Jeu vespéral d’Angel Arékin

Un jeu dangereux. Une intrigue brûlante. Et si se désirer était un crime ? Hannah et Laurent s’aiment d’un amour fusionnel, d’un amour destructeur, mais refusent d’assouvir leur désir l’un pour l’autre. Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives. Mais leur amour les obsède. Ne pas l’apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu. « Gémis Hannah », puisque c’est tout ce qu’elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté. Mais n’est-ce pas déjà trop tard ? S’aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ? Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s’étreignent. Des pas qu’ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire. Comme autrefois…

Mon avis : Hello, hello ! On se retrouve pour une nouvelle chronique avec mon avis sur Jeu vespéral d’Angel Arékin. Qu’il va être difficile de parler de cette lecture. Bon sang, je risque d’ailleurs de ne pas trouver les mots justes… Jeu vespéral est une dark romance, une vraie. De celles qui vont au delà de la moralité, qui s’affranchissent des lois… Sachez-le avant de vous y aventurer, ce n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Déjà, concernant la forme, comme toujours avec Angel Arekin, la plume est divine, magistrale. Chaque mot est pensé, dosé, là pour une raison. Elle m’épate par son talent et prouve à nouveau qu’elle peut TOUT écrire, dans n’importe quelle époque. J’en ressors bluffée.

Pour le fond par contre, et c’est un ressenti totalement personnel, c’était trop. Trop pour moi, pour mon cœur, mes émotions, ma morale. Jusqu’à la moitié, ça allait, je pouvais encaisser, mais à un moment, j’ai perdu pied. L’histoire est dure, sombre, immorale (en dehors de la romance surtout). Et je vous avoue que même si ce roman est rempli d’amour viscéral et inaltérable, j’ai très peu eu l’impression de lire une histoire d’amour. C’est paradoxal car je vous assure qu’il y a une histoire d’amour dans ce roman mais tout ce qui se tisse autour est un épais voile noir qui vient recouvrir chaque infime partie de bonheur qui pourrait naître de ce roman. Et mon petit cœur fragile n’a pas tenu. Jusqu’à l’épilogue, aux bonus même, l’autrice ne nous épargne pas et autant c’est juste par rapport à son histoire, autant c’est bien trop dur pour ses personnages… ⠀

Un avis un peu décousu désolé et peut-être un peu vague pour quelqu’un qui ne l’a pas lu, mais c’est comme ça que j’ai ressenti ma lecture. 😂 Comme toujours, à vous de vous faire un avis. ❤️⠀

« Pourtant, en dépit du dérèglement de ses penchants, Laurent n’a pas l’audace ou seulement le courage de poser la main sur moi. Voilà l’un des serments de notre mariage : la vertu imposée dans le cœur du libertin. »

D’autres chroniques :

Livres à croquer

D’autres livres de l’autrice :

The Missing Obsession
Is it love ? Gabriel
No love, no fear ♥
Tes notes pourpres
Sans coeur
Hidden Desire
Love Business ♥
Dirty Duet

11 thoughts on “Jeu vespéral d’Angel Arékin

  1. Le résumé ne me tentait pas plus que ça mais ton avis a fini de me convaincre que ce n’est pas pour moi… Je ne lis pas de Dark romance. Alors, je ne vais pas tenter….

  2. C’est paradoxal : je pense que j’aurais très probablement eu la même réaction à ta place, mais ta chronique me donne quand même envie de le lire, la curiosité est trop forte ^^’

  3. Je peux comprendre. Quand ca va trop loin ca nous perd, on en perd nos émotions, nos repères et c’est dur de juger le tout. Je lis peu de dark romance mais là pour le côté trop loin je vais passer mon tour.

  4. J’adore la dark fantasy mais la dark romance, très peu pour moi. Et en effet, ta chronique me paraît un peu décousu, mais c’est surtout parce que je ne comprends pas ce qu’il se passe autour des personnages principaux. J’imagine en effet qu’une personne l’ayant lu comprend tout de suite où tu veux en venir ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.