Ardent d’Anne Cantore


Sullyvan Jefferson n’a qu’un seul objectif : protéger les siens, les derniers survivants des Cherokees sur les berges du lac Hudson. Ancien militaire, rejeté par la bonne société à cause de son métissage indien, il se moque des convenances et des codes. Quand il rencontre Kathleen O’Briley, il ne voit en elle qu’une gamine docile, héritière de terres prospères qu’il pourrait offrir à sa tribu. Il l’épouse par la ruse, la liant à lui contre sa volonté, et compte bien s’imposer en maître. Mais Kathleen est une adversaire de taille : déterminée, volontaire et rebelle, elle lui tient tête. Et surtout, elle réveille en lui des sentiments aussi dangereux qu’indécents…

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Ardent d’Anne Cantore. L’autrice, grâce à cette histoire, nous plonge dans une époque passionnante à la découverte du peuple Cherokee, au travers des personnages de Sullyvan et Kathleen !

Nous sommes donc au 19ème siècle, avec nos deux héros. Sullyvan, né d’une mère cherokee et d’un père yankee, veut protéger les siens. Et pour ça, il va consentir à un mariage forcé avec la très jeune Kathleen, yankee orpheline mais propriétaire de terres. La jeune femme n’est pas décidée à accepter son destin et va tout faire pour affirmer ses volontés… ⠀

L’autrice va donc aborder une part de l’Histoire avec beaucoup de détails. J’ai adoré la façon dont le récit est documenté (beaucoup de notes de bas de pages, de détails historiques pour ne jamais lâcher le lecteur). Alors, bien sûr, la romance y est très importante mais sans jamais prendre le pas sur ce que l’autrice souhaite nous raconter. J’ai trouvé que tout était bien dosé ! J’ai également adoré le côté onirique, la place laissée au rêve, et le lien se tissant peu à peu entre nos héros, dans une dualité plus qu’intéressante. Chapeau à l’autrice car j’avais peur de quelque chose de trop érotique et en fait pas du tout. Elle joue davantage sur la sensualité pour faire monter la tension entre les personnages, et toujours de façon très classe.

Et puis, j’ai ressenti très subtilement l’époque, les mœurs et les paysages. Les descriptions ne plombent jamais l’histoire, et le roman est suffisamment rythmé pour rendre la lecture très addictive. Quel plaisir de voyager de cette manière !

Bref, une excellente lecture ✨ ! ⠀

D’autres chroniques :

Mes livres, mon plaisir !
Bouquine Book
I Need more books

9 thoughts on “Ardent d’Anne Cantore

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.