L’été où j’ai dit oui de Lindsey Roth Culli

Rachel Brooks a toujours été une jeune fille exemplaire. Après une dernière année de lycée où elle a encore fourni un travail acharné, la voilà prête pour intégrer à la rentrée prochaine l’université de ses rêves ! Mais avant cela, elle va enfin pouvoir célébrer… Quoi exactement ? Rachel réalise qu’elle a passé son adolescence à dire non. Aux soirées, aux aventures, aux coups de folies, et tout particulièrement aux garçons. Alors que, pour la première fois de sa vie, elle n’a plus rien à préserver jusqu’à la fin de l’été, lui vient une drôle d’idée. Et si elle disait oui à tout ce qu’on lui proposait ? Très vite, elle va se retrouver dans un tourbillon d’émotions jamais expérimentées, et enfin lâcher prise. Dire oui aux erreurs, aux amitiés un peu déglinguées, aux romances imprévues et surtout, à une nouvelle vision du monde et de la vie.

Mon avis : Hello, hello ! Nouvel avis lecture aujourd’hui avec mon avis sur L’été où j’ai dit oui de Lindsey Roth Culli. Un joli roman d’été Young adult !

J’avoue, je ne l’ai pas trouvé parfait dans sa construction, mais très agréable au niveau de ses messages et de l’ambiance générale. Ce roman est assez court, à peine plus de 200 pages. L’autrice choisit donc de ne pas exploiter certains aspects de son histoire pour se consacrer davantage à ses personnages, à ce qu’ils traversent, ce qu’ils ressentent. On suit ici Rachel, qui vit son dernier été avant son entrée à la fac. Après avoir lu un livre, appartenant à sa Nonna, sur le pouvoir du « Oui », elle va s’offrir de nouvelles expériences en croquant davantage la vie, et en disant « oui » à tout ce qu’on lui propose. ⠀

Elle va, par ce biais, s’ouvrir aux autres, et peut-être apprendre à améliorer l’image qu’elle a d’elle même. Il y a un triangle amoureux qui s’installe bien vite et que je n’ai pas vraiment apprécié. J’ai aimé ce que l’héroïne tire de ses erreurs mais pas la manière dont l’autrice amène ces péripéties. Surtout que Clayton et Miles sont deux supers personnages, et je n’ai pas aimé avoir eu l’impression qu’on se jouait un peu d’eux. ⠀

Mais hormis ça, c’était frais, léger, avec un petit goût d’été… Disons que j’ai apprécié sans être transportée ! ⠀

« Si la théorie de Paula Prescott est exacte, si nous sommes le produit des choses auxquelles nous disons oui, j’étais, il y a quelques mois, le produit typique de la peur. Peur de la nouveauté, peur des gens que je ne connaissais pas, peur des expériences nouvelles, mais, surtout, peur de me faire du mal. Et même si les conseils de Paula n’étaient pas à cent pour cent fiables, je dois reconnaître qu’ils m’ont permis d’arriver ici, à la personne que je suis devenue. A celle que je deviens. »

La couverture VO

D’autres chroniques :

My books

6 thoughts on “L’été où j’ai dit oui de Lindsey Roth Culli

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.