Play Hard. 2, Hard to hold de K. Bromberg

Lorsque l’agente de sportifs Lennox Kincade, reine de beauté, découvre que le joueur de l’équipe de football de première division qu’elle est supposée recruter, n’est autre que Rush McKenzie, un joueur vedette, enfant terrible du football, elle comprend qu’elle a pactisé avec le diable ! Anglais. Tatoué. Sexy. Au coeur d’un énorme scandale…Ce qui aurait dû redorer sa réputation entachée, est sur le point de s’effondrer. L’objectif ? Le persuader de rester aux États-Unis. Aussi vrai qu’il n’y a pas de mal à se faire plaisir, si quelqu’un apprenait que leur relation n’est pas purement professionnelle, cela ne ferait que donner raison à tous leurs détracteurs.

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur le deuxième tome de Play Hard de K. Bromberg.  J’ai adoré ce deuxième opus, que j’ai trouvé de meilleure qualité que le précédent 😍. En fait, j’ai surtout adoré les personnages, auxquels je me suis fortement attachée ! Lennox et Rush m’ont embarquée dès le début et j’ai ressenti les papillons dans le ventre lors de la naissance de leurs sentiments amoureux, et avec moi, c’est sans aucun doute synonyme de qualité 😂. ⠀

Dans ce tome, on va donc suivre Lennox, chargée de recruter Rush, un joueur de foot anglais exilé quelques temps aux USA à cause d’un scandale. Nos deux personnages sont géniaux, et l’autrice prend le temps de les creuser. Autant Lennox et sa manière de vouloir prouver à tout prix sa valeur que Rush et sa loyauté à toute épreuve. Ils vont chacun apprendre de l’autre et j’ai adoré ça !

Et puis, j’ai trouvé la romance très jolie et addictive. On est dans un schéma ou nos personnages vont d’abord se laisser aller à une relation physique en installant presque directement des liens amicaux assez forts, et j’ai adoré. Il n’est jamais question de trahison, de coups dans le dos ou de méchanceté. Les sentiments sont simples, évoluent et coulent de source. Tout ce que j’aime ! 😍⠀

Hard to hold est parfait si vous avez envie d’une belle romance un peu sexy ! Pour ma part, ce fut un excellent moment. 😍⠀

« L’amour ne prend pas qu’une seule forme. Ce n’est pas livré avec un moule conçu pour être reproduit. C’est un échange, mais aussi le reflet de ce que chacun a besoin que ce soit. Ma mère disait que chacun a son propre langage amoureux. Tout le monde a besoin d’être aimé et donne l’amour d’une façon spécifique. Quoi que cela signifie. »⠀

La couverture VO

D’autres chroniques :

Alice Neverland
My-Books
Les jolies lectures de papier

D’autres livres de l’autrice :

Play Hard. 1, Hard to handle
Everyday Heroes. 1, Cuffed
Everyday Heroes. 2, Combust
Everyday Heroes. 3, Cockpit
Driven. Tomes 1 à 4
Driven. Tomes 5 à 8
Sweet heart

13 thoughts on “Play Hard. 2, Hard to hold de K. Bromberg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.