Le chant du loup, réalisé par Antonin Baudry

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or. Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique. Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Mon avis : Coucou tout le monde! Aujourd’hui, on parle cinéma avec mon avis sur Le chant du loup, première réalisation d’Antonin Baudry. Et sincèrement, il va être difficile pour moi de vous exprimer mon ressenti par rapport à ce film tant il a été violent dans les émotions que j’ai traversé durant les deux heures de visionnage. C’est un film puissant, tant visuellement, scénaristiquement qu’au niveau sonore (d’ailleurs, de ce point de vue là, j’ai ressenti le son de façon assez intense dans mon corps, comme ça avait été le cas pour Dunkerque). C’est une vrai expérience de cinéma et vraiment, bravo à toute l’équipe ayant travaillé sur ce film.

C’est en film ambitieux qui sait tenir son spectateur sous tension de façon assez impressionnante. De plus, il est porté par un brillant casting qu’on prend plaisir à suivre. Et puis, chapeau à François Civil que j’ai trouvé parfait dans le rôle de Chanteraide. J’avoue que ce qu’il y a de drôle, c’est que la bande-annonce ne m’avait pas tentée plus que ça, au vu du sujet traité. Et en fait, j’ai trouvé ça passionnant et sans temps mort. Ce qui est assez impressionnant il faut le dire !

Vraiment, même si vous ne vous attendez à rien de particulier en allant voir ce film, vous risqueriez d’être aussi surpris que j’ai pu l’être. Je ne peux que vous conseiller de découvrir Le chant du loup sur grand écran, c’était juste magistral !

Le truc en + : Dans Le Chant du loup, François Civil incarne Chanteraide, oreille d’or. Ce surnom est donné aux personnels sous-marinier spécialisés dans l’analyse acoustique. Experts en guerre acoustique, ils partent pour des missions de quelques jours à plusieurs mois, essentiellement sur les sous-marins nucléaires. Intégrés aux équipes de combat, ils remplissent en outre le rôle de conseiller du commandant en matière de classification et de discrétion acoustique.Leur rôle est crucial, car rappelons-le, un sous-marin ne dispose d’aucun hublot, il se dirige et identifie les menaces, comme les cibles, uniquement au son. Le nombre d’oreilles d’or en service est secret défense et ne peut être divulgué.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | Laisser un commentaire

Printemps 2019 – Ces films que j’attends !

Hello, Hello! Ça fait plusieurs mois que je vous liste à chaque saison les films qui me tentent le plus pour la saison à venir. Ça équivaut à un petit prévisionnel de ce que je vais visionner prochainement et je trouve ça vraiment sympa ! Evidemment, cette liste est non-exhaustive, et surtout, n’hésitez-pas à me partager vos envies. Donc, let’s go ! 🙂

Les enfants de Holt Farrier, ex-artiste de cirque chargé de s’occuper d’un éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler…

L’histoire de Jared, fils d’un pasteur dans une petite ville américaine, dont l’homosexualité est dévoilée à ses parents à l’âge de 19ans. Jared fait face à un dilemme : suivre un programme de thérapie de reconversion – ou être rejeté pour toujours par sa famille, ses amis et sa communauté religieuse.
Boy Erased est l’histoire vraie du combat d’un jeune homme pour se construire alors que tous les aspects de son identité sont remis en question.

On a tous un super-héros qui sommeille au fond de soi… il faut juste un peu de magie pour le réveiller. Pour Billy Batson, gamin débrouillard de 14 ans placé dans une famille d’accueil, il suffit de crier « Shazam ! » pour se transformer en super-héros. Ado dans un corps d’adulte sculpté à la perfection, Shazam s’éclate avec ses tout nouveaux superpouvoirs. Est-il capable de voler ? De voir à travers n’importe quel type de matière ? De faire jaillir la foudre de ses mains ? Et de sauter son examen de sciences sociales ? Shazam repousse les limites de ses facultés avec l’insouciance d’un enfant. Mais il lui faudra maîtriser rapidement ses pouvoirs pour combattre les forces des ténèbres du Dr Thaddeus Sivana…

Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université.Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle…

Après leur défaite face au Titan Thanos qui dans le film précédent s’est approprié toutes les pierres du Gant de l’infini , les Avengers et les Gardiens de la Galaxie ayant survécu à son claquement de doigts qui a pulvérisé « la moitié de toute forme de vie dans l’Univers », Captain America, Thor, Bruce Banner, Natasha Romanoff, War Machine, Tony Stark, Nébula et Rocket, vont essayer de trouver une solution pour ramener leurs coéquipiers disparus et vaincre Thanos en se faisant aider par Ronin alias Clint Barton, Captain Marvel et Ant-Man.

Quand un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine, il fait appel au tout puissant Génie, le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais…

Biopic consacré au chanteur Elton John et à son fantastique destin, le film retrace la vie de la star britannique depuis ses années d’enfance jusqu’à son avènement en tant que rock star interplanétaire.

Au cours d’une mission de sauvetage dans l’espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. En lutte contre elle-même, Jean Grey déchaîne ses pouvoirs, incapable de les comprendre ou de les maîtriser. Devenue incontrôlable et dangereuse pour ses proches, elle défait peu à peu les liens qui unissent les X-Men.

Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers. Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de l’organisation Men In Black.

Tolkien revient sur la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur. Orphelin, il trouve l’amitié, l’amour et l’inspiration au sein d’un groupe de camarades de son école. Mais la Première Guerre Mondiale éclate et menace de détruire cette « communauté ». Ce sont toutes ces expériences qui vont inspirer Tolkien dans l’écriture de ses romans de la Terre du Milieu.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 11 commentaires

Une toute dernière fois d’Emma Green

Ils ont passé leur vie à jouer. Mais cette fois, les règles ont changé. Trois ans plus tôt, June a tout quitté sans prévenir personne, emportant avec elle son plus terrible et plus précieux secret. Quand Harry la retrouve enfin, il découvre aussi le petit garçon qu’elle a eu de lui. Sans lui. Aujourd’hui, l’homme qu’elle aime encore a décidé de refaire sa vie. Déjà engagé auprès d’une autre, incapable de lui pardonner, Harry Quinn ne veut plus jouer. Pourtant, les deux écorchés qui s’aimaient tant vont devoir apprendre à se détester sans se quitter. Avec, entre eux, cet enfant qui les lie à tout jamais. Et cet amour infini qui a envie de crier « toujours ». Trahi, il s’est juré de ne jamais lui pardonner.

Mon avis : Hello, hello ! Ce mercredi, je vous retrouve pour vous parler d’un roman écrit par le duo d’auteures connues sous le pseudonyme d’Emma Green. Une toute dernière fois est un joli coup de cœur pour moi. Pour la petite histoire, j’ai eu la chance de rencontrer les auteures à Livre paris et de faire dédicacer mon livre et elles m’ont appris qu’en fait ce roman était le quatrième tome d’une saga (tome compagnon et pas suite directe – mais oups quand même – du coup, j’ai acheté les 3 autres tomes de la saga au salon!). Donc bon, voici mon avis, mais je vous invite quand même à commencer la saga dans le bon ordre.

La lectrice que je suis, bienheureuse de rencontrer des auteures adorables!

Dans cette jolie histoire, on suit un schéma que j’adore : les retrouvailles d’anciens amoureux. Les personnages sont touchants et l’écriture convient totalement à ce type d’histoire. En plus de ces retrouvailles inattendues, un autre petit point entre en jeu sous les traits de Sonny, le fils de nos deux protagonistes principaux. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez peut-être que j’adore quand il y a des enfants dans ce genre d’histoire. J’ai l’impression que ça m’émeut encore plus… 🙂

Le roman se dévore à la vitesse de l’éclair et c’est un vrai plaisir à lire. Pour moi, c’était la première fois que je découvrais la plume des Emma Green et il est certain que je poursuivrai ma découverte. J’ai d’ailleurs déjà ajouté plusieurs de leurs romans dans ma PAL.^^


« J’ai beau aimer l’océan plus que tout autre chose dans ce monde, je sais reconnaître une tempête quand il faut la fuir. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | Laisser un commentaire

Mes shootings préférés du mois de mars !

Hello tout le monde ! Nouvel article aujourd’hui et je vous retrouve pour mes shootings photo préférés du mois. Let’s go !

Armie Hammer – GQ – Mars 2019
Miley Cyrus – Vanity Fair – Mars 2019
Julianne Moore – L’officiel Paris – Mars 2019
Elsa Pataky – Women’s Health – Mars 2019
Lana Condor – Cosmopolitan – Mars 2019
Nikki Reed – Alive Magazine – Mars 2019

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Personnalités | Laisser un commentaire

Dirty John, saison 1

Connaissez-vous vraiment la personne que vous aimez ? Conquise par John, Debra finit par l’épouser. Leur bonheur est-il réel ? Le charmant docteur ne jouerait-il pas un double jeu ? Terra et Veronica, inquiètes pour leur mère, vont chercher à démasquer cet étranger qui s’est immiscé dans leur famille.

Mon avis : Hello, hello ! Aujourd’hui, je vous parle d’une série Netflix que j’ai bingewatché tout récemment. Cette série, c’est Dirty John. Si j’ai eu envie de la regarder, c’est pour deux raisons. D’abord pour le casting, vu qu’on retrouve la sublime Connie Britton, le brillant Eric Bana et également Juno Temple qui est une actrice juste géniale ! Et puis, j’avoue également que la bande-annonce m’a beaucoup tentée. J’adore quand c’est tiré de faits réels car ça rend l’ensemble au plus proche de la réalité (logique en somme!).

Dirty John est une série addictive car elle nous présente un personnage fourbe qui va pousser le vice de plus en plus loin au fil des épisodes. La tension est maintenue et on se demande sans cesse jusqu’où ça va aller. Et c’est ça qui a rendu mon visionnage passionnant. Je n’ai d’ailleurs pas su m’arrêter. La série est condensée, pas trop longue donc on avance vraiment rapidement dans l’histoire, et je trouve que les scénaristes ont su donner le bon ton aux épisodes. C’est bien mené et agréable à suivre.

Il y a quelques points négatifs qui m’empêchent de classer la série en coup de cœur, comme par exemple les réactions du personnage de Debra (Connie Britton), que j’ai trouvée bien trop passive pendant les 3/4 de la série. Je n’ai pas compris pourquoi elle ne se réveillait pas plus vite, au point de faire confiance à John aussi longtemps ! Idem dans la relation avec ses filles, auxquelles elle n’accorde pas assez d’importance à mon goût. J’aurais aimé également en savoir plus sur son passé et ses précédents mariages, qui auraient peut-être pu justifier ses comportements actuels.

Mais donc, dans l’ensemble, j’ai adoré Dirty John. C’est une série que je vous conseille très fortement. 🙂 N’hésitez pas à me partager votre avis si vous l’avez regardée !

Le truc en + : Cette série est tirée de faits réels et est adaptée d’un podcast, en 6 épisodes sorti en 2017 aux USA.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Séries TV | 6 commentaires

Playlist du mois #20 – Coups de cœur du moment !

Hello les loulous ! On se retrouve aujourd’hui pour une playlist ! J’ai donc choisi quelques coups de cœur que j’écoute en boucle en ce moment !

Zara Larsson – Ruin my life

Slimane – Nous deux

Em Rossi – Earthquake

Isabela Moner – I’ll Stay

Nuits blanches – Post mortelle

Henri PFR feat Susan H – Easy

Julia Michaels feat Niall Horan – What A Time

Rita Ora feat 6BLACK – Only want you

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Musique | Laisser un commentaire

The Shakespeare Sisters. 1, Les promesses de l’été de Carrie Elks

Dans le cadre idyllique d’une villa au bord du lac de Côme, Cesca, la benjamine de la fratrie Shakespeare aura à affronter le temps d’un été… son ennemi juré ! Sam Carlton, l’idole hollywoodienne, venu se réfugier dans sa résidence familiale pour échapper à la presse à scandale. Une chose est sûre, l’été risque d’être brûlant…

Mon avis : Coucou tout le monde! Aujourd’hui, je suis trop contente de vous parler d’un livre qui sort aujourd’hui, le 14 mars 2019! J’ai donc eu la chance de lire en avant-première le premier tome de la saga The Shakespeare Sisters écrit par Carrie Elks et publié chez Hugo&cie dans la collection New Romance ! Pour vous la faire courte, cette saga comptera 4 tomes, se consacrant à chacune des sœurs Shakespeare.

Dans Les promesses de l’été, on rencontre donc la pétillante Cesca, qui par un concours de circonstance assez fâcheux, va se retrouver à garder une somptueuse villa au lac de Côme (qui n’est autre qu’un de mes endroits préférés au monde). L’acteur hollywoodien à qui appartient cette villa va faire irruption dans le quotidien de la jeune femme alors qu’elle s’était promis de ne plus jamais le voir (car oui, nos deux protagonistes se sont déjà rencontrés il y a plusieurs années). Ce roman est dépaysant, juste parfait pour se détendre. J’ai passé un super moment en compagnie des personnages, et j’ai beaucoup aimé suivre leurs péripéties.

La romance s’installe petit à petit dans un jeu de séduction que j’ai plutôt apprécié. D’autres personnages entrent en jeu au fur et à mesure et pimentent le relation installée entre Cesca et Sam. L’écriture de Carrie Elks est fraîche, tout en étant de qualité. On sent vraiment une écriture travaillée, et c’est un régal à la lecture. Néanmoins, je regrette le narrateur externe de l’histoire. J’avoue que j’aurais apprécié avoir une alternance de points de vue. Mais bon, ça ne m’a pas empêché de rentrer facilement dans l’histoire, et c’est tant mieux.

Vraiment, si vous êtes amateurs de romance, ce livre est fait pour vous ! J’ai déjà hâte de rencontrer les autres sœurs Shakespeare car même si elles sont évoquées dans ce premier livre, tout reste encore très mystérieux. Et c’est alléchant pour la suite !

« Il s’était convaincu qu’elle lui échapperait tout autant dans la réalité. Il l’avait placée là. Dans sa collection de merveilles à admirer mais à ne pas toucher, où elle occupait la première place. »

D’autres livres de Carrie Elks :

Une minute d’attraction, publié aux éditions Presses de la cité.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 4 commentaires

Let’s Dance, réalisé par Ladislas Chollat (Avant-Première @ UGC)

Joseph, danseur passionné de hip-hop, refuse d’entrer dans l’entreprise de son père pour tenter sa chance à Paris. Avec sa copine Emma et son meilleur ami Karim, il intègre le crew parisien de Youri, un célèbre breaker, pour tenter de gagner un concours international de hip-hop. Mais le jour des sélections, rien ne se passe comme prévu : Joseph est trahi par Emma et Youri, le groupe explose. Recueilli par Rémi, un ancien danseur étoile devenu professeur, Joseph découvre le milieu de la danse classique et rencontre la brillante Chloé, en pleine préparation du concours d’entrée au New York City Ballet. À travers cette rencontre, orchestrant l’alliance inattendue entre le hip-hop et la danse classique, Joseph va apprendre à se sentir légitime en tant que danseur et leader, et ainsi devenir artiste.

Mon avis : Coucou tout le monde! Aujourd’hui, je viens vous parler d’un film qui sortira au cinéma le 27 mars prochain. Tout premier film de Ladislas Chollat, Let’s dance est comme son nom l’indique un film de danse à la française. Dans le rôle principal, on retrouve le charismatique Rayane Bensetti, qui endosse ici le rôle d’un danseur de Hip-hop rêvant de tenter sa chance à Paris. Il embarque dans un train avec sa copine et son meilleur ami, mais évidemment, rien ne va se dérouler comme prévu. Et vraiment, j’ai passé un super moment au cinéma ! J’ai été très touchée par les mots du réalisateur après le visionnage du film, qui a pris le temps de nous expliquer la genèse du projet, et surtout les thématiques qu’il a voulu aborder dans ce film, qui se veut être un divertissement, mais également un film touchant autour de plusieurs thèmes tels que la famille, la réconciliation avec son passé et le dépassement de soi.

Evidemment, comme on s’y attend, le ton est léger et on rit énormément pendant le visionnage. Surtout grâce aux personnages d’ailleurs. Spécialement ceux de Guillaume De Tonquédec (qui joue Rémi) et Mehdi Kerkouche (qui joue Karim) que j’ai trouvé vraiment géniaux. Le film possède de belles qualités visuelles également, les scènes de danse sont très bien filmées (on a énormément de ralentis, et d’effets de caméra!), on se sent toujours proches des danseurs, et j’avoue avoir particulièrement adoré les scènes de danse classique. Alexia Giordano dégage une aura assez impressionnante et j’ai beaucoup aimé son personnage, spécialement dans la deuxième partie du film.

Evidemment, il y a quelques points négatifs. J’ai trouvé par exemple que Chloé (A. Giordano) changeait vite d’avis sur le personnage de Joseph (R. Bensetti) sans qu’on sache vraiment pourquoi. J’aurais aimé une transition un peu moins brutale et surtout comprendre son revirement de caractère. J’aurais également apprécié qu’on s’intéresse encore davantage à Chloé (mais vraiment, c’est parce que j’ai eu un coup de cœur pour ce personnage). Et puis, on va pas se le cacher, j’aurai aimé qu’on voit davantage Rayane Bensetti danser. Comme l’a mentionné le réalisateur, la quasi totalité des danseurs dans le film sont danseurs dans la vie, donc c’est surtout eux qui sont mis en avant dans les scènes purement dansées, mais je trouve que Rayane Bensetti aurait eu sa place au devant de la scène, selon moi en tout cas !

Mais sinon, chapeau bas au réalisateur pour l’inventivité de la fin du film, qui sort enfin un peu des clichés habituels. Il est beau de voir des personnages provoquer l’envie aux autres de réaliser leurs propres rêves. Si vous aimez les films qui parlent de danse, je vous conseille de voir Let’s Dance dés sa sortie car c’est un joli film sans prétention, qui vous fera passer un bon moment.

@ UGC de Brouckère

Le truc en + : La danse classique et le hip-hop est travaillée par la chorégraphe Marion Motin, qui a déjà dirigé les danses pour Stromae et Christine and the Queens.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 8 commentaires

Avec toi, m’envoler de Fleur Hana

Elle s’appelle Adeline. La première fois que Matt la voit, il perd toutes ses certitudes. Car Adeline a quelque chose de moins que les autres. Et quelque chose de plus. Un plus qui la rend unique, captivante, et fait douter Matt : doit-il aller au bout de la mission de séduction que son boss lui a confiée ?
Il s’appelle Matt. La première fois qu’Adeline le voit, elle sent monter en elle l’amertume. L’amertume à l’idée qu’il n’éprouve à son égard que compassion et pitié, qu’il ne voie que le corps malade et oublie la femme qui l’habite. Mais Matt persévère, comme s’il voulait vraiment la connaître. Alors, Adeline le laisse petit à petit entrer dans son quotidien régi par les contraintes médicales. Et elle en vient à se demander si elle ne pourrait pas, elle aussi, se laisser emporter par la douce légèreté qui guide la vie de Matt…

Mon avis : Hello, hello ! Je vous parle aujourd’hui du livre Avec toi, m’envoler de Fleur Hana. Bouquin qui me faisait vraiment trop envie, et ce, depuis l’annonce de sa sortie. Il faut dire que j’ai lu et beaucoup aimé Nous deux à l’infini, qui est en quelque sorte lié à ce livre-ci (enfin, disons plutôt que ces romans sont des tomes compagnons, mais il est possible de les dissocier également). En plus, dans ce roman, un sujet assez difficile est abordé vu qu’il est question de handicap. En effet, Adeline est en fauteuil et ne croit plus en l’amour car elle ne parvient plus à discerner le positif qui traverse sa vie. Et, j’avoue que même s’il m’est impossible de comprendre ce que peut traverser une personne en situation de handicap, j’ai eu un peu de mal avec son personnage, dans un premier temps. Elle m’a semblé tellement fermée, tellement prisonnière de son état psychologique que j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à elle.

Maiiiis….il y a Matt, et lui, c’est le personnage adorable par excellence. J’ai adoré le voir s’accrocher à Adeline, envers et contre tout. Ce qu’il y a de génial avec Fleur Hana, c’est que tout semble couler de source, si naturellement. L’histoire est donc addictive et prenante, et il se dégage une certaine douceur de l’ensemble. Vraiment, je me sentais bien dans cette histoire.

J’ose avouer qu’il m’a manqué un peu d’émotions supplémentaires dans l’histoire. Je m’attendais à être bouleversée de A à Z et ça n’a pas été le cas (mais je pense que j’avais mis ma barre émotionnelle un peu trop haut, au détriment du bouquin, à mon humble avis!). Malgré tout, j’ai aimé voir l’histoire avancer et évoluer, et j’ai particulièrement apprécié le dernier quart du bouquin.

Bref, Avec toi, m’envoler n’est pas le coup de cœur attendu, mais c’est une très bonne lecture, que je vous conseille ! J’ai déjà hâte de me replonger dans un livre de l’auteure.

« Je ferme les yeux et soupire. Le problème avec les fantasmes qu’on ne range pas de suite dans cette boîte à oublis, c’est qu’ils prennent rapidement de plus en plus de place dans nos pensées et qu’on commence à voir des signes partout. Demain, j’ai rendez-vous avec un inconnu et je n’arrive pas à savoir si ça me rapproche de l’obscurité ou de la lumière. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 8 commentaires

Point films #2

Hello tout le monde! Nouveau point films aujourd’hui. Au programme, surtout de la comédie. 🙂 N’hésitez-pas à me partager vos avis.

Architecte new-yorkaise, Natalie se démène pour sortir du lot, même si on lui demande plus souvent de servir le café que d’imaginer les plans d’un nouveau gratte-ciel ! Et c’est à croire que le sort s’acharne sur elle. Totalement sonnée après avoir été victime d’une agression, elle découvre en reprenant conscience que sa vie a viré au cauchemar : Natalie est devenue l’héroïne d’une comédie sentimentale – elle qui ne croit plus à l’amour depuis longtemps !

J’ai beaucoup aimé ce film, made in Netflix. En tant que grande fan de romances, j’ai passé un très bon moment avec Isn’t it romantic. C’est frais, c’est drôle et ça reprend tous les codes de la comédie romantique, tout en s’en moquant comme il faut. Je ne suis pas une grande fan de Rebel Wilson mais dans ce film, je l’ai trouvé plutôt sympa.

Zoé a 21 ans. Et Zoé en a sa claque d’entendre « c’est normal, t’es jeune ! ». 
Alors qu’elle emménage en colocation, elle prend conscience qu’elle n’est pas seule à se débattre entre cours, stages et petits boulots mal payés. 
Déterminée à bouleverser le complot qui se trame, elle unit autour d’elle une génération d’affamés. Ensemble, ils sont bien décidés à changer les choses et à faire entendre leur voix !

J’étais plutôt mitigée jusqu’à la moitié du film. Et puis en fait, j’ai trouvé le message du film plutôt sympa. De même que la façon de construire le long-métrage. Donc, au fil du film, je me suis laissée prendre, et j’ai bien aimé ! Rien de bien révolutionnaire, mais ça vaut le coup d’œil, au moins une fois. 🙂

Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc… 

Je continue et termine ma découverte des films de la bande à Fifi. Celui-ci est réalisé cette fois par Tarek Boudali. Et bon voilà, c’est ni bon ni mauvais. J’ai bien ri à certains moments, et j’ai levé les yeux au ciel pendant d’autres. A voir pour une soirée entre potes, rien de plus !

Lila n’a qu’un rêve en tête : devenir une artiste, n’en déplaise à son père. Passionnée et déterminée, elle part à la conquête de Paris. Entre galères et désillusions, elle se bat pour s’imposer dans ce milieu. Réussira-t-elle à avoir un jour son nom en haut de l’affiche, et regagner enfin la fierté de son père ?

Hé ben, celui-ci, je l’ai vraiment beaucoup aimé ! On découvre le parcours de Lila, qui fait écho à la vie de sa réalisatrice et actrice principale, Nawell Madani. Et c’est plus qu’agréable à suivre. Cette jeune femme est touchante et drôle, et j’ai suivi le film avec énormément d’intérêt ! Je vous le conseille fortement. Je trouve que c’est le genre de film dont on n’a pas assez entendu parler à sa sortie, en 2017.

Pour prouver à sa femme, avec qui il est sur le point de divorcer, qu’il peut être un homme responsable, un père de famille va mettre en place une crèche parentale privée dans son appartement…

Et dernier film de cet article avec mon avis sur Daddy Cool, qui m’a pas emballée plus que ça! En fait, il y a un côté tellement irréaliste que le film perd toute crédibilité. Pourtant, les acteurs sont sympas mais ça n’a pas trop suffit à remonter mon avis. Je pense que vous pouvez passer votre chemin…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 11 commentaires