Lire avec les plus petits… #22

Coucou ! On se retrouve aujourd’hui pour un article consacré aux plus petits. J’ai lu quelques albums jeunesse et j’avais envie de vous en parler. C’est parti ! 🙂

Premier album avec Je t’aimerai toujours de Robert Munsch et Camille Jourdy, publié aux éditions des éléphants. Une très bel ouvrage sur l’amour filial, l’amour indéfectible qui unit un parent à son enfant. C’est plein d’émotion et les mots de Robert Munsch s’accorde parfaitement aux illustrations de Camille Jourdy. En plus, le texte utilise la répétition et est donc très accessible pour les tout-petits. Il se joue telle une rengaine en utilisant une berceuse qui se répète.  Un magnifique album pour parler de l’amour, et pour transmettre tous les sentiments que l’on ressent pour son enfant.

Une mère berce son bébé en lui chantant des mots tendres. Au fil des pages, le bébé grandit et devient un enfant, puis un adolescent, puis un adulte sans que jamais ne le quittent cette berceuse et, avec elle, l’amour inconditionnel de sa mère…

Ensuite, encore un album publié aux éditions des éléphants avec La maison pleine de trucs d’Emily Rand. Un très bel ouvrage également mettant en scène un collectionneur de vieilles choses et d’objets en tout genre. Pour moi qui adore les vides greniers, les brocantes, je me suis un peu reconnue en ce Monsieur Leduc, le héros de cette histoire.  Ce que j’aime particulièrement, ce sont les illustrations, qui sont riches en objets. On prend beaucoup de plaisir à analyser les pages afin de voir ce que collectionne le héros. L’histoire est mignonnette et parvient également à nous parler des préjugés. Un petit bijou!

La maison de monsieur Leduc est pleine de trucs. De trucs qui débordent des placards, de trucs entassés dans des tiroirs. De trucs perdus, de trucs dont les autres ne veulent plus. Devant cette accumulation de bazar, les voisins, aux maisons proprettes et ordonnées, ne sont pas très emballés. Sauf Mo, un enfant du quartier, qui s’intéresse de près aux trucs de monsieur Leduc. Pour monsieur Leduc, chaque chose est un trésor qui trouvera un jour son utilité. Avec l’aide de Mo, il va, peu à peu, éveiller la curiosité des habitants du quartier…

Et le dernier est publié à L’école des loisirs. J’ai une passion pour les sirènes et j’ai eu un petit coup de foudre pour Julian est une sirène de Jessica Love. Visuellement, c’est une vraie pépite. Des couleurs chaudes, des visages expressifs, un album aux milles couleurs. A travers son histoire fantasque, Jessica Love nous sert une ode à la différence et n’hésite pas à parler de la thématique du genre. Une histoire simple, en peu de mot, qui mérite un accompagnement auprès de l’enfant mais que ça fait du bien de voir ce type d’albums sortir. Un coup de cœur à mettre entre toutes les mains !

Julian est avec Mamita, sa grand-mère. Leur métro s’arrête et des sirènes montent à bord. Julian adore les sirènes. «Moi aussi, je suis une sirène», dit-il. Une fois seul, il s’apprête, couronne sa tête de longues feuilles vertes qu’il orne de fleurs colorées, noue un long rideau crème à sa taille. Il est prêt. Mamita et lui partent main dans la main vers la parade.

17 thoughts on “Lire avec les plus petits… #22

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.