Point lecture – Deux excellentes lectures

Hello tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour parler de mes deux dernières lectures. C’est parti !

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Mon avis : Je continue mon avancée dans la découverte des Coho que je n’ai pas lu. Et ce mois-ci, c’était au tour de Confess que j’ai tout simplement adoré ! 😍

Dans cette histoire, l’autrice aborde plusieurs thématiques mais personnellement, c’est surtout celle de l’abnégation que je retiendrai. Se sacrifier pour ceux qu’on aime, pour ce qui nous tient à cœur. Se sacrifier par amour, pour les siens, pour les épargner. Auburn et Owen traversent des choses difficiles et sont terriblement seuls dans leurs vies. Leur rencontre, leur coup de foudre même, va être comme une évidence, et ce malgré le fait qu’aucun des deux n’a de la place pour quelqu’un dans sa vie…

L’autre grande thématique de cette histoire, c’est l’art et bon sang, ça apporte une dimension sublime à cette histoire. 😱 Les magnifiques peintures apportent tellement à l’émotionnel de cette belle romance. Je trouve particulièrement intéressant (et puissant) d’avoir les peintures intégrées à l’histoire. C’est vraiment original ! Et puis, la plume de Coho, douce et poétique, sert cette histoire avec brio. Je regrette juste une fin un peu abrupte (team épilogue 😭). J’en aurais voulu encore plus !

Bref, une sublime histoire que je ne peux que vous recommander. 🥰⠀

« Il y a des gens qu’on rencontre, dont on fait connaissance, et il y a ceux qu’on rencontre et qu’on connaissait déjà. » ⠀

D’autres chroniques :

Les pages qui tournent
Frogzine
Océan livresque

D’autres livres de l’autrice :

Maybe Someday
Hopeless 
Indécent
November 9
Ugly Love 
Maybe Now
Jamais plus
Regretting You ♥
Un bonheur imparfait ♥

À trente-deux ans, Russel Green a une vie de rêve : une carrière brillante dans la publicité, une maison sublime à Charlotte en Caroline du Nord, une adorable petite fille de six ans et surtout une femme exceptionnelle, Vivianne, qui est le centre de son monde. Mais cette merveilleuse façade se craquèle le jour où Vivianne part soudainement et qu’il perd son travail. Désarmé, Russel doit apprendre à composer avec sa nouvelle existence et à élever seul sa fille, devenant pour elle tour à tour chauffeur, cuisinier, infirmier, compagnon de jeu… Submergé de chagrin, il se jette dans ce combat quotidien. L’amour inconditionnel qui le lie à sa fille lui redonnera-t-il goût à la vie ?

Mon avis : Nicholas Sparks est un incontournable, et pourtant, je suis loin d’avoir découvert tous ses livres. Mais peu à peu, grâce aux rééditions poche, je découvre les titres que je n’ai pas lu. 😍 Et j’ai beaucoup aimé celui-ci, avec lequel j’ai terminé en larmes et les émotions à fleur de peau.

Pourtant, j’ai eu un peu peur. La version poche fait 670 pages et je peux vous dire qu’il m’a fallu 200 pages environ avant d’être bien dans l’histoire, de me sentir ancrée avec les personnages. Et pour le coup, ça fait un peu long comme phase d’introduction. Mais je suis ravie d’avoir persisté car on est ici dans un roman qui se révèle par la suite, et où toute la tension émotionnelle ne fait qu’augmenter pour nous offrir un final en apothéose.

Sparks fait partie de ces auteurs qui nous amène à réfléchir sur notre vie, qui nous ramène à l’essentiel. Sachez qu’on est davantage dans un roman contemporain (très peu de romance ici) traitant de diverses grandes thématiques comme la filiation, la séparation et la reconstruction. Et j’ai vraiment beaucoup aimé. Le point de vue entièrement masculin (à la première personne) est original et on s’attache énormément à Russel et à sa famille.

Vraiment, c’était un très bon moment ! Je suis ravie de l’avoir lu et j’ai déjà hâte de lire encore davantage l’auteur.

« L’amitié n’a rien à voir avec le fait de connaître quelqu’un depuis longtemps ou pas. L’amitié, c’est quelqu’un qui entre dans ta vie en disant : « Je suis là pour toi » et qui ensuite le prouve. »

D’autres chroniques :

Sorbet Kiwi
Les faces littéraires
Mya’s books

D’autres livres de l’auteur :

Si tu me voyais comme je te vois

24 thoughts on “Point lecture – Deux excellentes lectures

  1. Le deuxième me tente beaucoup ^^ Et tellement d’accord avec ce que tu dis sur l’importance de l’art dans les romances, j’ai terminé « Songe à la douceur » de Clémentine Beauvais et les peintures évoquées donnaient une toute autre dimension à l’histoire <3

  2. J’avais bien aimé Confess, j’ai toujours une préférence pour Maybe Someday. Je suis aussi team épilogue, ça me permet de conclure dans ma tête aussi ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.