Play Hard. 4, Hard to lose de K. Bromberg

Comme ses 3 soeurs, Chase Kincade, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l’agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l’aile. Mais lorsqu’elle reçoit avec cinq ans de retard, une simple lettre égarée du joueur de baseball, lanceur prodige du club de LMB (ligue majeure de baseball) qu’elle est censée signer, comment renoncer à lui, sans tirer au clair, un mystère qui la hante depuis des années.

Mon avis : Hello tout le monde ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur le tome 4 de Play Hard, de K. Bromberg. Cette autrice est pour moi une valeur sûre et le prouve à nouveau avec les 4 tomes de Play Hard. Dans cet opus, le sport à l’honneur est le base-ball (mais à plus petite échelle que pour les sports précédents) et j’ai vraiment adoré cet opus.

J’ai particulièrement aimé cette romance et la connexion presque immédiate entre Chase et Gunner. Une lettre, reçue 5 ans trop tard, va pousser Chase à retrouver un certain Ryan Camden… Et un mensonge plus tard, elle va se perdre dans sa duperie en tombant irrémédiablement amoureuse de Gunner (et on la comprend parce que ce mec est la perfection incarnée 😂). La construction de cette histoire est cousue de fil blanc. Il faut le reconnaître. Mais pourtant, ça marche ! Je n’ai eu aucune surprise et pourtant, mon petit cœur n’a cessé de s’affoler pour l’histoire d’amour naissant peu à peu entre nos héros. C’est fort, intense, et très beau. La romantique en moi a trop aimé (tout en reconnaissant que tout est un peu trop téléphoné et se résout un peu facilement sur la fin).

C’est une histoire que j’ai savouré, adoré, dégusté… Et quel plaisir. ❤️ Un excellent moment (et puis, cet épilogue était juste PARFAIT ! #TeamEpilogue Il clôt la saga à la perfection). ⠀

P.S. : Un tome 5 est prévu sur le personnage de Finn, donc ici, ce tome clôture l’histoire des 4 sœurs Kincade.

« Tout ce que je sais, c’est que quand tu rentres dans une pièce, je me redresse, je me fais un peu plus grande pour que tu me remarques. Quand tu sors, j’ai juste hâte que tu reviennes. Quand je me réveille la nuit, j’ai l’impression d’être plus en sécurité avec toi à mes côtés. Et quand je te regarde le matin, au petit déjeuner, je souris en te voyant. »⠀

La couverture VO

D’autres chroniques :

Alice Neverland
Les jolies lectures de papier
Drôles de chroniques

D’autres livres de l’autrice :

Play Hard. 1, Hard to handle
Play Hard. 2, Hard to hold
Play Hard. 3, Hard to score
Everyday Heroes. 1, Cuffed
Everyday Heroes. 2, Combust
Everyday Heroes. 3, Cockpit
Driven. Tomes 1 à 4
Driven. Tomes 5 à 8
Sweet heart

13 thoughts on “Play Hard. 4, Hard to lose de K. Bromberg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.