Campus Drivers. 1, Supermad de C.S. Quill

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à coeur de ne jamais décevoir leur clientèle. Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix. Alors comment se retrouve t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer?

Mon avis : Hello, hello ! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur le premier tome de Campus Drivers , que j’attendais avec beaucoup d’impatience car j’adore C.S. Quill. Autant vous dire que quand j’ai enfin mis le nez dedans, je l’ai tout simplement dévoré. Je rejoins d’ailleurs la pléiade de coups de cœur que j’ai vu sur ce premier opus ! J’ai adoré cette comédie romantique regroupant tous les ingrédients que j’aime dans la romance.

Déjà, j’ai surkiffé les personnages. L’autrice nous sert histoire d’amour qui prend son temps, où les héros vont d’abord développer de vrais liens d’amitié. Chacun a son passé, ses démons, et devoir cohabiter alors que ce n’était pas prémédité va être difficile pour Lane mais aussi pour Lois, démunie après s’être fait larguée par son mec. Ce que j’ai particulièrement adoré, c’est que le ton employé par C. S. Quill est de l’ordre de la comédie, la vraie, celle où on a des fous-rire, celle où on se sent tellement bien. C’est une lecture fraîche et pétillante, mais aussi agrémentée de moments d’émotion pure. Parce que je peux vous dire qu’on se marre bien, mais on a aussi les larmes aux yeux à de nombreux moments ! Bref, un cocktail gagnant pour moi. 💖

Ce que j’aime dans ce genre de saga, c’est également découvrir les personnages secondaires. Que ce soit ceux qu’on suivra dans les tomes suivants ou les autres. D’ailleurs, dans ce premier opus, mention spéciale à la famille plutôt inattendue de Lois, qui m’a touché en plein cœur. J’ai adoré les chapitres où elle intervient. (En fait, j’ai TOUT aimé dans cette histoire – vous savez, c’est le genre de bouquin qui trouve direct sa place sur ma pile de livres à relire, à peine terminé que j’avais envie de recommencer!).

Vous l’avez compris, je vous conseille plus que fortement cette lecture ! A lire absolument si vous êtes fans de comédies romantiques sur fond de campus universitaire. Vivement le tome 2, car au vu de cette fin, il me tarde de découvrir Donovan!

« Notre amitié a pris un virage sec, et c’est Lane qui est au volant. Un foutu chauffeur qui ne parle pas, ne me donne aucune indication sur l’itinéraire et la destination finale. »

D’autres chroniques :

Les chroniques de Coralie
Lectrice Lambda
Lectures de Jenn

D’autres livres de C.S. Quill :

Burning dance & Burning games
49 jours, je compterai pour toi
Duologie Prude à frange

28 thoughts on “Campus Drivers. 1, Supermad de C.S. Quill

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.