Album coup de cœur #9 – Same Kind of Different de Dean Lewis

Hello tout le monde! Je vous retrouve aujourd’hui pour parler musique avec un album (ou plutôt EP) que j’adore, d’un artiste super talentueux, c’est Same Kind of Different de l’artiste australien Dean Lewis. Cet EP compte 6 chansons et j’espère vraiment voir prochainement un vrai album sortir, mais à mon avis, c’est fort probable vu que deux nouveaux singles sont déjà sortis avec Be Alright et 7 minutes.

Dean Lewis est un chanteur auteur/compositeur australien, né en 1985.

Same Kind of Different est sorti en 2017 et on retrouve donc 6 chansons. Je vous sélectionne aujourd’hui mes 3 préférées, sans ordre particulier.

La plus connue est sans doute Waves, car elle est apparue dans plein de séries différentes (Riverdale, Suits, Shadowhunters,…)

Ma préférée est sans aucun doute Chemicals, que j’écoute en boucle depuis des mois et qui me fait énormément penser à Ed Sheeran.

Encore une sublime chanson avec Need you now. Un air qui reste en tête et un superbe texte.

Et pour écouter les 3 autres : Let Go, Lose my mind et Adore.

Vous connaissez cet artiste ? Vous aimez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Les frères O’Neil. 3, La douce caresse d’un vent d’hiver de Sarah Morgan

Cet hiver, Tyler O’Neil, ex-champion de ski, ancien bourreau des cœurs et désormais père célibataire, n’a qu’une seule mission : tout faire pour que sa fille, Jess, passe le meilleur Noël de sa vie. Le fait que sa meilleure amie Brenna emménage temporairement dans son chalet n’est qu’une délicieuse distraction qu’il se doit d’ignorer. Leur relation est la seule qu’il n’ait jamais détruite, et il est hors de question d’y remédier. Brenna Daniels, skieuse professionnelle, connaît tout des risques et périls d’un amour non partagé : elle aime Tyler depuis des années. Vivre avec lui est une véritable torture : comment peut-elle se comporter en amie alors qu’il dort dans la chambre d’à côté ? C’est alors que Tyler l’embrasse. Soudain, la relation dont elle a toujours rêvé semble à portée de main. Se pourrait-il que ce Noël voit ses rêves de bonheur se réaliser enfin ?

Mon avis : Coucou à tous! Aujourd’hui, je reviens avec une chronique lecture à propos du bouquin La douce caresse d’un vent d’hiver de Sarah Morgan.  Troisième et dernier tome de la série des frères O’neil avec l’histoire de Tyler, ce frère qu’il me tardait de découvrir enfin plus intensément. Père d’une adolescente, il me paraissait être le frère le plus complexe au vu de son passé. Privé de sa fille pendant des années, et après que son rêve de rester skieur professionnel ait été brisé suite à une blessure, on retrouve un jeune homme pourtant déterminer à prendre soin des siens. J’ai vraiment été touché par cet homme ! En face de lui, on retrouve Brenna, sa meilleure amie. L’épaule sur laquelle il a toujours pu se reposer, et ce depuis qu’il est gamin. Elle, évidemment, est complètement folle de lui et avec l’aide de ses amies proches, est bien décidée à soit révéler ses sentiments, ou soit à passer à autre chose définitivement.

J’ai tout simplement adoré cette romance, tout autant que le tome précédent (le premier restera celui que j’ai le « moins » aimé). Les sentiments de nos personnages se dévoilent peu à peu, et j’ai vraiment aimé que tout ça prenne bien son temps. En plus, le rapprochement de Tyler et Brenna est finement amené, du fait que cette dernière doit cohabiter avec son meilleur ami. L’ambiance va vite devenir électrique et la présence de Jess, la fille de Tyler va vite compliquer les choses. Dans ce tome, Sarah Morgan aborde également le thème du harcèlement scolaire et j’ai été beaucoup touchée par ça. Et j’ai adoré voir certains secrets se révélés au fil du temps.

Bref, je conclus cette trilogie sur une très bonne note avec l’envie de me replonger dans un des livres de l’auteure tout prochainement ! Vraiment, je vous conseille à tous de découvrir Snow Crystal et ses habitants, c’est un régal.


« C’est bien ce qu’aimer veut dire, non ? On aime quelqu’un dans sa totalité ou pas du tout. Si on veut transformer l’autre, est-ce encore de l’amour ? »

La couverture VO

Mes avis sur d’autres livres de Sarah Morgan :

Coup de foudre sous la neige
Les frères O’Neil. 1, La danse hésitante des flocons de neige
Les frères O’Neil. 2, L’exquise clarté d’un clair de lune

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | Laisser un commentaire

Alita : Battle Angel, réalisé par Robert Rodriguez

Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer.

Mon avis : Hello, hello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du film Alita : Battle Angel. Film sympathique où on en prend plein les yeux, tant la 3D est impressionnante et les graphismes super réalistes ! J’ai passé un chouette moment cinéma devant ce blockbuster produit par James Cameron !

J’avoue tout de même que je ne suis pas le public cible de ce genre de film. Je ne suis pas friande de ces films futuristes mettant en scène des cyborgs et autres créatures. Donc c’est vrai que je n’ai pas trouvé le scénario spécialement génial. C’est plutôt classique j’ai l’impression. Bon, d’après mon chéri qui connaît très bien le manga d’origine, il me dit que c’est très bien adapté et qu’il a plutôt été positivement étonné. Donc pour les fans, je pense que c’est vraiment un plus à savoir ! Visuellement, le film est très riche. On sent que l’univers est fouillé et le film nous pose très bien les bases (car oui, il y aura une suite, impossible que ça finisse comme ça!) et c’est très intéressant à découvrir. Côté casting, Robert Rodriguez a su très bien s’entourer car vraiment, les acteurs sont tous très bons, que ce soit dans les plus connus ou dans ceux qui le sont moins.

Néanmoins, j’ai l’impression que le film n’échappe pas à certains clichés, et que parfois il perd en crédibilité. On voit venir certaines ficelles du scénario, mais rien de bien gênant non plus. Je dirai que pour moi, Alita n’est pas le chef-d’oeuvre annoncé, mais plutôt un film d’action futuriste tout à fait honnête et sympathique ! A voir pour ceux qui apprécient le genre, et je pense qu’il vaut la peine d’être vu au cinéma s’il vous intéresse. Le rendu visuel n’en sera que meilleur.

Le truc en + : Alita : Battle Angel a été conçu pour un budget extrêmement élevé, digne d’un film de super héros : 200 millions de dollars. Il s’agit donc, et de loin, du film le plus cher réalisé par Robert Rodriguez, devant Sin City et ses 65 millions de dollars de budget.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 9 commentaires

Point séries #1

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, je vous fait un petit point série, car j’ai fini quelques saisons tout récemment, alors autant condenser tout ça ! C’est parti… 🙂

The Arrangement – Saison 2

De quoi ça parle ?

Après avoir auditionné pour un rôle dans un blockbuster aux côtés de Kyle West, l’acteur le plus en vue du moment, Megan Morrison, une aspirante comédienne, voit sa vie se transformer en conte de fées lorsque Kyle l’invite à vivre un premier rendez-vous amoureux inoubliable. Mais les moindres faits et gestes du jeune acteur sont contrôlés par le Institute of the Higher Mind, une organisation centrée sur le développement personnel dont il fait partie, et Megan se voit bientôt proposer un contrat pour le moins surprenant : devenir la fiancée, puis l’épouse, de Kyle contre la somme de 10 millions de dollars…

Mon avis sur la première saison

Mon avis : Mouais !

Suite et fin de cette série, que j’avais commencé l’an dernier. Evidemment, la série a été annulé donc il n’y a pas de fin, et il y a rien qui m’embête davantage. Donc franchement, je ne vous encourage pas à regarder cette série – en même temps, j’ai l’impression que personne ne la connait aha. C’est dommage car le casting est top ! J’avoue que je l’avais commencée parce qu’on retrouve deux acteurs que j’aime particulièrement (Michael Vartan et Autumn Reeser) mais voilà, cette série est pleine de défauts donc je peux comprendre l’annulation. J’aurais aimé que The Arrangement aille plus loin dans son sujet, car il y avait un fameux potentiel. J’ai d’ailleurs lu dans beaucoup d’articles que l’on comparait l’Institut présent dans la série avec la scientologie. Et je suis plutôt d’accord. Mais voilà, la série aura été plutôt décevante au final. Bref, next.

De quoi ça parle ?

Après une carrière dans le football américain semi-pro, Colt Bennett, retourne vivre dans le ranch familial du Colorado qu’il essaye de diriger avec son frère aîné, Jameson, malgré les problèmes de cohabitation avec son père, Beau.

Mon avis sur la première saison, et sur la deuxième

Mon avis : Top !

J’adore cette série ! Et bon sang, cette troisième saison marque un tournant dans la série vu qu’on voit mourir un des personnages principaux dés la moitié de la saison. Qu’est-ce que j’ai pu pleurer d’ailleurs ! Je ne pensais pas que The Ranch parviendrait à m’émouvoir de cette façon, mais en fait si ! Et ça a fait beaucoup de bien à la série. En plus, l’humour est toujours bien présent, donc on switche d’une émotion à l’autre sans jamais tomber dans le mélo ! Nouvel acteur au casting avec l’arrivée de Dax Sheppard, que j’adore et qui s’introduit très bien dans les intrigues ! Bon, dans l’ensemble, rien de révolutionnaire, mais j’avoue que c’est toujours un plaisir de regarder cette série ! Si vous ne la regardez pas, je vous la conseille ! 🙂

De quoi ça parle ?

Une mère de famille du New Jersey, fraîchement célibataire, décide de mentir sur son âge afin de se donner plus de chances de retrouver du travail. Avec un peu de chance, et de maquillage, elle réussit à paraître vingt ans plus jeune…

Mon avis sur les premières saisons (1, 2, 3 et 4)

Mon avis : génial !

Cette série m’avait vraiment manqué ! J’attend toujours trop longtemps avant de regarder les saisons. Il était donc temps que je regarde cette cinquième saison, que j’ai bingewatché en même pas 2 jours ! J’ai adoré, comme toujours avec Younger. Et il s’en est passé des choses dans cette série. Déjà, je suis contente que Liza et Charles aient enfin droit à leur histoire d’amour (même si objectivement, je pense que je reste #TeamJosh). Cette saison est aussi celle des révélations vu que beaucoup de personnes apprennent le secret de Liza et ça fait du bien de sentir la série avancer. J’espère juste que Younger ne s’éternisera plus car je voudrais voir la série se terminer sur une bonne note. Je pense qu’on commence à avoir fait le tour niveau intrigues, et il ne faudrait pas faire la saison de trop ! 🙂 En tout cas, ça reste une série à voir, sans hésiter.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Séries TV | 6 commentaires

Green Book, réalisé par Peter Farrelly

En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité. Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.

Mon avis : Hello, hello ! Je commence la semaine avec une chronique cinéma, mais surtout une chronique coup de cœur. Green Book est un magnifique biopic traitant de la ségrégation raciale dans les années 60. Il s’inspire de faits réels, et de la naissance d’une amitié incroyable entre deux hommes que tout opposait. Et c’est divinement retranscrit dans le film. Je suis persuadée que c’est du principalement au duo d’acteurs, qui est juste impeccable en tous points..

Le film se présente comme un road trip à travers le sud des Etats-Unis. J’avoue que j’avais un peu peur du côté répétitif, mais vraiment, les dialogues sont très bien écrits (et je ne regrette pas d’avoir pris le temps de voir le film en VO), et on ne voit pas le temps passé. Je suis restée scotchée à mon siège durant tout le long-métrage. En plus, le film se veut tellement positif. Il y a beaucoup d’humour, et un côté feel good permanent. Bien sûr, vu qu’il est question de ségrégation, il y a également un côté révoltant et très touchant. J’ai d’ailleurs versé quelques larmes.

Le film est très sensible, et se veut vraiment sincère. On le ressent très fort je trouve. Bref, Green Book est dans la lignée de La couleur des sentiments et Les figures de l’ombre. Un magnifique film à ne pas louper. J’espère vraiment qu’il sera récompensé dans quelques catégories aux Oscars.

 Le truc en + : L’amitié entre Don Shirley et Tony Lip a duré plus de 50 ans. Après le voyage initial de deux mois, le duo s’est retrouvé pour une tournée d’environ un an. Le musicien a ensuite demandé à Tony Lip de devenir son chauffeur et son garde du corps lors de sa tournée européenne, mais ce dernier a refusé car il ne voulait pas être séparé plus longtemps de sa famille. Les deux hommes se sont éteints en 2013, à 3 mois d’intervalle.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 13 commentaires

Les frères O’Neil. 2, L’exquise clarté d’un clair de lune de Sarah Morgan

Ca-tas-tro-phi-que. Voilà qui caractérise parfaitement bien l’été qui s’annonce pour Elise Philippe, chef de cuisine surdouée. L’ouverture à Snow Crystal du café qu’elle doit diriger – son bébé, le projet de sa vie – ne cesse d’être repoussée à cause d’une succession d’incidents rocambolesques. Comme si le destin complotait pour lui pourrir la vie ! Heureusement, telle la meringue sur la tarte au citron, voilà que Sean O’Neil rentre au domaine. Le beau, le charismatique et troublant Sean… dans les bras duquel elle a passé la plus belle des nuits, l’été dernier. Oui, là, tout de suite, Sean pourrait être une distraction bienvenue et très, très sympathique. Une distraction de quelques heures, sans attaches ni lendemain. Après tout, ce n’est pas comme si elle risquait de tomber amoureuse, non ?

Mon avis : Coucou à tous! Aujourd’hui, je reviens avec une chronique lecture à propos du bouquin L’exquise clarté d’un rayon de lune de Sarah Morgan. C’est le deuxième tome (disons plutôt tome compagnon) de la saga des frères O’Neil. 🙂 J’avais lu le premier tome fin de l’année 2017, et j’avais passé un joli moment, mais pas assez que pour me plonger directement dans le livre suivant. Je ne sais pas trop pourquoi. Et puis là, je sentais que c’était le moment, et je me suis plongée dans l’histoire de Sean, le frère médecin de Jackson. Et j’ai tout simplement adoré. Je l’ai d’ailleurs lu en à peine deux soirées.

On rencontre donc ici deux personnages qui se connaissent vu qu’ils ont couché ensemble il y a un an mais aucun des deux n’était prêt à s’engager dans quoi que ce soit. Leurs retrouvailles sont donc assez électriques car l’alchimie entre ces deux-là est encore bien présente. J’ai adoré les personnages de cette romance. Sarah Morgan les rend tellement attachants qu’on ne souhaite à aucun moment les quitter. La plume de Sarah Morgan est fluide, légère et tellement chouette à lire. C’est tellement agréable de se retrouver à Snow Crystal, qu’on imagine tellement bien au fil des pages. D’ailleurs, c’était chouette de découvrir ce lieu en été (et d’imaginer Sean en train de réparer le ponton – LOL).

Bref, L’exquise clarté d’un rayon de lune est une superbe romance, comme je les aime. Il y a de l’humour, beaucoup d’émotions, et beaucouuuuup de romantisme. L’histoire est addictive et très agréable à lire. Sans aucun doute, je vous le conseille.

« Fais attention tout de même. A force d’embrasser trop de filles, tu pourrais perdre la seule que tu voudrais embrasser toute ta vie. »

La couverture VO

Mes avis sur d’autres livres de Sarah Morgan :

Coup de foudre sous la neige
Les frères O’Neil. 1, La danse hésitante des flocons de neige

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 6 commentaires

Dragons 3, réalisé par Dean DeBlois

Harold est maintenant le chef de Berk au côté d’Astrid et Krokmou, en tant que dragon, est devenu le leader de son espèce. Ils réalisent enfin leurs rêves de vivre en paix entre vikings et dragons. Mais lorsque l’apparition soudaine d’une Furie Eclair coïncide avec la plus grande menace que le village n’ait jamais connue, Harold et Krokmou sont forcés de quitter leur village pour un voyage dans un monde caché dont ils n’auraient jamais soupçonnés l’existence. Alors que leurs véritables destins se révèlent, dragons et vikings vont se battre ensemble jusqu’au bout du monde pour protéger tout ce qu’ils chérissent.

Mon avis : Hello tout le monde! Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler de Dragons 3, sorti au cinéma récemment ! Dés les premières images de la bande-annonce sorties, je savais déjà que j’allais adorer ce film, tout comme les deux précédents. Et vraiment, ça a été le cas.

Ce film est rempli d’émotions et est une réelle conclusion à la saga. Et vraiment, c’est dur de quitter ces personnages, qu’on a vu grandir et évoluer au fil des films… La saga Dragons fait partie de celles qu’on prend plaisir à voir et revoir car elle touche des thèmes universels, tels que la famille, le courage et l’amitié. On est touché à bien des égards par ces films, et vraiment, ce troisième opus n’échappe pas à la règle. J’aime toujours autant les personnages et l’univers. 🙂 En plus, l’humour est toujours bien présents, donc niveau émotions diverses, on fait des montagnes russes pendant tout le film.

Si je n’avais qu’un bémol à mettre en avant, c’est le fait que le film est trop court à mon goût. J’aurais bien apprécié au moins une vingtaine de minutes en plus. Mais bon, c’est vraiment pour chipoter un peu. Je n’ai qu’une chose à vous dire, courrez au cinéma, et allez voir cette belle conclusion. Allez vous émouvoir sur grand écran, ça vaut vraiment la peine. 🙂

Le truc en + : Fait assez rare pour être souligné, Dragons constitue la seule trilogie Dreamworks dont les trois films ont chacun été distribués par un studio différent : Paramount pour le premier, Fox pour le second et Universal pour Dragons 3.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 11 commentaires

Prude à frange de C.S. Quill – Mon avis sur la duologie

Pour retrouver sa meilleure amie disparue dans d’étranges circonstances, Cadence est prête à tout. Y compris à infiltrer le mystérieux Round, l’organisation dans laquelle Ingrid a été aperçue pour la dernière fois. Si elle veut en apprendre plus, Cadence va devoir gravir les échelons à son tour. Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour ça ? Toute la vie de Mas est dévouée au Round. Sa dernière mission ? Former Cadence aux exigences de ce réseau. Ce qu’il ignore, c’est qu’elle poursuit ses propres objectifs et ne l’écoutera pas à la lettre. Elle pourrait bien mettre en péril sa réputation, et bien plus encore.

Mon avis : Hello, hello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour parler d’une duologie que j’ai lu tout récemment et qui me trotte encore dans la tête, même presque 3 semaines après lecture… C’est dire comme C.S. Quill a su me chamboulée avec son histoire. Prude à frange (bon sang que je n’aime pas ce titre) se passe dans le milieu de la prostitution de luxe… Ce n’est pas mon genre habituel, et j’ai plutôt tendance à faire 3 pas en arrière quand je lis des résumés traitant du sujet. Mais là, je sais pas…le synopsis m’a tenté et on sentait un certain suspens qui semblait intéressant. Et puis, une de mes amies me l’avait conseillée, donc bon, je me suis lancée.

Et j’ai beaucoup aimé. Pour tout vous dire, j’ai vécu cette histoire comme un combat constant. Le combat de Cadence pour retrouver son amie, envers et contre tout. Le combat de Cadence contre Mas, et en même temps avec lui, pour révéler leur attraction et ensuite leur amour. Et puis, tout le combat intérieur de Mas pour faire ce qui est bon pour les siens. C.S. Quill nous fait autant détester ses personnages que les adorer. On est perpétuellement entre deux chaises. Ce qui fait qu’on ne sait jamais stopper sa lecture. J’ai lu cette duologie en moins de temps qu’il faut pour le dire, tant la tension est forte, et tant on veut en connaître tous les secrets. Les sujets traités dans ces livres sont sombres et violents et pour la petite sensible que je suis, j’ai eu des moments vraiment difficiles. Mais je me suis accrochée, et je ne regrette pas du tout.

Malgré tout, la saga n’échappe pas à certains défauts qui m’ont agacée, mais je n’en révélerai pas trop pour ne pas spoiler. Disons que certains comportements m’ont parus plutôt too much à quelques moments, et que le dénouement concernant Ingrid était plutôt attendu.

Un conseil selon moi. Prude à frange est réservé à un public averti. Ce n’est pas une petite romance neuneu, parfaite pour les vacances. C’est une romance, certes, mais à laquelle il faut être préparé. 🙂

« Parfois, la vie te laisse croire que tu ne vaux rien. Que quoi que tu fasses, les choses seront toujours horriblement compliquées. Alors l’argent semble être quelque chose qui peut tout régler. Quitte à souffrir, quitte à devoir subir une vie misérable, autant que ça paye. « 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires

Grace & Frankie, saison 5

Grace et Frankie se rendent à la maison de plage pendant que leurs enfants tentent de les retrouver. Robert et Sol sont surpris dans une situation gênante.

Mon avis : Hello tout le monde ! Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de la cinquième saison de Grace & Frankie. A l’heure où j’écris ces lignes, j’apprends avec plaisir que la série est renouvelée pour une sixième saison, et j’en suis plus que ravie car je voue quasi un culte à ce show ! C’est le genre de série qui se bonifie avec le temps ! 🙂

Je crois que la plus grande qualité que possède cette série, c’est son écriture. L’humour est présent à chaque épisode, et de vraies intrigues rythment le série. En plus, les scénaristes n’oublient jamais de traiter de sujets importants touchant ces deux femmes et leurs familles. Puis, comme je le dis chaque année quand je vous parle de cette série, qu’est-ce que ça fait du bien de voir la vieillesse de cette façon, avec fun et bienveillance. La place de la femme est tellement importante dans Grace & Frankie, que c’est plus qu’un plaisir de la regarder ! Puis bon, le casting est tellement bon…L’alchimie entre Jane Fonda et Lily Tomlin est exceptionnelle. Ces deux-là portent la série sur leurs épaules.

Bon je dois certainement être la seule à souhaiter une love story entre Coyote et Mallory, mais je me dis que ça pourrait pimenter un peu tout ça, surtout en liant les deux familles. Vraiment, si vous ne regardez pas encore cette série, mais qu’attendez-vous ? Grace & Frankie, c’est un concentré de bonne humeur !

Le truc en + : A chaque nouvelle saison, la série s’ouvre sur une scène sur la plage, et idem pour les fins de saisons.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Séries TV | 2 commentaires

60 minutes avec Kheiron – Mon premier spectacle de 2019 !

Hello, hello ! Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler théâtre. Je me suis promis qu’en 2019, j’irai davantage au théâtre et j’inaugurais cette résolution le 2 février avec le one man show de Kheiron, personnalité aux multi-casquettes que j’aime beaucoup, et dont j’apprécie énormément le travail de réalisateur et d’acteur (il est à l’origine des films Nous 3 ou rien et Mauvaises herbes).

Qui est Kheiron ?

Manouchehr « Nouchi » Tabib, dit Kheiron, né le 21 novembre 1982 à Téhéran en Iran, est un humoriste, acteur, scénariste, metteur en scène, rappeur et réalisateur français d’origine iranienne. Il est notamment connu pour son rôle récurrent dans la mini-série Bref.

60 minutes avec Kheiron

Son spectacle, c’est 60 minutes avec Kheiron. Pendant une heure, l’artiste échange avec le public, avec son humour irrévérencieux, où le public guide la soirée. C’est assez dingue car le spectacle n’est absolument pas écrit. Comme il nous l’explique en début de spectacle, il a un stock de blagues et au fil de ses interactions avec le public, il va utiliser son bagage humoristique acquis au fil du temps. Alors évidemment, quand on va voir ce genre de truc au théâtre, il ne faut pas avoir peur d’être un peu secoué par l’humoriste. Il s’amuse du public, et même si c’est très très drôle, il prend en grippe certaines personnes du public et s’amuse de tout !

J’ai adoré le franc-parler de Kheiron et les 60 minutes passent en un éclair. C’est vraiment la preuve qu’on se sent bien dans son spectacle. 🙂

Si vous avez envie de découvrir l’artiste, n’hésitez pas, il y a encore plein de dates. Retrouvez tout les infos sur son site officiel.
Il a également une chaîne Youtube qui vous donnera un aperçu de certains sketchs.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Théâtre | 4 commentaires