Black Riders. 3, Tinkerbell de C.J. Ronnie

Elle a tout perdu. Il va tout quitter. Et si l’un se sacrifiait pour l’autre ? Les Black Riders ont combattu les Hell’s Eagles et ont réussi à éviter la destruction de leur club. Maintenant que Pop’s a cédé les rênes à Jace, il est temps de montrer à tous que les motards de L. A. sont plus féroces que jamais. Le nouveau Prés’ propose à Splinter, le solitaire du groupe, de monter un chapitre à Austin. C’est le moment pour l’ancien Marines de faire le point sur sa vie au sein du club : nomade ou sédentaire ? Un choix qu’il lui semblait avoir déjà fait, mais c’était sans compter la demande de Pop’s de veiller sur June. L’ancienne camarade de Hayley et Beverly a quitté Los Angeles depuis quelques mois : elle a du mal à se remettre de la mort de Danny, décédé lors de la rixe avec les Eagles. Ce n’est cependant pas sa seule source d’inquiétude, puisqu’elle a la sensation qu’une ombre rôde dans ses pas. Avec Splinter en babysitter, la colocation s’annonce électrique. Pourtant, ces deux âmes que tout oppose ont peut-être plus en commun qu’ils ne le pensent.

Mon avis : Hello tout le monde ! Je suis ravie de revenir aujourd’hui vous parler de mon dernier coup de cœur, qui est le tome 3 de la trilogie Black Riders de C.J. Ronnie. C’est assez fou car je trainais des pieds pour le lire ! Il me semblait que ça faisait trop longtemps que j’avais lu les précédents et qu’il me serait impossible de me souvenir de moments clefs afin d’être bien dans cette histoire. Et en fait pas du tout, j’ai juste trop trop aimé.

Pour ceux qui ne connaissent pas, à chaque tome, nous changeons de point de vue pour découvrir de nouvelles histoires d’amour. Mais il y a un fil rouge tout le long concernant le club de biker des Black Riders. Par exemple, pour ce tome 3, il y a un événement très important dans le tome 2, très utile dans celui-ci, donc pour moi, il est important de lire la saga dans l’ordre.

C’est marrant, en relisant mes avis des deux tomes précédents, cette saga aura vraiment été crescendo niveau qualité pour moi. Ce tome-ci, c’est l’apothéose, la cerise sur le gâteau, celui qui aura fait palpité mon petit cœur. J’ai adoré cette histoire et découvrir plus précisément les personnages de Splinter et June. On a un peu le schéma des ennemies to lovers que j’aime tant, et surtout on assiste à une histoire d’amour d’une LENTEUR absolue. Et sérieux, qu’est-ce que j’adore ça. 😍 Le roman fait 800 pages, et croyez-moi, la frustration et les émotions sont palpables, presque à chaque page. On apprend à connaître les personnages, leur passé, leurs secrets et c’est un vrai plaisir. ❤️ Et puis, comme toujours avec l’autrice, l’histoire n’a aucun temps mort, elle nous propose des personnages creusés et  surtout, elle clôture cette saga d’une main de maître.

Pour les amateurs de saga biker, dîtes-vous bien que c’est assez soft (et moi, j’en suis ravie). On se consacre beaucoup aux personnages, à ce qu’ils traversent et ce qui concerne l’univers biker peut parfois être relégué au second plan. Moi, ça ne m’a absolument pas dérangée, mais je pense qu’il faut le savoir.

Bref, vous l’avez compris je pense, j’ai surkiffé. ❤️⠀

Parfois, lorsque je suis avec lui et que nous discutons, j’ai l’impression de le reconstruire aussi bien qu’il me reconstruit.

D’autres chroniques : 

Les chroniques de Coralie
Les instants volés de la vie
Miss Croq book

D’autres romans de C.J. Ronnie : 

Black Riders. 1, Glitter Girl
Black Riders. 2 , Girl Crush

8 thoughts on “Black Riders. 3, Tinkerbell de C.J. Ronnie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.