Kim&Sphinxou’s Book (31)

Coucou à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour le bouquin du mois, en partenariat avec la sympathique Sphinxou. Nous continuons notre tour du monde, et cette fois-ci direction la Belgique, mon pays. Nous avons choisi de découvrir le premier roman d’Alia Cardyn.

Diplômée en droit et en sciences politiques, Alia Cardyn est une ancienne avocate. Elle est aujourd’hui cadre, formatrice et coach dans divers pays. Maman et femme active, elle traite des différents thèmes abordés dans ses livres dans ses formations et ses coachings.

Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, qui l’étouffe. Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C’est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée. À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Commence alors un périple haletant. Les indices qu’elle va petit à petit accumuler lui permettront-ils de dépasser une enfance brisée ?

Mon avis : Une vie à t’attendre est un bon roman, c’est indéniable, mais j’avoue ne pas avoir trop accroché. L’écriture est très introspective, on se situe clairement à l’intérieur des pensées d’un personnage en quête d’identité (avec alternance de points de vue tout de même, entre passé, présent et futur – pas toujours facile à suivre d’ailleurs). J’ai eu un peu de mal avec Rose, le personnage principal. Elle est distante et très éloignée des personnages que j’aime habituellement. Et il est vrai que quand on accroche pas au personnage central d’un livre, il est difficile d’avancer correctement. Il m’a d’ailleurs fallu un moment pour le lire, il faut l’avouer.

L’enquête que l’on suit est par contre pas mal du tout et j’ai beaucoup apprécié le dénouement! C’est plutôt une lecture en demi teinte pour moi malheureusement, il Une vie à t’attendre ne me laissera pas un souvenir impérissable, c’est clair ! Malgré tout, je sais que Sphinxou a adoré, donc à vous de vous faire votre propre avis.

L’avis de Sphinxou, ici !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Coin Littéraire... | 4 commentaires

Baywatch – Alerte à Malibu, réalisé par Seth Gordon

Le légendaire sauveteur Mitch Buchannon est contraint de s’associer à une nouvelle recrue, Matt Brody, aussi ambitieux que tête brûlée ! Ensemble, ils vont tenter de déjouer un complot criminel qui menace l’avenir de la Baie…

Mon avis : Hello tout le monde! Vous devez vous dire : « Mais pourquoi est-elle aller voir ce film au cinéma? C’était sûr que ça allait être une daube sans nom. » ahaha. Mais bon, quand on me propose une soirée entre filles, et que Zac Efron est à l’affiche, j’avoue être un peu faible! Mais bon, il est vrai que le film est correspond à ce que j’attendais…Une comédie de seconde zone sans originalité. Au point que parfois on ne sait pas si le film est uniquement là pour être parodique ou s’il se prend parfois au sérieux. Et croyez-moi, je cherche encore… >.<

Le casting est anecdotique presque. Disons que les acteurs font ce qu’on attend d’eux, et ça en est presque ridicule. Moi qui trouve habituellement Alexandra Daddario très chouette, je l’ai trouvé nulle (mais vraiment! ou alors c’est la traduction, mais sérieux quelle mauvaise actrice dans ce film!). Idem pour les autres, connus ou moins connus ! Alors, parlons quand même du scénario qui est en fait une intrigue policière (et à vrai dire, je ne m’attendais pas à ça). Le film est rythmé donc « agréable » à suivre mais dés qu’on cherche à creuser un peu….euhhh…non, n’essayons pas en fait.

J’avoue quand même que niveau humour, j’ai ris à quelques reprises. Et la scène de la morgue est particulièrement hilarante. Mais quand on ajoute tous les clichés du monde à l’ensemble (la blonde conne, la brune un peu plus intelligente, le geek moche, le sportif abruti…Je continue?), nan, franchement rien ne marche! Et ajoutez pour la cerise sur le gâteau des caméos improbables de David Hasselhoff et Pamela Anderson, et ça fait un mix un peu indigeste !

Un reboot de la série diffusée entre 1989 et 2001 dont on aurait pu se passer. Je ne vous le conseille absolument pas au cinéma, mais peut-être pour une soirée entre potes, juste pour se marrer !

 

Le truc en + : Avant que la sexy Alexandra Daddario ne soit choisie dans le rôle de Summer Quinn, le réalisateur a considéré Nina Dobrev, Ashley Benson, Alexandra Shipp, Shelley Hennig, Bianca A. Santos et Denyse Tontz. Quant au rôle de C.J. Parker, c’est Jessica Simpson qui a d’abord été pressentie pour l’incarner, avant qu’il ne soit finalement tenu par la sculpturale Kelly Rohrbach. À noter que le rôle campée par Priyanka Chopra avait été écrit pour un homme. Le réalisateur Seth Gordon a décidé d’en faire une femme après avoir rencontré l’actrice indienne. 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Pause Cinéma ! | 5 commentaires

Les artistes qui ont bercé mon enfance

Bonjour Bonjour !

Comment ça va aujourd’hui ? Il y a quelques jours, je me suis fait une petite séquence nostalgie en écoutant des musiques que j’adorai étant gamine. Et puis je me suis dit : « Et si j’en faisais un petit article » ?

 Didier Barbelivien : Je me rappelle avoir beaucoup écouté une de ses cassettes étant enfant. Oui, des cassettes .. Et là en lisant ceci, tu prends un sacré coup de vieux … Et notamment les chansons « Les mariés de Vendée« , « Elle« , « A toutes les filles » et, bien entendu, la chanson « Elsa »

Spice Girls : Ou comment être fan d’un groupe. Oui, une fan, qui collectionnait tout sur les Spice Girls. Ma préférée était Mel C … Allez savoir pourquoi, je détestais déjà le sport xD. J’adorais Emma également. La chanson « Wanabee » me met toujours la pêche. Et je ne vous parlerai pas de « 2 become 1« , « Naked« , « Mama« , ou encore « Viva forever » que je chantais à tue-tête

Tony Carreira : Un chanteur portugais que mon Papa écoutait lors des longs trajets France-Portugal en voiture. J’ai été très tôt bercée par ses belles chansons, et suis encore fan aujourd’hui. Pour preuve, je vais à chacun de ses concerts quand il passe à Paris. « Adeus amigo« , « Ai destino« , « Plus jamais« , ou encore « Se acordo e tu não estas » tournent en boucle dans mon Ipod.

et puisque c’est mon Papa qui m’a fait découvrir cet artiste, j’ai choisi une chanson en l’honneur des Papas

Et puis, il y a les autres : Les Backstreet Boys, Les Worlds Apart, Gilbert Montagné, Ace of base, Lara Fabian … Et les plus anciens mais que j’écoutais également : Céline Dion, ABBA, Dalida, Il était une fois … 

Avant de vous laisser, une dernière vidéo, celle d’une des plus belles chansons de tous les temps, selon moi

Et vous, qu’écoutiez-vous lorsque vous étiez enfant ? 

Elsa

Publié dans Musique | 8 commentaires

La folle aventure d’une mère de jumeaux de Pom Ehrentrant

« A la base, je ne voulais pas d’enfant. J’apprends que j’en attends deux à la fois. Et je me sens soulagée. C’est déroutant. En réalité, cela s’explique très bien: mon cerveau a déjà commencé à muter, mais je ne le sais pas encore. » A travers ce récit jubilatoire, l’auteur partage son expérience anticonformiste de femme enceinte, de mère débutante et d’épouse expatriée. Pom Ehrentrant ose dire ses arrières-pensées les plus irrévérencieuses, démontant avec un mélange d’humour et d’émotion les idées reçues sur la maternité. Une histoire aussi intime qu’universelle.

Mon avis : Hello tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour parler bouquin avec le dernier livre que j’ai reçu grâce à Babelio, lors d’une opération Masse Critique. La folle aventure d’une mère de jumeaux est le témoignage d’une maman, d’une épouse dans son quotidien avant et après la naissance de ses jumeaux. J’ose avouer que ce livre est une légère déception car il n’a pas correspondu à ce que j’attendais…

En fait, mon chéri ayant un frère jumeau, j’avoue que le sujet m’intéresse particulièrement. Du coup, je m’attendais à ce que l’auteure nous conte son histoire mais en mentionnant les particularités des jumeaux et qu’on s’intéresse donc vraiment au sujet de la gémellité. En fait, non. Pom Ehrentrant nous fait comprendre que deux bébés, c’est deux fois plus de travail, deux fois plus d’épuisement… Donc, il m’a vraiment fallu du temps pour passer le stade de me dire qu’il fallait que je change mes attentes.

Après, j’ai apprécié ma lecture parce que l’auteure a énormément d’autodérision, et parvient à rire d’elle-même à de nombreuses reprises. Du coup, elle déculpabilisera sans doute beaucoup de femmes. Elle admet ses failles mais également l’amour inconditionnel qu’elle ressent pour ses enfants. Le livre se lit vite, presque d’une traite tant il est plaisant, et tant c’est une lecture facile sans prise de tête.

Si vous êtes jeune maman, je pense que ce livre pourrait vous plaire. Ce n’est pas mon cas, mais j’ai tout de même apprécié. A vous de voir si c’est le genre qui vous plait :).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Coin Littéraire... | 4 commentaires

Suits – Saison 1/Saison6 (Alerte coup de cœur!)

Avocat très ambitieux d’une grosse firme de Manhattan, Harvey Specter a besoin de quelqu’un pour l’épauler. Son choix se porte sur Mike Ross, un jeune homme très brillant mais sans diplôme, doté d’un talent certain et d’une mémoire photographique très précieuse. Ensemble, ils forment une équipe gagnante, prête à relever tous les défis. Mike devra cependant user de toutes les ruses pour maintenir sa place sans que personne ne découvre qu’il n’a jamais passé l’examen du barreau.

Mon avis (risque de spoilers) : Coucou tout le monde ! Il y a quelques mois, j’ai eu la bonne idée de m’abonner à Netflix et de découvrir le catalogue impressionnant des séries présent sur la plateforme. J’en ai d’ailleurs mis des tonnes dans ma Wish-List. Suits faisait partie de cette liste, et MY GOD les amis, quelle découverte. Cette série fait désormais partie de mes préférées et je pense d’ailleurs hiberner pendant les 28 jours qui me sépare de la sortie de la septième saison ! Je pense n’avoir jamais été aussi vite pour ingurgiter 96 épisodes, et c’est rare que ça me déprime autant de ne pas pouvoir découvrir la suite immédiatement.

Suits, c’est surtout l’histoire de deux mecs (Harvey Specter, sérieux, tu m’épouses quand?) et de leur rencontre. Quand Harvey va prendre la décision d’engager Mike Ross, jeune homme surdoué mais sans diplôme, la série va ensuite partir dans tous les sens. Le mensonge provoqué par cet engagement va être le cœur de la série et va permettre à toute sortes d’intrigues de se greffer à l’ensemble. La force de Suits, c’est sa galerie de personnages : Harvey en tête bien-sûr, mais également Mike, Rachel, Louis, l’exceptionnelle Donna ou encore Jessica. Cette série est addictive et est très bien réalisée. J’avoue avoir été largué plusieurs fois dans le scénario parfois trop juridique, mais au final, ce n’était plus vraiment pour ça que je regardais la série. Mais plutôt, pour les liens qui se tissent entre les personnages. Au fil des saisons, on a droit à de nombreux flashbacks où l’on découvre le passé de chacun et on s’attache encore plus à toute cette petite équipe.

Évidemment, dans le milieu des avocats, on assiste à toutes les magouilles possibles et inimaginables. Les coups dans le dos et les mensonges bien placés rythment également le scénario. Suits est une série classe et bien dosée. Les histoires de cœur ne sont bien sûr pas oubliées, vu que mon couple phare n’a pas encore passé le pas, et franchement, je n’attends que ça (hého, les scénaristes, vous avez entendus?). Un dernier petit mot sur les acteurs qui sont tops et sans qui la série ne serait certainement pas aussi bien!

Je vous conseille donc bien sûr cette série! Même s’il y a déjà 6 saisons, ce n’est pas grave, une bonne séance de Binge watching et c’est pesé et emballé. Je n’ai qu’une chose à dire, vivement juillet!!!!! 😀

Le truc en + : Le générique de Suits est une chanson du groupe américain Ima Robot, « Greenback Boogie », tirée du troisième album de la formation californienne, « Another’s Man Treasure ». Sorti en 2010, ce disque ne comptait pas vraiment sur cette piste pour trouver le chemin du succès. Le titre n’était même qu’une des faces B.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Séries TV | Laisser un commentaire

Lire avec les plus petits… #3

Coucou ! 🙂 On se retrouve aujourd’hui pour un article consacré à nos petites têtes blondes. Ces derniers temps, j’ai reçu quelques livres et j’avais envie de vous en parler. C’est parti !

Michel et Édouard sont deux gros moineaux qui vivent dans un centre commercial, où tout est facile, tout est accessible : les deux piafs assistent au spectacle quotidien des humains qui se livrent à des manèges grotesques et à des contorsions inimaginables pour obtenir le dernier objet en vogue ou en promo. Ils mènent ainsi une vie amusante et tranquille, jusqu’au jour où un oiseau migrateur se pose, un peu perdu, dans la grande surface…

Mon avis : En voilà un bel album, et surtout très intéressant, et bien pensé. Il parle de la société de consommation, et du coup, il touche autant le petit que l’adulte qui lit l’histoire. Michel & Edouard, c’est également un bel hymne à la liberté. De plus, j’apprécie beaucoup ce genre d’album car il véhicule un message que l’enfant peut comprendre en grandissant, c’est donc un livre à garder dans sa bibliothèque et à ressortir quand l’enfant est capable d’en comprendre les messages évoqués. L’histoire est mignonette et les personnages attachants. Vraiment un joli album que je conseille ! 🙂

Suzie est bien dégourdie, et surtout débordante d’imagination. Mais aujourd’hui, Suzie s’ennuie. Que faire, toute seule ? « Toc Toc ! » Ce sont les ciseaux qui l’appellent dans le tiroir. Découper, c’est si amusant. Et quand on a terminé de tailler le papier du bureau, on peut s’attaquer à tant d’autres choses. Ainsi commence la folle aventure de Suzie et de ses ciseaux malicieux. Cet album est le premier d’une série irrévérencieuse à l’humour décapant qui met en scène une héroïne drôle et pas sage, mais alors pas sage du tout ! Un pied de nez taquin à la morale et à toutes les histoires didactiques.

          

Mon avis : Celui-ci est certainement l’album que j’ai le moins aimé de cette sélection. Une petite gamine qui joue avec des ciseaux…mouarff, personnellement, je n’y vois pas trop l’humour. Évidemment, c’est pour justement être ironique vis-à-vis de tout ces livres qui prônent la sécurité et les « touche pas à ça, tu vas te blesser ». Alors même si je comprends le principe, pour moi, ça ne correspond pas à ce que j’ai envie de faire passer comme message aux enfants, surtout en tant que bibliothécaire (mais je vous rassure, j’ai de l’humour quand même lol :D).

Un jour dans la jungle, un éléphant s’apprête à traverser le fleuve. Deux tigres désireux de gagner l’autre rive lui demandent de les prendre sur son dos. Puis trois singes, une famille de mangoustes, un jeune cobra et finalement un perroquet. Chargé comme un paquebot, l’éléphant se lance. C’est sans compter une petite araignée qui se laisse doucement tomber sur la tête du perroquet. Le fragile équipage vacille et finalement bascule… Plouf ! Tout le monde est à l’eau mais chacun s’en sortira bien grâce à la solidarité de tous. Au fait, quelqu’un a-t-il remarqué la toute petite fourmi qui monte, qui monte sur l’éléphant depuis le début ? 

         

Mon avis : La traversée, c’est mon préféré de la sélection. Il invite au voyage, à la découverte. Et en même temps, il est plein d’humour. Il reprend le principe de la superposition qu’on retrouve dans de nombreux livres pour les enfants, et avec moi, ça marche toujours. Les dessins, dans les tons pastels, sont sublimes, et le format du livre le rendrait presque unique. Par la même occasion, les enfants découvrent certains animaux de la jungle. Bref, un vrai top pour moi. Un bel album à découvrir et à offrir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Le coin des petits | 6 commentaires

Les perles d’une fille de trois ans

Bonjour Bonjour !

Fin janvier, je vous confiais quelques perles de ma fille. Quelques mois plus tard, et après avoir soufflé sa troisième bougie, c’est toujours une grande pipelette, et j’adore relever ses petites phrases rigolotes. En voici un petit échantillon.

Maman, moi je dis pas des gros mots, je dis que des petits mots !

Ma fille répète malheureusement beaucoup de choses, et pas que des bonnes. Alors, lorsqu’elle s’amusait à dire Put*** à tout va, il a fallu lui expliquer que ce n’était pas poli et qu’il ne fallait pas le dire, même si d’autres personnes le faisaient (dont moi, je l’avoue, quand je suis en voiture, j’ai du mal à me retenir).

Maman, je t’ai fait un bracelet pour la fête des mères, mais c’est une surprise !

Les enfants et la discrétion, c’est tout un concept ^^

Rolala, ça me fatigue ça !

A force de m’imiter, elle prend même mes expressions … Pour certaines, je m’en passerai bien xD

Maman, regarde la mariée !

Sauf que ce n’était pas une mariée, mais une femme voilée habillée tout en blanc. L’occasion de lui expliquer les différentes religion, avec des mots faciles.

Avec Lea, on ne s’ennuie pas. Du lundi au dimanche, chaque jour a son lot de bonheur <3

Elsa

Publié dans Divers | 10 commentaires