Alex, peut-être de Jenn Bennett

Fan absolue de cinéma, Bailey Ridell a passé son année de lycée à discuter en ligne avec Alex, un geek également passionné des salles obscures. Et peut-être aussi à craquer un peu pour lui… Mais alors qu’elle s’apprête à le rencontrer, elle commence à paniquer. Et si c’était un pervers qui se cachait derrière son écran ? Ou tout simplement une déception dans la vraie vie ? Dans le petit musée local où elle s’est dégoté un boulot pour l’été, elle se rapproche de Porter, un mystérieux surfer un brin impertinent. Mais avant de décider avec qui elle pourrait partager une belle histoire, Bailey veut découvrir qui est Alex. Elle va donc remonter sa piste pour le retrouver. Tandis que la vérité se dévoile, Bailey devra assumer celle qu’elle est vraiment et faire un choix. Alex, peut-être ?

Mon avis : Hello, hello ! Je vous retrouve aujourd’hui afin de vous parler d’un livre publié chez Hugo New Way, que j’ai reçu dans le cadre d’une Masse critique de Babelio. Ce bouquin, c’est Alex, peut-être de Jenn Bennett. J’ai passé un joli moment avec cette lecture et j’avais donc hâte de vous en parler.

Dans ce roman YA, on rencontre Bailey, fan inconditionnelle de cinéma (dés le début, ça me plaisait déjà, je me reconnais facilement dans ce type de personnage aha) qui discute sur un forum spécialisé avec Alex, un geek partageant la même passion qu’elle. Alors qu’ils envisagent de se rencontrer lors du déménagement de Bailey, l’adolescente prend peur et n’annonce pas à Alex qu’elle s’est installée dans la même ville que lui… En arrivant là-bas, elle rencontre et se rapproche peu à peu de Porter… Vous imaginez bien que ce bouquin va nous faire part d’émois adolescents assez classiques mais porter par une très jolie plume. J’ai été embarquée dans l’histoire assez facilement grâce à l’auteure. Ça se lit très bien, et même si le tout est assez prévisible, ça reste réellement sympathique à la lecture.

J’ai beaucoup apprécié que ce bouquin se passe en Californie. Depuis que j’y ai réalisé mon voyage de noce l’an dernier, j’avoue que c’est toujours avec beaucoup d’émotions que je lis un ouvrage s’y déroulant, et celui-ci n’a pas échappé à la règle.

Mention spéciale à la mise en page du roman, car à chaque début de chapitre, nous avons droit à des citations de films et moi qui suis passionnée de cinéma, j’ai adoré repéré toutes ces références.

Bref, Alex, peut-être est un roman feel-good parfait pour les vacances ! Une petite romance YA parfaite pour emmener à la plage. 🙂

« Je suis incapable de dire si tu as peur de moi ou si tu es sur le point de me sauter dessus. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | Laisser un commentaire

Toy Story 4, réalisé par Josh Cooley

Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

Mon avis : Coucou les loulous ! Aujourd’hui, on commence la semaine avec mon avis sur le tout nouvel opus de Toy Story que j’ai vu ce week-end en avant-première. Je faisais partie des sceptiques quant à l’utilité d’un quatrième film, mais au final, je l’ai trouvé sympathique et rempli d’émotions.

Dans ce nouveau film, on retrouve donc nos personnages favoris, ainsi qu’une ribambelle de nouveaux jouets, tous aussi déjantés les uns que les autres. On est dans une jolie continuité du film précédent, car Woody et sa bande sont maintenant la propriété de Bonnie, une petite fille toute mignonne qui s’apprête à faire sa rentrée à la maternelle. Mais lors d’un voyage en camping-car, tout ce petit monde va vivre des péripéties afin de sauver le nouveau jouet préféré de la petite fille, fourchette ! Et sincèrement, le film marche du tonnerre ! C’est drôle, rythmé et plein d’émotions. D’ailleurs le long-métrage passe très très vite et on est même assez triste de le voir se terminer (surtout de cette façon-là, snif!). Toy Story 4 fait une nouvelle fois appel à notre sensibilité d’enfant ayant grandi entourée de jouets cher à notre cœur. Ce qui fait que le ton est juste et bien utilisé.

Bon, le film n’échappe pas à quelques points plus négatifs comme par exemple les choix pris par Woody, surtout vers la fin du film. On sent que les scénaristes avaient envie de changer d’angle de vue mais ça trahit un peu le personnage qu’ils nous ont créé au fil des films. Je suis également un peu déçue par le fait que certains personnages que j’adore sont assez inutilisés, ça donne moins d’impact à la fin (même si j’étais très émue!).

Mais voilà, sinon, pour moi, c’est un très bel opus. Mention spéciale aux personnages de Lapin et Poussin, qui m’ont fait mourir de rire. Si vous aimez les 3 films précédents, je vous conseille d’aller voir celui-ci, sans hésiter. 🙂

Le truc en + : En France, la franchise Toy Story a été un grand succès. En 1995, le premier opus réunissait 2.758.991 personnes en salles. Le 2ème volet a quant à lui attiré 4.531.702 curieux 4 ans plus tard. Toy Story 3, sorti en 2010, a réalisé un score sensiblement similaire avec 4.368.761 entrées.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 2 commentaires

#Avislittéraires – Un top et un flop !

Hello tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour parler livres avec mes avis sur deux de mes dernières lectures, c’est parti ! 

La vie de Zoé, 30 ans, bascule lorsqu’un coup de téléphone lui apprend que ses parents ont eu un grave accident : son père est mort sur le coup et sa mère est trop grièvement blessée pour espérer s’en sortir. Avant de mourir, elle confie cependant à Zoé que l’homme qui l’a élevée n’est pas son véritable père. Pour retrouver ce dernier, elle lui donne un seul indice : la plage de la mariée.

Mon avis : Je suis ravie d’avoir enfin découvert Clarisse Sabard avec cet ouvrage-ci car je l’ai vraiment beaucoup aimé. Depuis le temps que je voulais la découvrir, je suis contente de pouvoir dire que c’est maintenant chose faite.

Dans cette histoire, on suit Zoé, une héroïne attachante en quête d’identité après un événement dramatique et la révélation d’un secret enfoui depuis longtemps. Clarisse Sabard maintient un suspens durant tout le roman, et on tourne les pages avec une certaine addiction. Sa plume est légère et pleine de poésie. J’aime beaucoup la thématique du secret de famille et lié l’ensemble à une si belle région de France donne un mélange vraiment intéressant et profond.

La plage de la mariée est un roman plein de bons sentiments, qui dégage une vraie sincérité et qui est parvenu à m’émouvoir. C’est vraiment le genre de livre qui réchauffe le cœur. J’avouerai que j’aurai apprécié un peu plus de romance mais comme toujours c’est la petite midinette en moi qui parle. 🙂

Bref, je vous le conseille sans hésiter.

« Les plus grandes joies sont définitivement celles qui déboulent à l’improviste. »

1/2 sachet de souvenirs
125 g de sexy attitude
75 g de larmes
80 g d’intensité
6 cl d’amour
2 âmes sœurs
Hannah et Tyler aimeraient une deuxième chance. Mais à cause de leur passé respectif, ils s’interdisent de retomber amoureux. Et si la vie s’en mêlait pour les guider vers une histoire gourmande et sincère ?

Mon avis : J’enchaîne avec un livre qui ne m’a pas emballée du tout, et j’en suis la première désolée car c’est le genre de romance qui d’habitude me plait dés la première page.

Le temps d’un cupcake est une romance dans le milieu professionnel (relation patron/employée) qui m’a rappelé mille autres romances, et qui pour moi, ne tire pas son épingle du jeu. Les personnages m’ont agacé et je ne distinguais pas clairement leurs sentiments. Pour ce qui est de l’écriture, je l’ai trouvé sympa donc ce n’est pas exclu que je retente un autre roman de l’auteure à l’avenir, mais voilà, avec celui-ci, ça ne l’a pas fait.

Pas grand chose à dire de plus si ce n’est que je ne vous conseille pas spécialement ce roman, il y a bien meilleur dans le genre. C’est tout ce qu’il y a de plus lambda. A vous de voir. 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires

Men in Black: International, réalisé par F. Gary Gray

Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers. Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de l’organisation Men In Black.

Mon avis : Hello, hello ! Je vous retrouve aujourd’hui afin de vous parler du nouvel opus de Men in black, qui nous présente ici une toute nouvelle histoire, complètement indépendante de la trilogie avec Will Smith (et tant mieux car pour tout vous dire, je n’ai vu que le tout premier). Verdict : c’était sympa, sans pour autant être particulièrement transcendant, mais en même temps, je ne m’attendais pas au film de l’année. Et puis, soyons honnête, c’est surtout le duo principal qui m’a donné envie de me déplacer au cinéma (Ok, ok, c’est surtout Chris Hemsworth, j’avoue! #futile).

En fait, ce qui est marrant, c’est qu’il n’y a pas grand chose à dire pour ce film. Le scénario est banal, et on retrouve des facilités bien trop flagrantes…Quand on arrive au final, on se dit : « Bah ouais, logique » et j’avoue que j’aurais aimé être un peu plus surprise. Par contre, j’ai beaucoup aimé le personnage de Molly, campé par Tessa Thompson. Elle est assez touchante dans ce rôle, tout en étant badass à plein de moments. Pour Chris Hemsworth, même si je l’adore, je trouve qu’il ne tire pas particulièrement son épingle du jeu. Idem pour Liam Neeson ou même Emma Thompson. En fait, c’est un bon casting, mais qui ne s’illustre pas spécialement à son meilleur potentiel.

En fait, si vous allez voir Men In Black : International, allez-y seulement dans un but de pure divertissement, et il remplira le job. Il ne faut rien en attendre de plus. Pour moi, ça a rempli une jolie après-midi mais rien de plus. 🙂

Le truc en + : Chris Hemsworth et Tessa Thompson se connaissent bien puisqu’ils ont déjà fait équipe dans Thor Ragnarok et Avengers: Endgame.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 2 commentaires

Eté 2019 – Ces films que j’attends !

Hello, Hello! Ça fait plusieurs mois que je vous liste à chaque saison les films qui me tentent le plus pour la saison à venir. Ça équivaut à un petit prévisionnel de ce que je vais visionner prochainement au cinéma et je trouve ça vraiment sympa ! Evidemment, cette liste est non-exhaustive, et surtout, n’hésitez-pas à me partager vos envies. Donc, let’s go ! 🙂

Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

L’araignée sympa du quartier décide de rejoindre ses meilleurs amis Ned, MJ, et le reste de la bande pour des vacances en Europe. Cependant, le projet de Peter de laisser son costume de super-héros derrière lui pendant quelques semaines est rapidement compromis quand il accepte à contrecoeur d’aider Nick Fury à découvrir le mystère de plusieurs attaques de créatures, qui ravagent le continent !

Hier tout le monde connaissait les Beatles, mais aujourd’hui seul Jack se souvient de leurs chansons. Il est sur le point de devenir extrêmement célèbre. Jack Malik est un auteur-compositeur interprète en galère, dont les rêves sont en train de sombrer dans la mer qui borde le petit village où il habite en Angleterre, en dépit des encouragements d’Ellie, sa meilleure amie d’enfance qui n’a jamais cessé de croire en lui. Après un accident avec un bus pendant une étrange panne d’électricité, Jack se réveille dans un monde où il découvre que les Beatles n’ont jamais existé… ce qui va le mettre face à un sérieux cas de conscience.

Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l’ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l’exil de Simba. Avec l’aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit…

Deux femmes escrocs – de deux catégories différentes – s’unissent afin de mener la vie dure aux hommes qui les ont bafouées.

Tous les 27 ans, une créature maléfique revient hanter les rues de Derry, dans le Maine. Près de trente ans après les événements du premier opus, les membres du Club des Ratés, désormais adultes, se retrouvent.

Theodore « Theo » Decker n’a que 13 ans quand sa mère est tuée dans une explosion au Metropolitan Museum of Art. Cette tragédie va bouleverser sa vie : passant de la détresse à la culpabilité, il se reconstruit peu à peu et découvre même l’amour. Tout au long de son périple vers l’âge adulte, il conserve précieusement une relique de ce jour funeste qui lui permet de ne pas perdre espoir : un tableau d’un minuscule oiseau enchaîné à son perchoir. Le Chardonneret.

Deux jeunes gens débarquent à New York pour un week-end, où ils sont accueillis par le mauvais temps et une série de péripéties.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 15 commentaires

Astrologie #5 – Le cancer

Coucou tout le monde! On se retrouve aujourd’hui pour un article consacré à l’astrologie où je vais vous parler du quatrième signe du zodiaque, le cancer. Si vous avez loupé mon article sur les gémeaux, n’hésitez pas à le consulter ici.

Sachez que le cancer est un signe qui me tient particulièrement à cœur car c’est celui de mon mari, qui est vraiment bien ancré dans son signe aha. 🙂

Le cancer, quelques mots-clés

Du 22 juin au 22 juillet
Planète associée : Lune
Signe d’eau
Signe féminin
Archétypes : la mère de famille, la mère poule, la nourrice, la protectrice, l’enfant gâté

Son caractère

Les + :

Le cancer est un signe doté d’une grande sensibilité. Les natifs de ce signe sont spontanés et rêveurs. Ils ont un côté poète car ils ressentent les besoins et les émotions des autres. Ils ont un grand besoin de sécurité affective, au niveau familial notamment. Ils donnent souvent beaucoup d’importance à la relation avec leur mère. Ils ont beaucoup d’imagination et ont un côté « enfant ». Ils ont besoin d’être protégé et de protéger, surtout dans leurs relations. Ils sont assez vulnérables. Ils donnent également beaucoup d’important au foyer, au nid, au cocon. Et surtout, ce sont des personnes câlines et tendres.

Les – :

Le soucis des cancers, c’est qu’ils ont du mal à grandir. Il sont toujours en demande d’affection et ils peuvent parfois étouffer, envahir. Ce sont parfois des enfants capricieux. Du côté des émotions, elles peuvent être exacerbées. Ils peuvent également avoir un côté dépendant. Ce sont des grands nostalgiques de l’enfance et du passer, et ils peuvent avoir du mal à couper le cordon.

Alors, reconnaissez-vous certains cancers de votre entourage ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Astrologie | Laisser un commentaire

Un second souffle de R.S. Grey

Deux mois plus tôt, Abby n’avait guère de perspectives d’avenir. Mais désormais, avec un cœur tout neuf, elle a une seconde chance, et elle compte bien en profiter. Quoi de mieux qu’un road trip pour découvrir le monde et faire de nouvelles expériences ? Si elle avait l’intention de partir seule, c’était sans compter l’irruption de Beck. Drôle, spontané, irrésistible : avec lui, le voyage pourrait bien prendre une nouvelle tournure.

Mon avis : Coucou tout le monde! Aujourd’hui, on parle littérature avec mon avis sur Un second souffle de R.S. Grey, publié dans la collection &moi chez JC Lattès. Pour moi, c’est un coup de cœur, j’ai été transportée par cette belle histoire.

On rencontre donc Abby, jeune femme de 19 ans, transplantée du cœur et bien décidée à se construire un avenir selon ses propres envies. La veille de son départ pour un road-trip en solo, elle rencontre Beck, aussi impertinent qu’intrigant, et à deux, ils vont partir à l’aventure…. 🙂 J’ai lu ce roman d’une seule traite, avec la peur au ventre à chaque page tournée. Car tout au long de l’histoire, on a peur pour Abby qui prend de nombreux risques suite à sa transplantation. L’auteure a su parfaitement retranscrire le cheminement de cette jeune femme, quittant tout juste l’adolescence, perdue dans sa vie et surprotégée par ses parents. Beck va lui ouvrir des possibilités qu’elle ne soupçonnait pas et par ce voyage, elle va se découvrir…et c’était juste magnifique à lire.

Un second souffle m’a émue, m’a fait rire, a fait naître des tonnes de papillons dans mon ventre. La plume de R.S. Grey est remplie de poésie et est pleine d’émotions. Nos sentiments jouent au yo-yo, et c’est tout ce que j’aime dans les romans que je lis. Je vous conseille fortement cette histoire, je trouve qu’on n’en parle pas assez à mon goût, et il en vaut clairement le coup. 🙂

« On m’avait donné ce cœur et, à chaque battement, je ressentais ce pincement de culpabilité, cette petite voix qui me disait que je ne l’utilisais pas comme d’autres personnes, bien meilleures, l’auraient fait. »

La couverture VO
Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires

Point films #5

Hello tout le monde! Nouveau point films aujourd’hui où je vous partage des impressions sur mes derniers visionnages. N’hésitez-pas à me partager vos avis. 🙂

Suite à une décision municipale, L’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais tout est permis !

Les invisibles est un chouette film! Je l’avais pourtant loupé au cinéma car la bande-annonce ne me motivait pas plus que ça. Et au final, je ne suis pas déçue. Les actrices sont touchantes, et vraiment, Audrez Lamy confirme qu’elle a également sa place dans un registre dramatique. En plus, ça traite d’un sujet important et le film porte un beau message féministe ! Vraiment, c’est à voir ! 🙂

Ellen a 20 ans et est anorexique. Elle a passé la plus grande partie de sa vie à suivre différents programmes afin de se soigner. Déterminée à l’aider, sa famille l’envoie dans un centre spécialisé dirigé par un médecin non conventionnel. Surprise par les règles du centre et charmée par son nouvel entourage Ellen va tenter de se reconstruire et s’accepter.

Alors, pour To the bone, j’attendais ma meilleure amie pour qu’on le regarde ensemble et nous avons toutes deux été déçues. Et c’est dommage car il a un vrai potentiel. Il ne traite pas son sujet en profondeur. A la fin du film, j’ai eu une impression de superficialité et c’est triste car les acteurs sont tous très bons. Mais voilà, il aurait pu être beaucoup mieux !

À la fin des années 1990-début des années 2000, deux amis d’enfance, Sasha et Marcus, se disputent. Ils se retrouvent et renouent quinze ans plus tard quand Sasha, devenue chef, ouvre un nouveau restaurant à San Francisco, sa ville natale.

Qu’est-ce que j’adore quand Netflix nous sort des petites romances adorables ! Et c’est une nouvelle fois le cas avec Always be my maybe. Rien de fou en soit, mais un bon moment. Le couple principal est mignon, et il y a beaucoup d’humour. Le rôle de Keanu Reeves sort un peu de nulle part mais en même temps, ça ajoute du piquant à l’histoire! Je vous le conseille pour une soirée entre amis. 🙂

Joseph et ses deux fils, Joachim et Ivan, formaient une famille très soudée. Mais Ivan, le plus jeune, collégien hors norme en pleine crise mystique, est en colère contre ses deux modèles qu’il voit s’effondrer. Car son grand frère Joachim ressasse inlassablement sa dernière rupture amoureuse, au prix de mettre en péril ses études de psychiatrie. Et son père a décidé de troquer sa carrière réussie de médecin pour celle d’écrivain raté. Pourtant, ces trois hommes ne cessent de veiller les uns sur les autres et de rechercher, non sans une certaine maladresse, de l’amour…

Rolala, je suis complètement passée à côté. Je l’ai regardé car je suis assez fan de Vincent Lacoste. Mais rien ne va, c’est ennuyant et sans intérêt. Je n’en retire absolument rien, aucune message ni même plaisir. Je l’ai d’ailleurs regardé en deux fois, et j’ai bien failli ne pas le terminer. Dommage. Next!

Kate Bradley, reporter intrépide, doit découvrir l’identité d’un bon Samaritain qui laisse des paquets contenants 100 000$ sur le pallier de certains newyorkais choisis au hasard.

Et enfin, Good Sam, petit film Netflix tout sympathique que j’ai regardé avec plaisir. J’avoue que j’étais passé à côté de sa sortie le mois dernier et je suis contente de l’avoir rattrapé car j’ai beaucoup aimé. Et l’actrice principale Tiya Sircar est vraiment mignonnette. Un joli moment pour moi. 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 4 commentaires

Cinq ami(e)s au soleil d’Emma Sternberg

Quand Linn surprend son fiancé dans les bras de sa meilleure amie, elle est désespérée. Au même moment, elle apprend que sa lointaine tante Dorothy lui lègue une maison dans l’État de New York. Linn traverse aussitôt l’Atlantique pour découvrir, dans les Hamptons, la grande demeure au bord de la mer, pleine de charme et un rien délabrée, qui désormais lui appartient. Surprise ! Elle est encore habitée par les colocataires de tante Dorothy, cinq seniors complices qui aiment la vie et savourent chaque moment.
Adoptée par cette communauté atypique, Linn se laisse charmer par leur philosophie et leur humour. Et reprend doucement goût à l’existence. Elle qui était décidée à vendre la maison pour empocher l’héritage se prend à douter. D’autant que Ted, le fils d’une de ses nouvelles amies, ne la laisse pas indifférente…

Mon avis : Hello, hello, on se retrouve en ce lundi afin de parler d’une de mes dernières lectures. Récemment, je vous parlais du livre Un petit grain de sable de Pëtra Hulsmann lu aux éditions Archipel, et par l’intermédiaire de la maison d’édition, j’ai ensuite eu la chance de recevoir deux titres en service presse. Et aujourd’hui, je vous parle de Cinq ami(e)s au soleil de l’auteure allemande Emma Sternberg qui me tentait depuis un petit moment déjà, quand je l’avais vu en librairie, lors de ma rencontre avec Laure Manel chez Cook & Book à Bruxelles.

Et j’ai beaucoup aimé ! Ce bouquin, c’est une jolie bouffée d’air frais qui fait un bien fou. Une lecture estivale, sans prise de tête, mais qui fait aussi réfléchir sur les choix que l’on fait dans la vie. Les personnages sont très attachants, que ce soit Linn ou ses colocataires. L’auteure installe rapidement une intrigue que l’on a clairement envie de suivre. Linn se retrouve face à un dilemme humain mais également financier qui va déterminer la suite des événements. Cinq ami(e)s au soleil est un roman rempli de solidarité, de générosité, d’amitié et d’amour. C’est tendre et drôle à la fois. Les personnalités s’entrechoquent, se racontent et j’ai aimé tout le mystère autour de Dotty, et les choix pris par rapport à son histoire.

En tant que grande amatrice de romances, j’aurai aimé davantage de piquant entre Linn et Ted, mais en même temps, j’ai été touché par la douceur de leurs sentiments grandissants. C’est juste adorable à découvrir. Cinq ami(e)s au soleil est la lecture feel-good par excellence, qui vous touche et vous fait passer un joli moment. A la fin de ma lecture, j’ai de suite ajouté Un coin d’azur pour deux, le dernier roman de l’auteure, dans ma wish-list!

Bref, je recommande !

« Quelque chose, dans cette maison, me touche profondément. Est-ce parce qu’elle ressemble à la maison du bonheur, telle qu’on la voit dans les livres d’enfant ? « 

Le jolie couverture VO
Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires

Mes shootings préférés du mois de juin !

Hello tout le monde ! Nouvel article aujourd’hui et je vous retrouve pour mes shootings photo préférés du mois. Let’s go !

Taron Egerton – Attitude Magazine – Juin 2019
Sophie Turner – Marie Claire Australia – Juin 2019
Emilia Clarke – Allure – Juin 2019
Emma Roberts – Cosmopolitan – Juin 2019
Naomi Scott – Arabia Bazaar – Juin 2019
Tom Holland – Icon – Juin 2019
Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Personnalités | Laisser un commentaire