Author: Kimysmile

SÉLECTION DE FILMS #3 – Des films sortis en 2011 !

Coucou tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec une nouvelle sélection de films. Cette fois-ci, je vous présente 5 films assez différents mais qui sont tous sortis en 2011. C’est parti! 🙂

De quoi ça parle ?

L’histoire de Bethany Hamilton, championne de surf qui a continué à pratiquer parmi les professionnels après s’être fait arracher le bras par un requin.

Mon avis :

Soul Surfer est un peu à cheval entre plein de genres différents. Je lui trouve un côté un peu teenager et en même temps, c’est un biopic vraiment bien fait. Une histoire de courage hors-norme, porté par un chouette casting. Les images de surf sont plutôt bien filmées, et vraiment, je trouve qu’il mérite d’être vu. En plus, les émotions sont tout en retenue, on n’est pas dans un métrage trop larmoyant et c’est sympa à regarder.

De quoi ça parle ?

Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d’amour, la leur…

Mon avis :

Bon Dieu que ce film m’a marqué ! C’est le genre de film qui vous fout une claque sans que vous vous y attendiez. D’ailleurs, pour tout vous dire, je ne l’ai vu qu’une seule fois et encore maintenant, il reste marqué dans ma tête. Cette histoire nous parle de maladie, d’amour sous toutes ses formes, et de courage absolu. Une petite pépite qu’il faut voir selon moi ! 🙂

De quoi ça parle ?

Le quotidien d’Adam, 27 ans, bascule le jour où il est diagnostiqué d’un cancer. Il l’annonce alors à sa petite amie, son meilleur ami et sa mère qui, tous trois, vont réagir différemment à la nouvelle et conduire le jeune homme à s’interroger sur la manière dont il veut vivre cette épreuve.

Mon avis :

Je suis une grande fan de Joseph Gordon-Levitt (qu’on ne voit pas assez au cinéma ces dernières années malheureusement). Encore un sujet difficile, vu qu’on va parler de maladie mais c’est traité de façon vraiment originale… 🙂 C’est un film que je trouve très peu connu, et ce, malgré le super casting. 50/50 a l’intelligence de ne pas sombrer dans le mélo, mais nous transperce de par son côté touchant. Un bon moment que je vous conseille. 🙂

De quoi ça parle ?

Bien qu’en phase terminale d’un cancer, la jeune et jolie Annabel Cotton est animée d’un amour profond de la vie et de la nature. De son côté, Enoch Brae a cessé d’avoir envie de faire partie du monde depuis que ses parents sont tragiquement morts dans un accident. Lorsque ces deux êtres à part se rencontrent à un enterrement, ils se découvrent d’étonnants points communs. Pour Enoch, dont le meilleur ami se trouve être le fantôme d’un pilote de guerre kamikaze, et Annabel, qui voue une fascination à Charles Darwin et à la vie de toute créature, c’est le début d’une relation exceptionnelle. En apprenant la mort imminente d’Annabel, Enoch propose de l’aider à vivre ses derniers jours avec intensité, au point de défier le destin, les traditions et la mort elle-même.

Mon avis :

Je me rends compte que cette sélection ne parle que de sujets difficiles, car une nouvelle fois, c’est la maladie qui va être au centre de ce film. ^^’ Je ne suis pas une grande fan de Mia Wasikowska, mais il faut toujours une exception aha. Dans ce film, elle est tout simplement majestueuse. Tout comme Henry Hopper. Avant toute chose, on en parle de la beauté de l’affiche ?! Encore une fois un film trop peu connu et qui est superbe dans sa réalisation et dans son message! A voir 🙂

De quoi ça parle ?

« Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? » Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

Mon avis :

J’ai vu Un heureux événement à sa sortie, au cinéma. Et, bon sang, il m’a également envoyé une claque dans la figure. De tous les films que j’ai vu sur la maternité, celui-ci doit être le plus marquant, le plus fort. Louise Bourgoin est juste exceptionnelle, très naturelle et juste brillante dans son rôle. Il y a un côté assez pessimiste je trouve dans ce film, mais il a le don de marquer, de proposer une vision de la maternité différente de ce qu’on voit habituellement au cinéma. A voir 🙂

FAVORIS RANDOM #3 – Quelques coups de ♥

Hello tout le monde ! Petit article un peu random aujourd’hui pour vous parler de mes derniers favoris, toutes catégories confondues ! Au programme du jour, rencontres littéraires et un point sur mes derniers concerts.

Rencontres littéraires

Sur le blog, je ne vous fais (presque) jamais de retour sur les rencontres que je peux faire au niveau littéraire, ou même à propos des différents salons ou séances de dédicaces où je me rends. Pourtant, et surtout depuis cette année, ça fait partie des choses que je fais régulièrement et que j’adore. Cette année, je me suis rendue à la Foire du livre de Bruxelles, à Livre Paris, au Festival New Romance ou encore à Mon’s Livre, et je projette de me rendre au Festival du livre romantique de Dunkerque.

En plus de cela, j’essaye de me rendre plus ou moins régulièrement à des séances de dédicaces. Cette année, j’ai eu la possibilité de rencontrer Carrie Elks, Laure Manel et Mathou.

Ce sont des événements qui attirent souvent beaucoup de monde, et où il faut avoir beaucoup de patience mais à chaque fois, j’en ressors vraiment très heureuse. Ce sont des petits moments de rencontres privilégiés qui m’enchantent vraiment beaucoup.

Mes derniers concerts

Et ensuite, une autre passion qui m’anime, c’est la musique ! Alors, j’essaye de me rendre à quelques concerts par an. Dernièrement, j’ai pu aller voir en live Dermot Kennedy et Angèle. Deux concerts bien différents, mais que j’ai vraiment appréciés !

Et vous, quels concerts avez-vous fait dernièrement ? 🙂

POINT LECTURE – Deux romances de noël ❄️

Hello tout le monde! Je reviens aujourd’hui avec un nouvel article pour vous parler de mes deux dernières lectures. Merci à Harlequin et à Netgalley, ça fait quelques jours que je me plonge dans une ambiance de noël grâce à eux, et ça me fait énormément de bien. Let’s go!

Emma est une éternelle optimiste. Pour elle, le monde est peuplé de gens généreux et bienveillants. Et c’est d’autant plus vrai pendant la période de Noël ! La preuve : alors qu’elle se retrouvait sans emploi et sans logement à quelques jours de sa fête préférée, un de ses anciens clients lui a gentiment proposé d’occuper l’appartement de son frère, absent pour la semaine. Bon, le frère en question, de retour plus tôt que prévu, n’a pas eu l’air ravi de découvrir son invitée surprise et son appartement noyé sous les guirlandes et les décorations. Mais rien n’ébranlera la bonne humeur d’Emma ! Elle en est sûre : David finira par succomber à la magie de Noël…

Mon avis : On commence par Opération guirlandes, sapin et chocolat chaud de Solenne Morgan. Déjà, je suis archi fan de la couverture. Quel beau travail de la part de la maison d’édition ! C’est le genre de livre que j’adore avoir dans ma bibliothèque, mais malheureusement, pour l’instant, il n’existe qu’en numérique.

J’ose avouer que je n’ai pas été particulièrement emballée par cette histoire, et ce, pour plusieurs raisons : Le point de vue à la troisième personne déjà qui met une distance entre le lecteur et les personnages. Je l’ai vraiment beaucoup ressenti dans ce bouquin. Et puis ensuite – et c’est le point le plus important pour moi – je n’ai pas été emportée par l’histoire du fait que je l’ai trouvée bien trop invraisemblable. Je suis une fan de romances, donc je sais qu’il faut laisser une petite part de magie dans ce genre de bouquin. Les événements sortent parfois d’un coup de baguette magique et on adore ça mais j’avoue qu’ici, j’ai tiqué à plusieurs reprises et dés la rencontre de nos deux personnages principaux en fait. Ça m’a dont empêchée d’adhérer complètement.

Néanmoins, j’ai lu cette histoire très très vite et j’y ai trouvé également des points positifs. Il y a un côté très orignal dans le fait qu’à trois reprises (il me semble que c’est trois fois), l’auteure nous sert le point de vue de 3 autres personnages plutôt inattendus. J’ai vraiment apprécié ce côté-là. Et puis, il faut le dire, l’esprit de noël m’a vite gagné et j’ai lu ce livre en à peine deux sessions de lecture.

Bref, pas une excellente lecture mais tout de même un moment sympathique ! 🙂

A situation désespérée, solution… radicale. L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron), échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée), faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste). Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Mon avis : Alooooooors cette histoire, je l’ai tout simplement adorée. Comment j’ai boycotté noël est une romance de noël doudou que je n’avais pas envie de quitter ! Julia Nole nous propose ici un moment délicieux en compagnie de Courtney, une héroïne pleine d’humour qui ne rêve que d’aimer et être aimée à sa juste valeur. Dés les premières pages, j’ai été happée par l’histoire et je n’ai plus su m’arrêter avant de lire le mot fin. C’est vraiment une histoire attachante, pleine de rebondissements adorables et où on ressent vraiment l’esprit de noël.

J’ai eu des papillons dans le ventre avec cette jolie romance entre Courtney et cet espèce d’ours mal léché de Brad. Elle naît progressivement et je n’arrêtais pas de tourner les pages en attendant patiemment qu’ils tombent dans les bras l’un de l’autre. C’est tendre, amusant et plein de bons sentiments.

Bref, pour moi, c’était LA romance de noël par excellence, donc il est clair que je vous la conseille très fortement, en espérant qu’elle vous plaise autant qu’à moi.

« La seule chose qu’on puisse faire, c’est créer les conditions idéales pour laisser une chance à l’amour de s’épanouir. Comme une fleur à la beauté irréelle dont il faudrait prendre soin sans aucune garantie de la voir jamais éclore. »

ON LIT/REGARDE QUOI CETTE SEMAINE ? #14

Nouvelle semaine! Du coup, petit tour d’horizon sur ce que je compte lire et regarder cette semaine. Let’s go! 🙂

Côté lecture, 3 livres sont dans ma pile à lire de la semaine et j’espère vraiment pouvoir prendre le temps de les découvrir. Une petite romance de noël d’abord avec Mon cadeau, c’est toi d’Audrey Alba. Ensuite, le recueil de nouvelles Noël & préjugés de la TeamRomCom et enfin le dernier roman de Laure Manel ! Une bonne semaine en prévision. 🙂

Un seul cinéma prévu cette semaine, mais pas des moindres, vu que ce sera pour le deuxième opus de La reine des neiges.

Et enfin, côté séries, je voudrais avancer dans la saison 4 de Chicago Med et également terminer la saison 2 de Teen Wolf.

L’orchestre Parfum – Combiner musique et parfums, tout un art !

Coucou tout le monde! Je vous retrouve aujourd’hui avec un article un peu spécial. Récemment, j’ai eu l’occasion de découvrir la marque L’orchestre parfum. J’ai trouvé l’idée de la marque très originale et je me suis dit qu’à l’aube des fêtes de fin d’année, c’était juste le bon moment pour vous en parler.

Késako ?

Pour faire simple, cette marque a décidé d’associer deux univers : la musique et la parfumerie. Six parfums d’artisans ont été conçus, pour lesquels six artistes ont créé un morceau de musique.

Pour ma part, j’ai reçu les 6 échantillons accompagné d’un vinyle contenant les 6 morceaux composés pour les parfums. Par contre sachez qu’à l’achat d’un parfum, vous avez un QR code vous renvoyant au morceau associé au parfum.

Petit aperçu des parfums

– Encens Asakusa nous plonge dans l’atmosphère mystique d’un temple japonais, associé au son du koto et aux effluves de la myrrhe et de l’iris grâce à un thème joué par Fumie Hihara

– Flamenco Néroli, le plus frais des six parfums, dévoile le pétillant du néroli et de la bergamote sur le tempo vibrant du flamenco interprété par Mathias Berchadsky.

Rose Trombone nous transporte dans l’atmosphère sombre et sensuelle d’un club de jazz, avec une rose aux facettes d’aldéhydes, de bois et de rhum qui se fond à merveille dans le thème de cuivres composé par Nicolas Benedetti.

– Cuir Kora nous invite à l’évasion avec le son délicat du kora, un instrument de musique à cordes pincées, provenant d’Afrique de l’Ouest et interprété par Cheikh Diallo en personne.

Thé Darbouka nous emporte dans le désert du Sahara, sur le rythme du darbouka, un instrument à percussion. C’est un thé original aux accents d’épices et de bois avec des effets de foin sec et mousse magnifié par le jeu de darbouka de Nicolas Leroy.

Piano Santal  incarne un rêve blanc et boisé, comme si on s’endormait dans un piano entouré d’effluves de draps blancs et de peau somnolente, le tout mis en musique par le piano d’Edouard Ferlet. 

Mon avis

Je suis bluffée par la qualité des parfums. J’en ai déjà testé plusieurs et vraiment, la tenue est plutôt impressionnante. J’aime le fait que ce soit des odeurs unisexes, car mon mari les aime beaucoup également. L’association avec la musique est vraiment intéressante car ça touche à un autre de nos sens. Combiner l’odorat et l’ouïe est une excellente idée, d’autant plus si vous aimez la musique classique.

Le prix ?

Les parfums existent au format 100ml, au prix de 140 euros. Alors évidemment, c’est un produit de luxe qui coûte cher mais au final, cela correspond aux prix d’autres parfums dans de grandes marques de luxe. Pour avoir pu tester, je suis vraiment convaincue de la qualité des produits, en tout cas en terme d’odeur et de tenue.

MES SHOOTINGS PRÉFÉRÉS DU MOIS DE NOVEMBRE !

Hello tout le monde ! Nouvel article aujourd’hui et je vous retrouve pour mes shootings photo préférés du mois. Let’s go !

Elle Fanning – Instyle Magazine – Novembre 2019
Scarlett Johansson – Elle – Novembre 2019
Zoey Deutch – Cosmopolitan – Novembre 2019
Brie Larson – Elle China – Novembre 2019
Joaquin Phoenix – Vanity Fair – Novembre 2019
Alexandra Daddario – New York Post – Novembre 2019

No rules d’Anita Rigins

Comment gagner un jeu dont on ne connaît ni les règles, ni les codes ? A peine arrivée sur son nouveau campus, Iris assiste à une vague d’hystérie dans les couloirs de la fac. Le groupe le plus sélect’ du campus vient de lancer une invitation : qui veut tenter de les rejoindre ? Les membres de La Meute règnent en maîtres sur l’université : tout le monde les connaît, et tout le monde veut en être… Sauf Iris, qui a des priorités bien différentes ! Mais c’était sans compter sur Tucker, le leader du groupe aussi horripilant qu’attirant, qui a d’autres plans pour la jeune fille… Et alors que le bad boy l’entraîne dans son univers sulfureux et inquiétant dont elle ne connait pas encore les règles, Iris va vite se rendre compte que résister à la tentation n’est pas si facile! Sera-t-elle prête à pousser les portes de l’enfer aux côtés de Tucker… au risque de trop se prendre au jeu ?

Mon avis : Hello tout le monde ! Nouvel article lecture aujourd’hui où je vous parle du roman No Rules, écrit pas Anita Rigins. Auteure que je découvrais en lisant ce roman et dont j’ai adoré la plume. J’ai passé presque une journée entière à lire, tellement je n’arrivais pas à le lâcher. C’est le genre de romance qui vous embarque dans son histoire sans plus vouloir vous lâcher… 🙂

J’ai tellement aimé les personnages, surtout dans leur manière d’appréhender leurs failles, de faire face à leur passé difficile. Iris, tout particulièrement, est impressionnante de par sa force de caractère et sa répartie. La romance entre elle et Tucker s’installe doucement, et est tellement sincère, j’ai adoré! L’intrigue est originale (et bon, je lis énormément de romances donc vraiment quand ça l’est, ça vaut la peine de le mentionner) et pleine de rebondissements. Il y a des personnages secondaires intéressants (T.J. en tête!) et c’est une histoire vraiment étoffée. C’est clairement le genre de bouquin que j’aime recommander car il sort du lot, il surprend et est un vrai page-turner.

Et puis bon, il faut dire que No Rules aborde des thématiques plus dramatiques qu’il y parait au départ. Le deuil par exemple prend une place importante, et la culpabilité également. Ce sont vraiment deux aspects qui m’ont profondément touchée.

Bref, vous l’aurez compris, je vous le recommande chaudement. 🙂

On est tout les deux cabossés. Nos âmes sont à moitié détruites. Mais n’est-ce pas justement ce qui les rapproche ?

Midway, réalisé par Roland Emmerich

Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway. L’amiral Nimitz, à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors pour Edwin Layton qui doit percer les codes secrets de la flotte japonaise et, grâce aux renseignements, permettre aux pilotes de l’aviation américaine de faire face à la plus grande offensive jamais menée pendant ce conflit.

Mon avis : Hello les loulous! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur Midway, sorti au cinéma tout récemment. Il est réalisé par Roland Emmerich, à qui on doit certains grands films comme Independence Day ou Le jour d’après. Je ne suis pas très fan des films de guerre en général mais voilà, au vu du casting de rêve, je me devais de me déplacer au cinéma. 🙂

Eeeet…j’en ressors plutôt mi-figue, mi-raisin. En fait, visuellement, c’est très très moche, surtout dans la première partie. Les effets spéciaux sont juste dégueulasses et à un moment donné, je ne savais plus me concentrer que sur ça. La construction du film reste très classique et n’a rien de particulièrement intéressant. Les multiples scènes dans les avions auraient méritées d’être plus travaillées. Puis, y’a rien à faire, je ne peux m’empêcher de faire un comparatif (à tort certainement) avec le sublime Dunkerque de Nolan. Et vraiment Midway semble faire de la figuration à côté… Toute la partie centrale du film m’a bien ennuyée et n’est pas parvenue à me convaincre.

Malgré tout, j’ai aimé suivre les différents personnages. Mais concernant cela, le casting y a beaucoup contribué, il faut le dire. Ce qui est dingue, c’est que mes personnages préférés n’étaient pas spécialement au centre de l’histoire mais c’est pour eux que j’ai montré le plus d’intérêt. J’ai beaucoup aimé la prestation de Patrick Wilson ou encore celle de Keean Johnson (qui avait le personnage le plus touchant de tous je trouve). La dernière partie m’a captivée et j’ai aimé avoir des infos historiques sur les personnages à la fin du film.

Bref, Midway n’est pas le film que j’espérais mais il n’est pas un ratage complet non plus. Pour moi, il mérite d’être vu mais peut-être pas au cinéma. A vous de vous faire un avis. 🙂

Le truc en + : Avec Midway, Roland Emmerich s’est offert un casting impressionnant, digne des plus grands films de guerre, comprenant Ed Skrein, Patrick Wilson, Luke Evans, Aaron Eckhart, Nick Jonas, Mandy Moore, mais aussi Dennis Quaid et Woody Harrelson (deux acteurs que le cinéaste retrouve : Quaid était dans Le Jour d’après et Harrelson dans 2012).

Point lecture – Du bon et du moins bon !

Hello tout le monde! On se retrouve aujourd’hui pour un petit point lecture regroupant mes impressions sur mes 3 derniers livres lus. C’est parti! 🙂

Sur le point de se marier, Juliette a chargé son amie Lana d’organiser son enterrement de vie de jeune fille à Como, en Italie. Sur place, la future mariée disparaît et les invitées paniquent. Pourtant, Juliette a laissé un mot derrière elle demandant à ses amies de ne pas s’inquiéter.

Mon avis : Le premier livre est le roman 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) de Cécile Chomin, une auteure que j’avais envie de découvrir depuis longtemps. Lu dans le cadre du challenge de Carène Ponte, j’ai passé un très bon moment avec cette lecture ! Et pourtant, pour tout vous dire, j’ai eu très peur car l’histoire est racontée par 7 points de vue différents. Donc autant vous dire qu’il faut un peu s’accrocher au départ. Mais vraiment, l’histoire est tellement enjouée, et les personnages bien différents des uns des autres, que c’est vraiment très fluide et facile à lire.

Ce roman se lit vraiment vite et on avance avec plaisir dans l’histoire, avec le mystère autour de la disparition de Juliette, la future mariée. Pour ma part, le personnage que j’ai préféré est celui de Kate. J’ai aimé sa remise en question concernant ses relations. 🙂 Si vous êtes en manque d’une histoire pétillante et pleine de bons sentiments, je vous conseille ce roman sans hésiter. 🙂

Tout semblait sourire à Lou : une vie amoureuse comblée avec son mari Thomas, un emploi d’agent immobilier dans lequel elle excelle, des amis complices. Mais son divorce brutal fait tout basculer. Elle se raccroche alors à un projet professionnel dans lequel elle place toute son énergie. Pour le mener à bien, elle contacte Paul, un décorateur d’intérieur talentueux. Lou ne se doute pas que sa rencontre avec Paul sèmera à nouveau le chaos dans sa vie, faisant remonter des souvenirs d’enfance troublants…

Mon avis : Noël gagnant, c’est mon flop parmi les livres dont je vous parle aujourd’hui. Pourtant, c’est une lecture de noël et j’adore ça habituellement. Mais je pense que la point de vue à la troisième personne a ajouté une froideur à ce roman, aux sentiments que l’auteur essayait de faire parvenir à son lecteur. Pourtant, l’histoire n’est pas nulle, bien au contraire. Mais vraiment, l’alchimie entre les personnages n’a pas opéré avec moi. Je suis restée étrangère à l’histoire, et au final, Mélodie Smacs m’a perdue en cours de route…

Bref, je ne vous recommande donc pas cette histoire…Dommage.

Après une nouvelle dispute avec son mari jaloux et alcoolique, Sara décide de tout quitter et d’abandonner son semblant de vie parfaite. Pour guérir et échapper aux médisances de son entourage, elle se réfugie pour une semaine de retraite sur l’île volcanique de Stromboli. Là-bas, elle est confrontée à ses démons intérieurs… son perfectionnisme, ses fuites en avant, les attentes insoutenables des autres. Et son secret le plus sale qui ne veut plus se taire. Au bord du gouffre, elle doit trouver sa voie pour se sauver d’elle-même.

Mon avis : Et je termine avec une découverte plutôt inattendue. L’île de mes démons m’a été envoyé en service presse surprise et je m’y suis plongée petit à petit, un peu tous les jours, en lecture secondaire… J’avais peur de ne pas accrocher et en fait, ça a été tout le contraire. Saskia Noort aborde dans ce roman différents sujets importants, avec celui des violences sexuelles en tout premier lieu. Et surtout de l’impact qu’un viol peut avoir sur la vie d’une femme.

C’est un livre qui fait réfléchir sur nos rapports aux autres, sur le couple mais aussi sur nous-même en tant qu’individu. J’ai aimé suivre le personnage de Sara dans sa reconstruction et surtout dans son parcours pour apprendre à se connaître elle-même en tant que femme. L’île de mes démons est parfois cru dans sa narration mais est toujours très vrai. C’est une lecture qui a suscité en moi énormément de questionnements et qui a remis en cause des certitudes que j’avais.

Si vous avez besoin d’un roman pour réfléchir, pour vous remettre en question, celui-ci est plus que parfait.

ON LIT/REGARDE QUOI CETTE SEMAINE ? #13

Nouvelle semaine! Du coup, petit tour d’horizon sur ce que je compte lire et regarder cette semaine. Let’s go! 🙂

Côté lecture, je prévois 2 lectures pour le salon Mon’s Livre auquel je me rends ce week-end. Je compte donc lire Love to hate you d’Emily Jurius et Pari osé de Belinda Bornsmith.

Côté cinéma, j’ai programmé Midway pour mardi soir. Le casting est juste impressionnant et j’ai hâte de le voir, et ce même si j’ai vu de nombreux retours mitigés.

Et enfin, côté séries, j’avance au ralenti car je regarde quasi exclusivement les films de noël de l’après-midi que j’enregistre au fur et à mesure à la télévision. Donc je ne prévois rien cette semaine. 🙂