tolérance, et sérieusement, on ne voit pas du tout le temps passé. Moi qui suis prise très facilement par l’émotion, j’ai eu les yeux humides pendant la quasi totalité du film.

Alors, oui, certains diront que ça dégouline de bons sentiments, que c’est peut-être un peu « facile » sous certains aspects, mais pour moi, Wonder est une vraie leçon de vie, qui donne beaucoup d’espoir. L’amie avec qui je l’ai vu disait qu’il faudrait que le film soit visionné par les écoles, et franchement je suis bien d’accord. C’est un film qui fait du bien à tout le monde, petits et grands confondus.

De plus, j’ai adoré le casting. Jacob Tremblay est exceptionnel (je l’avais déjà tellement adoré dans Room) et tout le reste des enfants également. Mais vraiment, la meilleure des meilleures, ça reste Julia Roberts qui est juste sublime et exceptionnelle dans ce rôle. On ressent vraiment toutes ses émotions et tout son talent.

Pour ce qui est de la réalisation, on découvre les points de vue de plusieurs personnages (et ça, on m’a déjà dit que c’était comme dans le bouquin) et du coup, ça rend le tout encore plus intéressant. Le personnage de Via, la sœur d’August, m’a particulièrement touchée. Du coup, le film aborde une multitude de thèmes tous plus intéressants les uns que les autres.

Vraiment, pour moi, c’est un gros coup de cœur! A voir absolument… 🙂

Le truc en + : Wonder est l’adaptation du roman du même nom de R.J. Palacio paru en 2013 et vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde. Elle s’est mise à écrire Wonder après avoir croisé dans la rue un enfant qui souffrait de malformation cranio-faciale. Elle a aussitôt détourné son regard puis, remplie de honte, s’est demandé ce que pouvait ressentir cet enfant. Elle s’est alors lancée dans l’écriture de Wonder en se plongeant dans la littérature médicale et en recueillant des témoignages de famille dont les enfants ont une malformation identique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !