Le prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages) d’Anna Triss

Moi, c’est Robyn, jeune mère célibataire au langage fleuri, maladroite et tatouée. Politiquement incorrecte et fière de l’être ! Le seul prince charmant auquel je crois est le héros du conte que je lis à ma fille tous les soirs. Mon ex a failli me démolir et jamais plus je ne laisserai un homme me briser. Je jongle entre mon travail de barmaid et de tatoueuse pour joindre les deux bouts. Ma princesse et moi, c’est nous deux contre le reste du monde ! Donc, je ne succomberai pas aux beaux yeux turquoise du grand ténébreux solitaire qui s’est installé dans l’appart juste en face de chez moi. Je ne marcherai pas dans une crotte de chien devant lui du pied droit. Je ne me vautrerai pas à ses pieds en me demandant si je n’ai pas oublié d’enfiler une culotte sous ma robe. Et bien sûr, je ne le frapperai pas au visage avec une courgette génétiquement modifiée. N’empêche, le mystère qui auréole ce superbe spécimen italien m’attire irrésistiblement, même si la plupart du temps, il est profondément antipathique et indéniablement glacial. C’est grave docteur ?

Mon avis :  Hello tout le monde ! Nouvelle chronique aujourd’hui sur la duologie d’Anna Triss, qui reprend Le prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages) et Amour, flingues et macaronis. Dans ces deux romans, on va suivre surtout Valentino et Robyn, deux personnages aux antipodes l’un de l’autre, que la vie va mettre sur le même chemin ! J’ai passé un très bon moment avec ces deux lectures, qui m’auront fait beaucoup rire. Anna Triss nous sert une histoire déjantée, fun, et bourrée d’action !

Malgré un côté très déluré, l’histoire n’en reste pas moins réaliste et a donc réussi à m’embarquer du début à la fin ! Les personnages sont charismatiques et ont de la répartie. Robyn, l’héroïne, pourrait tout à voir avec la demoiselle en détresse et l’autrice combat ce cliché-là en nous présentant une une jeune femme vraiment badass, que j’ai apprécié ! L’alchimie entre les personnages est top, l’action est ben présente et ça rend l’histoire très prenante.

Dans le deuxième opus, Anna Triss fait le pari fou de nous proposer une suite différente de ce qu’on aurait pu en attendre, dans la première partie en tout cas ! Croyez-moi, on s’arrache les cheveux, on a envie de balancer son livre par la fenêtre 😬 et en même temps, c’est juste trop addictif, et je n’ai pas réussi à lâcher ma lecture.

Mon seul bémol va à l’omniprésence de scènes de sexe, que j’ai souvent lu en diagonale car ce n’est plus vraiment ce que je cherche dans la romance. 🤷‍♀️ Mais à part ça, j’ai beaucoup aimé ! ✨⠀

Pour les amateurs de New Adult, et d’histoires déjantées, je recommande !⠀

« Nous puisons notre force l’un dans l’autre. En cet instant, nous ne sommes plus qu’un corps, un cœur, une âme, un esprit réunis par notre amouret notre volonté, blessés par nos épreuves, forgés par nos larmes, illuminés par nos rires, transcendés par notre passion.⠀
Rien ne pourra plus nous séparer…hormis la mort.⠀
Je suis son sanctuaire lumineux.⠀
Il est mon ténébreux refuge.⠀
Pour toujours et à jamais. »

D’autres chroniques :

Le monde enchanté de mes lectures
I need more books
New kids on the geek

19 thoughts on “Le prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages) d’Anna Triss

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.