L’échappée de Julie Tremblay


À vingt-deux ans, son diplôme de la Sorbonne en poche, Anne Menard décide de partir au Canada. De petits boulots en petits boulots, son itinéraire la mène jusqu’au Myers Lake, un petit coin de paradis perdu au fond de l’Ontario. Ce qui ne devait être qu’un simple travail saisonnier va prendre une tournure différente lorsqu’Anne fait la rencontre des fils du domaine. Si Nathan se montre très avenant avec Anne, Ethan est beaucoup plus difficile à cerner… Ex-star de hockey, il a vu sa carrière prendre brutalement fin et tous ses rêves s’envoler. Déterminée à mieux le connaître, Anne ne se laisse pas intimider par l’attitude revêche du jeune homme. Encore faut-il que celui-ci baisse la garde et accepte de s’ouvrir…


Mon avis : Hello, hello, nouvel avis aujourd’hui avec mon avis sur L’échappée de Julie Tremblay. Quelle belle histoire, remplie d’émotions, d’espoir et d’amour. C’est un magnifique roman de reconstruction. L’histoire d’un jeune homme aux rêves détruits, au destin brisé, qui va, grâce à la force de l’amour, puiser une nouvelle force et remonter peu à peu la pente, par une route dont il ignorait le chemin. J’ai été très touchée par ce parcours de vie, fait de hauts et de bas, et rondement mené par l’autrice…

Dans cette histoire, nous alternons les points de vue d’Anne, jeune voyageuse venue poser ses valises au Canada pour quelques mois, et d’Ethan, ancien joueur de hockey vivant reclus en fauteuil roulant, depuis un terrible accident. Et entre ces deux-là va (très) doucement naître une relation d’amitié, de confiance…qui lentement va se transformer en plus.

On est là dans un slow burn et c’est toute la force de l’histoire d’amour d’ailleurs. Ethan, de par sa situation, est méchant, plein de ressentiments et surtout ne laisse personne l’approcher. Ce côté ennemies to lovers apporte de l’intensité à l’histoire et j’ai adoré voir Anne l’affronter, le bousculer et voir au delà de son handicap. L’héroïne est un personnage super intéressant, de par son vécu, ses questionnements et ses aspirations. Tout ne tourne pas qu’autour du héros et j’ai aimé la voir prendre sa place dans cette histoire. Et puis, j’ai adoré la description des magnifiques paysages. C’est une romance où on se sent ailleurs, et j’ai adoré ça !

Mon seul petit bémol est que je regrette certaines ellipses dans le dernier quart, qui m’ont fait perdre en intensité. Certes, elles étaient obligatoire à un moment, mais tout va un peu vite sur la fin ! ⠀

Mais à part ça, j’ai tout simplement adoré et je recommande !

« La vie vous change. Elle vous maltraite, vous recrache et vous force à aller de l’avant. »⠀

D’autres chroniques :

I believe in Pixie Dust
The  Squirrel reads
Ma vie de livre

13 thoughts on “L’échappée de Julie Tremblay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.