Le 25 c’est cinéma #24

Hello, hello !  Aujourd’hui, c’est le petit rendez-vous du film du mois, en partenariat avec Sphinxou. Pour la Russie, pays choisi ce mois-ci, nous avons sélectionné le film Guardians, réalisé par Sarik Andreasyan.

Pendant la guerre froide, une organisation appelée « Patriot » a créé une équipe de super-héros, qui comprend des membres de plusieurs républiques soviétiques. Pendant des années, les héros ont dû cacher leur identité, mais dans les temps difficiles ils doivent se montrer à nouveau.…

Mon avis : Je suis une fan inconditionnelle des films de super-héros, mais pour le coup, avec moi, celui-ci, ça ne l’a pas fait… Disons qu’il est regardable mais qu’il n’apporte rien au genre. Pour moi, il y a deux gros points faibles : les effets spéciaux d’abord, qui sont très mal faits (bon c’est vrai que j’ai encore Les gardiens de la galaxie en tête, du coup, ma barre était très haute). Ensuite, le scénario est beaucoup trop facile. Seulement 1h24 de film pour des scènes trop faciles, sans réels enjeux. J’aime tellement découvrir des personnages de façon approfondie et découvrir la complexité qui peuvent les lier à leurs superpouvoirs, mais pour le coup, ce n’est absolument pas le cas ici.

Maintenant voilà, je l’ai regardé sans trainer des pieds, et il est divertit tout de même. Mais je pense qu’il arrivera vite dans les oubliettes de mon cerveau…ahaha ! Mais pour le coup, découvrir un film de super-héros russe, en VOSTFR, ça avait quand même quelque chose d’original !

Je ne peux pas dire que je vous le conseille, mais voilà, à vous de voir. ^^

L’avis de Sphinxou, ici.

Le truc en + : Guardians a demandé un budget de 330 millions de roubles, ce qui fait plus ou moins 5 millions de dollars.  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Pause Cinéma ! | Un commentaire

L’Imagerie, d’Adrien Lioure

 

Alix, jeune étoile montante du cinéma, apprend lors des dernières prises de son prochain film la mort de sa femme et de son enfant, Sophie et Max. Pour l’accompagner dans cette épreuve particulièrement douloureuse, Alix peut compter sur Dolorius, sa Souffrance. Il s’agit d’un être à l’origine des maux et des douleurs des hommes. Derrière chaque blessure, qu’elle soit physique ou psychique, une Souffrance est à l’ouvrage. Mais jamais Dolorius n’avait eu affaire à une douleur si aiguë, si inassouvissable. Il comprend vite que pour sauver Alix, il n’y a qu’un moyen. Lui rendre Sophie et Max. C’est ainsi que les deux personnages feront tout pour tenter de rejoindre L’Imagerie, lieu mystérieux et inconnu où finissent les âmes des défunts.

Mon avis : Hello tout le monde! On se retrouve aujourd’hui pour parler bouquin avec une service presse reçu par l’auteur lui-même. Et sincèrement, quelle surprise. L’imagerie est un roman atypique, comme j’en ai jamais lu, et qui m’a transporté.

D’abord, j’ai adoré le style, sans fioriture, et qui va directement au bout des choses. Je n’aime pas quand on tourne autour du pot et je ne peux qu’admirer le travail d’Adrien Lioure, car il a rendu son texte limpide et très juste. A la fois une leçon sur la vie, le deuil et tout ce que ça implique, mais également une œuvre de science-fiction très intéressante, j’ai adoré la façon dont sont traitées les émotions et la manière dont l’auteure personnifie la douleur. Je trouve que c’est tellement difficile à expliquer, ce qu’on ressent à la perte d’un être cher….et pourtant, vraiment, le roman le fait d’une façon subtile et pleine de bon sens.

Alix est un personnage sympathique à suivre, et on ressent rapidement une profonde empathie pour lui, et pour moi qui aime me sentir proche des personnages que je découvre dans les romans que je lis, c’est un véritable sans faute.

Bref, une belle lecture que je ne peux que vous recommander.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Coin Littéraire... | Laisser un commentaire

Personnalités (16) – Que sont-ils devenus ? (Roswell)

Coucou ! Aujourd’hui, on se retrouve pour un nouveau numéro du Que sont-ils devenus ? Cette fois-ci, je consacre mon article au casting principal de la série Roswell, diffusée entre 1999 et 2002, que je regardais à la TV quand j’étais jeune ado. Je vouais vraiment un culte à cette série, et c’est pour moi l’occasion de m’intéresser de plus près aux acteurs, et surtout à ce qu’ils sont devenus.

Shiri Appleby, ou Liz Parker

Après Roswell, l’actrice est apparue dans plusieurs clips et films à petits budgets. Pendant presque 10 ans, elle vagabonde de série en série, sans se fixer sur de un projet en particulier (excepté avec un rôle récurent dans la 15è saison de Urgences). En 2009, elle obtient le rôle principal de la série Life Unexpected. Mais c’est en 2015 surtout qu’elle revient sur le devant de la scène avec la série UnReal, série toujours en cours.

Côté cœur, elle est mariée et a deux enfants.

Jason Behr, ou Max Evans

Après la série, Jason Behr a obtenu des rôles dans divers films indépendants. En 2004, il obtient un rôle dans le film d’horreur The Grudge. Après ça, rien d’intéressant à signaler si ce n’est sa dernière apparition, en 2012, dans la série Breakout Kings.

Côté cœur, il est marié avec Katherine Dee Strickland depuis 2006, avec qui il a un petit garçon.

Katherine Heigl, ou Isabel Evans

Résumer la carrière d’après Roswell de l’actrice prendrait trois pages tant l’actrice a été et est toujours prolifique. Elle est certainement celle qui a le plus tiré son épingle du jeu. Je vous renvoie à sa page Wikipedia si ça vous intéresse.

Depuis 2007, elle est mariée à l’auteur-compositeur-interprète, Josh Kelley. Ensemble, ils ont adopté 2 filles. Récemment, elle vient de donner naissance à son premier enfant naturel.

Majandra Delfino, ou Maria DeLuca

Après la série, elle tente de poursuivre une carrière de chanteuse qui n’aboutira pas. En 2008, elle joue dans 5 épisodes de la mini-série Quarterlife. Elle a également joué dans la série Georgia dans tous ses états. En 2014, elle obtient un des rôles principaux de la série Friends with Better Lives, mais qui est annulée après une seule saison.

En 2011, elle a épousé l’acteur David Walton (vu récemment dans le film Bad Moms). Ils ont 2 enfants.

Brendan Fehr, ou Michael Guerin

Après l’arrêt de Roswell, Brendan rejoint la série policière, Les Experts : Miami. Il joue également dans beaucoup de téléfilms. Récemment, il est apparu dans la série Better Call Saul.

En 2006, il épouse Jennifer Rowley, avec qui il a trois filles.

Nick Wechsler, ou Kyle Valenti

A part quelques apparitions par-ci, par-là, l’acteur s’est fait plutôt discret. Jusqu’en 2011 où il obtient un des rôles principaux de la série Revenge. En 2016, il a obtenu un rôle récurent dans la quatrième saison de Chicago PD.

Côté cœur, l’acteur serait célibataire.

Emilie De Ravin, ou Tess Harding

Après la série, Emilie De Ravin a obtenu 2 rôles majeurs dans sa carrière, jusqu’à maintenant : Claire Littleton dans Lost, et Belle dans Once Upon a Time. En 2010, on a pu également la voir dans le film Remember me, au côté de Robert Pattinson.

Côté cœur, elle a épousé Eric Bilitch en 2006.

Colin Hanks, ou Alex Whitman

Fils de Tom Hanks (d’ailleurs, il lui ressemble de plus en plus), Colin a joué dans quelques films après Roswell. Ensuite, il obtient un rôle dans Dexter en 2011. En , il joue le rôle de Gus Grimly dans la série Fargo. Actuellement, on peut le voir dans Life in Pieces, une série CBS.

Côté cœur, il est marié depuis 2010 à Samantha Bryant et ils ont ensemble 2 filles.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Personnalités | 5 commentaires

Mes habitudes de lecture

Bonjour Bonjour !

Bien que n’ayant pas lu depuis plusieurs jours, préférant profiter de ma petite famille en vacances, je me suis dit qu’un petit TAG sur la lecture pourrait vous plaire en ce beau dimanche ensoleillé. C’est parti !

1. As-tu as un endroit préféré chez toi pour lire ?
Je dirais mon canapé, plus particulièrement sur la méridienne, car j’adore être dans mon salon. Je lis très peu dans mon lit, ne souhaitant pas réveiller mon bébé avec la lumière.

2. Marque-page ou n’importe quel morceau de papier?
Sans hésitation : marque-page ! J’en ai plusieurs et j’adore pouvoir changer en fonction de la taille et du thème du livre, ou de mon humeur du moment.

3. Peux-tu t’arrêter de lire n’importe où dans le livre, ou tu dois attendre la fin d’un chapitre?
Lorsque je lis à la maison ou dans un parc, je préfère terminer un chapitre avant de refermer mon livre. Mais lorsque je suis dans les transports par exemple, peu importe, j’arrive toujours à me resituer lorsque j’ouvre de nouveau mon livre.

4. Manges-tu ou bois-tu quand tu lis?
J’aime bien avoir une petite tasse de thé près de moi lorsque je lis à la maison. Il est très rare que je mange en même temps, j’ai toujours peur de tâcher mon livre.

5. Multi-tâches : musique ou télévision en lisant?
A la maison comme à l’extérieur, peu importe. Dans les transports, j’ai toujours mon casque sur les oreilles. A la maison, il y a en général un fond sonore lorsque mon Cher & Tendre est là, sinon, je savoure le silence lorsque tout le monde dort ^^

6. Un livre à la fois ou plusieurs?
Je préfère me concentrer sur une seule histoire à la fois. Il m’est arrivé d’en lire plusieurs lorsque j’ai eu ma liseuse, mais finalement, je préfère n’avoir qu’un seul livre de chevet.

7. Lire à la maison ou ailleurs?
Je fais partie de ces personnes qui lisent partout, dès qu’elles ont un petit moment : maison, transports, salle d’attente, parc …

8. Lis-tu à haute voix ou en silence dans ta tête?

Je lis en silence dans ma tête. Les seuls moments où je lis à haute voix sont les moments lectures avec mes filles.

9. Est ce qu’il t’arrive de sauter des pages, ou même de jeter un œil plus loin dans le livre?
Cela m’arrive rarement, mais lorsque le livre m’ennuie, ou que je trouve certains passages inutiles, je les lis en diagonale, je l’avoue.

10. Casser la tranche ou la garder intacte?
Si j’en ai la possibilité, je préfère garder le livre le plus intact possible. Mais lorsqu’ils sont déjà abîmés, j’ai moins de scrupules à casser la tranche.

11. Est-ce que tu écris dans tes livres?
Cela ne m’est jamais arrivé. J’avais auparavant un petit carnet où je notais les citations qui me plaisaient, et un carnet de lecture ou je notais mes coups de cœur. A présent, je note quelques extraits sur un carnet de brouillon, et je les réécris ensuite sur mon blog, lorsque je fais un article sur le livre en question.

Et vous alors ?
Je vous invite à y répondre en commentaire, si ça vous dit

Elsa

Publié dans Mes Tags | 8 commentaires

Mes bandes dessinées du moment #13

Hello, hello ! On se retrouve aujourd’hui avec les mini-chroniques de mes 2 dernières bandes dessinées lues. 🙂 C’est parti…

Suite et fin de ce diptyque qui propose le portrait de quinze femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Sonita, la rappeuse afghane, Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle, Cheryl, athlète marathonienne, etc.

Mon avis : Comme pour le premier tome (ma chronique, ici), Culottées est une nouvelle fois un vrai coup de cœur ! Pénélope Bagieu a le don de nous donner envie d’apprendre  et éveille tellement bien notre curiosité. L’auteure s’intéresse à nouveau à des femmes au destin incroyable, et j’ai encore une fois appris des tonnes de choses. Les histoires sont courtes, concises, la BD se dévore littéralement et quand c’est fini, on est frustré de ne pas en avoir encore. Ces destins sont fascinants et d’une force assez rare. Je les ai emprunté à la bibliothèque, mais il est sûre que j’achèterai les tomes pour les avoir chez moi, car il est sûr que je les relirai un jour. A lire, sans hésiter. 🙂

 Mandy est une jeune étudiante de 17 ans d’origine anglaise. Pour gagner un peu d’argent, elle garde des enfants. Mais certains petits lui manifestent parfois de l’hostilité. C’est le cas de Mathis, qui vit très mal la grossesse de sa maman. Mandy devra faire preuve de beaucoup d’imagination pour l’apprivoiser et l’aider à grandir.

Mon avis : Deuxième BD avec un achat tout récent ! En prix découverte à seulement 3.95 euros, j’avoue que j’ai craqué devant les dessins tout mignons de cette jolie BD. Et franchement, l’histoire est super chouette car elle traite de sujets qui touche de nombreux enfants : la famille recomposée et l’arrivée d’un nouvel enfant dans le cocon familial. Et sincèrement, c’est traité tout en douceur, avec l’aide de Mandy, la craquante Nanny qui est là pour aider Mathys, qui est l’enfant au centre de ce premier tome. Bien qu’utilisant de nombreuses facilités, on sent que cette BD est là surtout pour rassurer l’enfant et lui faire comprendre la portée de l’amour d’un parent. Je l’ai lu d’une traite, avec grand plaisir et il est certain que j’achèterai la suite. 🙂 A conseiller également. ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Coin Littéraire... | 10 commentaires

Riverdale, saison 1

Sous ses airs de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée. Alors que les secrets des uns et des autres menacent de remonter à la surface, et que la belle Veronica, fraîchement débarquée de New York, fait une arrivée remarquée en ville, plus rien ne sera jamais comme avant à Riverdale…

Mon avis : Hello les loulous ! Aujourd’hui, on se retrouve pour parler de la première saison de Riverdale, qui nous a offert son épisode final tout récemment ! J’ai vraiment adoré cette série, et il me tardait de vous en parler ! 🙂 Je sais qu’elle a fait son petit buzz mais voilà, sachez que je fait partie de ceux qui ont vraiment aimé ! 🙂

Première chose, j’ai adoré la photographie et les couleurs des décors. Riverdale est visuellement excellente, avec sa propre identité, et ça j’adore. Évidemment, c’est une série pour adolescents et avec des adolescents où vous trouverez des peines de cœur et des crêpages de chignons. Mais j’avoue être bon public pour ce genre ! A tout ça, on ajoute une bonne dose de mystère pour tenir le rythme (et les spectateurs en haleine) et le mélange est vraiment sympathique. J’attendais la sortie de chaque épisode avec impatience !

Le casting est sympathique également (bon, comme beaucoup, mon petit crush va à Cole Sprouse, vraiment trop choupi dans le rôle de Jughead Jones), bien que plutôt inconnu pour la plupart. Dans l’ensemble, on n’échappe pas à une série de clichés (c’est la vie dans un lycée américain quoi…un peu banal sous certains aspects) mais avec moi, Riverdale est parvenue à sortir du lot et à maintenir mon intérêt tout au long de la saison.

Le final donne envie de voir la suite, et il me tarde déjà !!! Bref, une série super chouette que je vous conseille, et surtout à vous, amateurs du genre ! 🙂

Le truc en + :  Cole Sprouse et K.J. Apa ont tout les deux dû teindre leurs cheveux pour le besoin de leurs rôles respectifs.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Séries TV | 23 commentaires

Là où tu iras j’irai de Marie Vareille

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier. La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.

Mon avis : Hello tout le monde ! Aujourd’hui, je vous parle enfin de ma lecture de Là où tu iras j’irai de Marie Vareille, l’une de mes auteure française fétiche ! Un roman frais, drôle et en même temps très sensible ! Une lecture qui se dévore et qui nous emmène facilement dans son univers… 🙂 J’ai adoré, et je peux déjà vous dire que je vous conseille ce livre à 100% !

J’ai tellement aimé la famille Kozlowski, et toutes les failles qui la compose. Isabelle arrive dans ce capharnaüm et se lie avec Nicolas, le cadet de la famille. J’ai adoré toutes les scènes réunissant ces deux protagonistes. Isabelle, notre personnage principal, détonne et ose prendre des risques, et ça j’ai adoré. Elle a des amis géniaux qui apportent un vrai plus à l’histoire. Je me suis identifiée à plusieurs reprises à cette jeune femme, dans la difficulté de pouvoir faire des choix, et d’assumer pleinement sa vie de femme.

Le scénario, bien que fou-fou au départ, est rythmé et sans temps mort. Marie Vareille jongle facilement avec nos émotions…et avec nos nerfs ! On ne s’ennuie pas une seconde, et on se laisse emporter dans la spirale de l’histoire. Marie Vareille est une auteure à suivre, à la plume tendre et drôle à la fois. Elle a, une nouvelle fois, réussi à m’emporter.

Bon, je crois que je ne peux pas être plus claire : lisez ce livre!!!! 🙂


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Coin Littéraire... | 10 commentaires