Coin Littéraire…

La probabilité mathématique du bonheur de Maxence Fermine

À trente-neuf ans et des poussières, Noah, éternel adolescent, a de plus en plus le sentiment d’un vide essentiel qui le fait passer à côté de sa vie telle qu’il l’avait rêvée enfant. Alors un soir, il décide de poser son mal-être pour trouver la clef du bonheur. D’expérience en découverte, Noah traque le bonheur dans chaque aspect de sa vie, guidé par cette seule question : y a-t-il une recette, une formule pour y parvenir ? Une rencontre va changer la donne au-delà de toutes ses espérances…

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur le dernier roman de Maxence Fermine (que je découvrais avec ce livre pour ma part). De temps en temps, j’aime sortir de ma zone de confort en découvrant des livres qui au départ ne semblaient pas faire partie de mon genre de prédilection (pour faire court, la romance!). J’avoue que les romans feel-goods, c’est quand même un peu ma cam aussi et je trouve que celui-ci pourrait presque être rangé facilement dans cette catégorie.

Ici, il va être question de bonheur, ou plutôt de la quête du bonheur dans une société où on ne se sent pas particulièrement ni heureux ni malheureux, où l’on se contente parfois de survoler superficiellement sa vie. Au travers du personnage de Noah, auquel chacun peut s’identifier facilement, nous allons parcourir cette quête de soi, au travers ses réussites et ses échecs. Le roman est court, va droit au but et pose de véritables questions.

La probabilité mathématique de bonheur est donc une réflexion qu’il faut prendre le temps de savourer. La deuxième partie du bouquin est plutôt étonnante mais Noah est inspirant par bien des égards et j’ose avouer que ça m’a moi-même donné envie de chambouler des choses dans ma vie. C’est le genre de roman à mi-chemin entre le livre de développement personnel et la fiction. Sujet très en vogue actuellement, je trouve que celui-ci tire clairement son épingle du jeu. Je vous le recommande !

« La vie, il faut la brûler avant qu’elle-même ne nous réduise en cendres. »

Love and other words de Christina Lauren

La nuit, où il lui a finalement déclaré son amour. Tout était fini. C’est l’histoire d’un amour de jeunesse plein de promesses, entre deux adolescents, interrompu en plein vol et qui évolue onze ans plus tard, en une histoire d’amour forte et confiante, entre adultes. Macy, interne en pédiatrie, prépare son mariage avec un homme plus âgé qu’elle, aisé financièrement, tout en gardant ses distances. Lorsqu’elle tombe sur Elliot – son premier et unique amour – la vie parfaite qu’elle avait construite commence à se craqueler. Jadis, Elliot était tout pour Macy. Son ami studieux et maladroit s’était transformé en l’homme auquel elle ouvrirait son coeur après le décès de sa mère… avant qu’il ne le brise le soir-même où il lui déclarait son amour. Dix ans après leur rupture, le hasard réunit deux amours de jeunesse séparés pour de mystérieuses raisons. Combien de temps faudra-t-il aux deux héros pour découvrir ce qui a provoqué leur rupture ? Ce qui a mal tourné ?

Mon avis : Hello, hello! Nouvel avis aujourd’hui où je vais vous parler de Love and other words du duo Christina Lauren. Dernier roman de ces auteures, il me tardait de le lire, et je ne regrette pas car j’ai adoré! Elles nous présentent ici une superbe histoire, toute en émotion. Je n’ai pas encore lu tous les livres de ce duo (loin de là!) mais j’ai l’impression que pour ce roman, on a droit à une histoire plus en retenue, où les émotions sont brutes, presque à fleur de peau. J’ai eu l’impression de lire un roman de Brittainy C. Cherry ou même de Colleen Hoover, par rapport aux émotions ressenties. Vous savez, c’est le genre de bouquin qui vous chamboule d’une façon un peu incroyable…

L’histoire de Macy et Elliott est touchante, et nous apparait telle une évidence. J’aime ces histoires où il nous est question presque d’âmes sœurs. Évidemment, et sachez-le, notre cœur ne va pas être épargné, et Christina Lauren va dévoiler peu à peu des éléments de l’intrigue jusqu’à la révélation finale. L’alternance passé/présent est utile et rythme très bien le récit. J’ai été transportée tout le long, et j’ai vraiment tourné très rapidement les pages.

Je ne peux que vous conseiller cette magnifique histoire. Il m’a manqué un rien pour en faire un coup de cœur mais ça n’en reste pas moins génial ! A lire sans hésiter. 🙂

« Je pense à elle partout. Elle est partout, à chaque instant, mais elle est aussi constamment absente. Elle rate tous les événements de ma vie et je ne sais pas pour qui c’est le plus difficile : pour moi, qui tente de survivre sans elle, ou pour elle sans moi, qui existe où qu’elle soit. »

D’autres livres de Christina Lauren :

Saga Beautiful
Josh & Hazel ou comment ne pas tomber amoureux

L’amour est dans le chai de Tamara Balliana

Léonie, aspirante actrice dont la carrière n’a jamais réellement décollé, est de retour dans son village natal de Cadenel. Désabusée, elle n’a d’autre choix que de remplacer sa sœur Laetitia, en congé maternité, au domaine viticole où celle-ci travaille. Mais dès son retour, elle tombe nez à nez avec Enzo, son voisin d’enfance qu’elle a toujours détesté. Comme un fait exprès, alors qu’elle pensait qu’il avait lui aussi quitté la région, leurs chemins ne cessent de se croiser. Heureusement, Léonie peut compter sur le soutien de ses nouvelles amies du clan des célibataires malgré elles pour lui redonner le sourire. Alors que Léonie trouve peu à peu ses marques dans cette nouvelle vie, il ne reste qu’une seule ombre au tableau : Enzo. Comment faire pour s’en débarrasser ? Ou alors une trêve est-elle possible entre eux ?

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur le dernier roman de Tamara Balliana, sorti tout récemment. Pour info, c’est un tome compagnon à Quand l’amour s’en mail, roman que j’avais adoré. (Sachez qu’ils se lisent complètement indépendamment l’un de l’autre). Pour ma part, j’ai tout de même relu le précédent parce que c’était une bonne excuse pour relire un bouquin que j’avais adoré aha – et j’y ai pris beaucoup de plaisir. Et pour tout vous dire, j’ai tout autant aimé ce nouveau roman.

L’amour est dans le chai nous raconte donc l’histoire de Léonie et Enzo, ennemis depuis le berceau, qui vont se retrouver à travailler ensemble pour une période temporaire. Cherchant à s’éviter à tout prix, le karma (ou le destin?) va pourtant les mettre sans cesse sur la route l’un de l’autre. Et j’ai adoré ce sentiment d’amour/haine qui transperce tout le récit. J’ai aimé le piquant des dialogues et voir la relation des personnages évoluer peu à peu. Comme toujours avec cette auteure, j’ai ressenti un sentiment de plénitude pendant ma lecture, et c’est toujours le cas jusqu’ici. On se sent faire partie de cette petite bande d’amis, qu’on apprend doucement à connaître.

L’écriture de Tamara fait mouche, le style est fluide, facile à lire et j’aime beaucoup l’objet livre en tant que tel. Dans ce tome, on se retrouve plus précisément dans l’univers du vin, et j’ai bien apprécié ça. Vraiment, je ne peux que vous recommander cette histoire, tout comme tous les autres livres de l’auteure que j’ai lu. Elle ne m’a, pour l’instant, jamais déçue !

D’autres livres de Tamara Balliana :

Love in Provence
Love me if you cannes

Quand l’amour s’en mail

Nouvelles découvertes aux éditions Le Muscadier !

Hello les loulous ! En juillet dernier, je vous avais parler de la maison d’édition Le muscadier, et de la collection Rester vivant. J’ai reçu deux nouveautés de la collection, mais aussi deux livres de la collection Saison Psy dont j’avais également très envie de vous parler ! Du coup, c’est parti. 🙂

Rester vivant

La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d’aujourd’hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s’adresse en priorité aux pré-ados, aux ados… et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l’asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d’attiser l’imaginaire du lecteur, d’éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs. (Source)

L’avertissement des abysses d’Arthur Ténor. Alors que le réchauffement climatique semble inéluctable, un lycéen devient le porte-parole d’une jeunesse qui se rêve un avenir heureux dans un monde durable. Convoqué dans les abysses par d’étranges baleines, Jason reçoit de la nature un ultime avertissement qui le désigne, de fait, comme le messager de la dernière chance. Dès lors, son existence bascule dans un tourbillon qui ne sera pas que médiatique. Rien d’étonnant quand on sait que tout commence au cœur du Triangle des Bermudes…

Barjoland de Jean-Luc Luciani. L’univers de Damien bascule le jour où il apprend, d’une part, que les Américains ont élu Donald Trump à la tête des États-Unis et, d’autre part, que sa mère envisage de refaire sa vie avec un psy qui anime une émission de radio destinée aux adolescents. Entouré de ses amis proches, des lycéens connectés en permanence, il va tout faire pour tenter de discréditer le psy aux yeux de sa mère… jusqu’à commettre l’acte de trop et frôler la folie à son tour.

Encore deux titres sur des sujets importants. Le premier nous parle de développement durable et du climat et correspond à cette montée des jeunes qui manifestent afin de préserver notre planète. Le second va nous parler du deuil mais aussi de la difficulté d’accepter qu’un parent se remette en couple après un décès, et tout ça avec un côté psy très important. Deux livres que je trouve plus que parfait pour des adolescents en quête de sujets un peu plus poussés.

Saison Psy

La collection Saison psy traite de questionnements liés au quotidien des adolescent·e·s. Chaque livre propose une double approche de la thématique : sous forme de fiction, d’une part, et sous forme documentaire, d’autre part. Les réponses données au fil des pages permettent d’alléger voire de dissiper totalement le désarroi des lecteurs et des lectrices face à certaines situations compliquées de la vie. Chaque livre propose une double approche de la thématique : sous forme de fiction, d’une part, et sous forme documentaire, d’autre part. Tous les titres de la collection sont découpés en épisodes – constitués chacun d’un chapitre du récit et d’une analyse psychologique – qui forment un ensemble cohérent, comme une saison complète d’une série TV dans laquelle les personnages auraient le droit à une séance psy à la fin de chaque épisode pour mieux décortiquer leurs actions et leurs comportements. Au fil des saisons, chacun trouvera des réponses pour mieux aborder les maux qui jalonnent l’existence d’un ado d’aujourd’hui. (Source)

Black-out de Christine Deroin et Fatma Bouvet de la Maisonneuve. À 16 ans, Sonia et Élise se sentent l’âme de rebelles. Elles enchaînent les soirées arrosées et les binge drinking. Jusqu’à ce qu’elles apprennent, à leurs dépens, ce que sont le coma éthylique et le black-out. Construite comme une série, cette fiction déroule une succession d’épisodes, chacun ponctué par l’intervention d’une psychiatre spécialisée, qui permettent de démonter un à un les mécanismes de l’alcoolisation abusive des adolescents.

Anomalie de Christine Deroin et Fatma Bouvet de la Maisonneuve. Julie, 14 ans, est une collégienne sans histoire. Mais sa petite vie tranquille prend un tournant inattendu lorsqu’elle se rend compte que sa mère est alcoolique. Pour mieux analyser et comprendre la situation, elle va avoir besoin d’aide… Construite comme une série, cette fiction déroule une succession d’épisodes, chacun ponctué par l’intervention d’une psychiatre spécialisée, qui permettent de rompre le cou aux idées reçues sur l’addiction à l’alcool.

Ici, on est dans un tout autre genre vu que déjà, on est sous format « épisodes’, ce sont donc des livres beaucoup plus courts. C’est un coup de cœur pour ces deux ouvrages car ils sont à la fois de la fiction, mais également des livres documentaires sur le sujet dont ils traitent. C’est donc intéressant pour faire une sensibilisation, sans pour autant être moralisateur ! Vraiment, à mettre entre toutes les mains !

Point Lecture – Deux lectures de noël à lire absolument !

Hello, hello ! J’admets que pour le moment, je lis énormément de romances de noël donc mes points lecture sont très similaires ces derniers temps. Mais que voulez-vous, c’est la période qui veut ça. ^^ Aujourd’hui, je vous parle de deux lectures que j’ai tout simplement adoré! Let’s go 🙂

Emerson, la fille adoptive de la riche famille Kessler, a tout ce qu’elle a toujours rêvé d’avoir : des amies fidèles, un dressing de la taille d’un studio, et un fiancé qui va bientôt lui offrir un mariage de princesse. Pourtant, à quelques mois de la cérémonie, une lettre accapare toutes ses pensées, l’empêchant de se concentrer sur les préparatifs. Alors que Noël approche, Emerson quitte sa Californie natale. Destination le froid du Montana, pour un voyage à la recherche de ses origines qui pourrait bien lui réserver des surprises inattendues. À commencer par ce cow-boy à l’allure de mannequin qui semble en connaître plus qu’elle sur son passé !

Mon avis : Première lecture avec Unexpected Christmas de Phoenix B. Asher. Une lecture qui me faisait envie depuis quelques semaines déjà, vu que j’avais eu l’opportunité de l’acheter en avant-première au Festival New Romance. C’est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans cette lecture. Et pour tout vous dire, au départ, je ne supportais pas le personnage principal féminin, et j’ai eu un peu peur de voir ce que ça allait donner. Mais en fait, c’est impressionnant (et passionnant) de la voir évoluer au fil des pages. Emerson, cette jeune femme plutôt superficielle, va peu à peu comprendre le sens des priorités et les valeurs qu’elle veut voir primer dans sa vie. Du coup, j’ai ressenti beaucoup d’émotions à la lecture de cette histoire. Je me suis sentie en totale adéquation avec l’ambiance de noël et j’ai passé un merveilleux moment.

En plus d’être une histoire autour du retour aux sources, de la découverte de ses racines, Unexpected Christmas est une excellente romance qui m’a donné des papillons dans le ventre. J’ai adoré l’ambiance, le lieu et puis le personnage de Sage. Ce cow-boy au grand cœur ne pourra vous laisser indifférente, j’en suis sûre. Les sentiments naissant entre ces deux-là sont vrais et amènent énormément de douceur à l’ensemble.

Bref, pour moi, ce fut un superbe moment, à savourer au coin du feu en cette jolie période de noël.

Plongez Pauline dans une fête de Noël très arrosée au bureau. Pimentez d’un dérapage torride dans le parking de son immeuble avec Hervé, l’assistant du DRH. Ajoutez un enregistrement de vidéosurveillance. Et vous comprendrez que Pauline peut dire adieu à ses vacances pépères, genre siestes en pyjama licorne. L’urgence : se rapprocher de celui qui détient la vidéo si compromettante pour sa réputation, le séduisant gardien de son immeuble ! Celui-ci lui propose un marché. En tout bien tout honneur. Pauline n’a d’autre choix que d’accepter, mais sait-elle vraiment ce qui l’attend ?

Mon avis : Et deuxième lecture avec sans aucun doute, LE roman de noël le plus drôle que j’ai lu jusqu’ici. Je découvre Carène Ponte avec ce roman, et croyez-moi, je ne vais pas m’arrêter là. Mais quel concentré de fou rires ! Je vous assure qu’il décoincerait le plus sérieux des lecteurs. J’ai adoré la répartie des personnages, spécialement celle de Pauline. Cette jeune femme est pétillante, elle ne joue pas un jeu. On sent une vraie sincérité en elle et j’ai vraiment adoré ça. Vous faites quoi pour noël ? regorge de tout ce que j’adore dans une romance de noël (bon, et cette magnifique couverture, on en parle ?).

Pour tous les amoureux de noël et surtout des traditions qui s’y rapporte, vous allez adorer ! L’ambiance de noël est omniprésente, ça sent le chocolat chaud, le bruit des bûches qui crépitent… Un vrai petit bonheur! A la fin de ma lecture, je n’ai eu qu’une seule réaction : j’en veux encore !!! C’est trop court aha (bon l’avantage, c’est le To be continued à la fin!!). Et puis, moi, évidemment, je suis tombée amoureuse de David. Cet homme craquant et adorable était la cerise sur le gâteau de cette belle histoire !

Et puis, pour finir, juste un petit mot sur les notes de bas de pages. Bravo Carène Ponte, ça m’a fait avoir quelques fous-rires ! Vous l’aurez compris, je vous recommande Vous faites quoi pour noël ? à 1000 %.

POINT LECTURE – Encore des lectures de noël ❄️

Hello tout le monde! Je reviens aujourd’hui avec un nouvel article pour vous parler de mes deux dernières lectures, encore une fois sur le thème de noël.

Coline file le parfait amour avec… Chez Marcelle, la petite boutique de décoration florissante qu’elle a créée il y a quatre ans et qui, depuis, occupe tout son temps. Chez elle, chaque objet est choisi avec tendresse. Du coup, les hommes sont loin d’être sa priorité. De toute façon elle n’a connu que quelques histoires beaucoup trop courtes pour satisfaire son âme romantique. Pourtant, elle est presque séduite lorsqu’un client particulièrement à son goût lui fait les yeux doux… et très déçue en découvrant que ce vil charmeur n’est autre que le propriétaire du nouveau magasin de décoration qui vient d’ouvrir juste en face du sien. Et dire qu’elle se voyait déjà à son bras, alors qu’il étudiait simplement la concurrence ! Elle aurait –; à la limite –; pu lui pardonner de lui avoir donné de faux espoirs, mais elle ne risque pas d’oublier la menace qu’il fait peser sur sa petite entreprise adorée. Coline ne compte pas se laisser faire… que le meilleur gagne !

Mon avis : Première lecture avec la romance de noël publiée par Fyctia, qui me tentait énormément. J’avoue que dans la construction, Meilleurs vœux et va au diable! m’a énormément fait penser à La guerre des papilles de Lucie Castel. Et pour dire vrai, c’est un schéma qui me plait beaucoup : De la rivalité, de la tension, des chamailleries…et une bonne dose d’amour. J’ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire, spécialement Coline, à laquelle on peut facilement s’identifier.

Le roman est rempli de situations cocasses, qui nous font tourner les pages sans même nous en rendre compte. La romance prend son temps et nous embarque avec elle au rythme des rapprochements entre Adam et Coline. De plus, j’ai beaucoup aimé la place qu’à laisser l’auteure à l’amitié. Le trio formé par Coline, Jana et Carmella est drôle et enjoué. Ça ajoute du piquant à l’ensemble, et donne un côté presque chick-lit à la lecture. Ce qui n’a pas été pour me déplaire. 🙂

Bref, un super moment que je ne peux que vous conseiller.

Cher Papa Noël, Cette année, je ne veux pas de cadeaux pour moi, mais je voudrais bien que tu apportes une nouvelle amoureuse à mon papa, pour qu’il ne soit plus triste. Lorsque Nathan découvre la lettre de sa fille, Lou, au Père Noël, il est accablé. Lui qui pensait avoir réussi à trouver un équilibre depuis le décès de sa femme, il réalise soudain qu’il n’est jamais parvenu à cacher sa détresse à sa fille. Pour Maddie, la vie ne pourrait être plus belle. Gérante d’une librairie pour enfants, elle n’aime rien tant que les mercredis après-midi qu’elle passe à lire des histoires pour tous ses petits clients – dont Lou, une adorable blondinette pour laquelle elle a un gros faible. Deux semaines avant Noël, pourtant, l’univers de la jeune libraire s’effondre brusquement lorsque la propriétaire lui annonce son intention de vendre la boutique. Maddie a dix jours pour trouver l’argent qui lui permettra de racheter la librairie et empêcher ainsi sa disparition à jamais. Pour Nathan comme pour Maddie, la période des fêtes s’annonce douloureuse et compliquée, bien loin du rêve blanc que vantent les chansons. A moins qu’un miracle, quelques cookies et le sourire d’un petit lutin ne viennent tout chambouler…

Mon avis : Et j’enchaîne avec mon avis sur Cher Père Noël de Chloé Duval. Encore une romance doudou à savourer au coin du feu avec un bon chocolat chaud. C’était tellement chouuuuuuuuuuuuuuuuuu. Un petit moment de bonheur à savourer, avec de jolis personnages.

Là, on est VRAIMENT dans l’ambiance de noël que j’adore. En plus, on a droit à un papa célibataire (mon pêché mignon dans les romances AHA) qui ne s’autorise pas à être à nouveau heureux après le décès de sa femme. Chloé Duval nous livre une histoire tendre et sensible, et je peux vous dire que j’ai beaucoup aimé. La petite Lou est adorable et j’ai aimé voir progresser la relation entre Nathan et Maddie.

Un petit moment adorable que je ne peux que vous conseiller en cette jolie période. 🙂 Merci à mon amie Coralie de m’avoir recommander cette chouette histoire.

Noël, amour et autres tracas de Liah Waureel

30 jours pour me redonner goût à la vie et me faire à nouveau aimer Noël. 30 jours pour redevenir celle que j’étais avant la trahison dont j’ai été victime il y a quatre ans. Voici le défi de folie que s’est mis en tête ma meilleure amie. Mais elle n’avait pas pris en compte cet homme masqué qui va chambouler tous ses plans. Et les miens…Une courte romance sur fond de neige, de rennes, et d’interdit qui vous donnera envie de filer au Canada pour y goûter les spécialités locales.

Mon avis : Hello les loulous! Aujourd’hui, je vous parle d’une jolie romance de noël qui sort aujourd’hui, jeudi 28 novembre. J’ai eu la chance de pouvoir la lire avec quelques jours d’avance, donc je suis très heureuse de vous en parler dés aujourd’hui. J’ai beaucoup aimé plonger dans cette jolie histoire, afin de faire retrouver à Emy l’esprit de noël. En effet, après une rupture difficile, elle peine à retrouver confiance en elle et en la vie. Mais grâce à Jennifer, sa meilleure amie, elles vont s’envoler pour une destination des plus dépaysantes pour profiter des fêtes de noël comme il se doit.

J’ai beaucoup aimé que le livre se divise en chapitres tel un calendrier de l’avent. Nous assistons au décompte jusque noël, et pour l’impatiente que je suis, ça m’a directement plongé dans cette ambiance que j’aime tant. Les personnages sont très chouette, et on peut facilement s’identifier à l’héroïne. L’auteure ajoute des touches d’humour bienvenues, ce qui fait qu’on se sent super bien dans cette lecture. Et puiiiiis, évidemment, il y a Darell, ce beau-gosse qu’Emy va rencontrer dans des circonstances pas très orthodoxes (c’est le moins qu’on puisse dire aha), et même si bon, leurs retrouvailles, par la suite, m’ont semblé un petit peu facile, ça m’a tout de même bien embarquée, et j’ai eu des papillons dans le ventre (+1 pour la scène avec les huskys <3).

Vous retrouverez donc ici tous les ingrédients qui composent une bonne romance de noël : des bons sentiments, des émotions, de l’humour et des personnages hauts en couleur. Bref, tout ce qu’il faut. Et bien sûr, je vous la recommande sans hésiter.

D’autres livres de Liah Waureel (sous le pseudonyme Anna Wendell) :

Arrogant Lover
Apprends-moi le désir
My badass Lover

L’embarras du choix de Laure Manel

Quelle a été votre dernière décision ? Quels ont été vos choix de vie importants ? Nous sommes toutes et tous confrontés à l’embarras du choix ! Ce livre vous plongera directement dans le mariage d’Emma et de Julien. Elle doit dire OUI… bien sûr, puisque toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres. Sauf que… un malheureux contretemps va emmener Emma dans un film intérieur dont elle est l’héroïne, et qui va lui faire vivre un hypothétique avenir, complètement irréel et fantasmé… Cette incursion dans son imaginaire lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de lui poser ?

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur le dernier livre de Laure Manel. J’adore cette auteure. J’ai eu l’occasion de la rencontrer cette année et vraiment, en plus d’aimer la personne qu’elle est, j’aime sa plume et les histoires qu’elle nous raconte… 🙂

Quand ce livre est arrivé dans ma boîte aux lettres, j’avoue que j’ignorais de quoi Laure allait nous parler dans ce livre. J’aime tellement ce qu’elle fait que j’y plonge les yeux fermés. Et puis, en m’y intéressant de plus près, j’ai eu un peu peur et je me suis rendue compte que le pitch ne m’intéressait pas plus que ça. MAIS…(et comme quoi, il ne faut pas rester sur des à priori), j’ai pris mon courage à deux mains, et j’ai commencé ce bouquin ! Et là…je l’ai lu en à peine deux sessions de lecture, j’ai beaucoup aimé ! 😀

En fait, la plume de Laure Manel nous embarque très très facilement et on n’a qu’une envie, connaître le fin mot de l’histoire. Dés les premières pages, nous rencontrons Emma et Julien, prêts à se marier. C’est au tour de la jeune femme de dire le OUI fatidique que tout le monde attend, mais avant ça, l’auteure va nous emporter dans 3 hypothétiques avenirs de ce couple qu’on ne connait pas encore vraiment. Et sincèrement, c’est super bien fait. Laure Manel nous fait nous poser des questions, sur nous-même d’abord, mais également sur nos choix, nos envies, sur le couple en général. Et vraiment, ça m’a un peu retourné le cerveau. Chaque chapitre est entrecoupé d’intermèdes d’autres personnages qui donnent leurs avis sur plusieurs thèmes, et j’ai trouvé cela très intelligent. Et puis en plus, ça rythme le récit.

J’ai beaucoup aimé la fin, plutôt originale et qui m’a laissé le sourire aux lèvres. L’auteure nous livre donc ici un roman intelligent, bien mené, que je ne peux que vous conseiller ! Un bon moment en perspective, je peux vous l’assurer.

« On dit que choisir, c’est renoncer. Parfois, on choisit de renoncer. Et pourtant ce n’est pas vraiment un choix. On renonce, c’est tout. On accepte que ça ne soit jamais, que ça n’arrive pas. On doit faire ce deuil-là, apprivoiser l’idée…se résigner. « 

D’autres livres de Laure Manel :

L’ivresse des libellules
La délicatesse du homard
La mélancolie du kangourou

Point Lecture – Des nouvelles sur le thème de Noël ❄️

Hello tout le monde ! Nouveau point lecture spécial noël aujourd’hui ! C’est parti. 🙂

Noël est parfois plein de surprises !Oui, Alice est une mère célibataire exemplaire depuis maintenant trois ans. Non, elle n’a plus approché un homme depuis autant de temps. Et alors ? S’occuper de ses deux merveilleux enfants est un travail à temps plein, qui la rend heureuse. Encore plus à l’approche de Noël, quand elle peut se livrer à ses activités préférées : décoration de l’appartement, préparation du repas du réveillon et rédaction de la liste de cadeaux ! Pourtant, quand Jack, un père divorcé dont elle vient de faire la connaissance, lui propose de garder ses enfants pour lui laisser un peu de temps libre, Alice accepte. Trois soirées rien que pour elle, ça c’est un cadeau qu’elle n’avait pas prévu ! Et elle s’attendait encore moins à redécouvrir le plaisir de la séduction… avec le nouveau baby-sitter.

Mon avis : Première lecture, c’était une petite nouvelle signée Audrey Alba, auteure que j’ai pu découvrir grâce à cette petite histoire. Et j’ai trouvé ça adoooorable ! La nouvelle fait une septantaine de pages et se lit d’une traite. C’est mignon, et les personnages sont vraiment tops et étoffés malgré le nombre de pages.

Je suis évidemment tombée amoureuse de Jack, qui est sexy et très drôle. Les personnages jouent au chat et à la souris de façon assez sympathique, et puis l’auteure n’hésite pas à aborder le sujet de la remise en couple après un divorce, avec des enfants au milieu de tout ça (bon, c’est très court, donc c’est plutôt subtil, mais je trouvais ça important de le mentionner).

Bref, un joli moment tout choupinou. 🙂

Noël, cette fête qu’on adore détester ou qu’on déteste adorer ! Réunion familiale ou tête-à-tête ratés, de Paris à New-York en passant par l Italie, on peut y vivre des crush ou des clash, qu importe ! Et si la figure tutélaire de Jane Austen vient y apporter sa petite touche de magie pour faire basculer les situations les plus inextricables, l’esprit de Noël promet d’être au rendez-vous!

Mon avis : J’ai eu la surprise de trouver ce recueil de nouvelles dans ma boîte aux lettres et j’ai été plus que ravie de prendre le temps de le découvrir. La TeamRomCom est géniale et ça m’a rappelé à quel point il faut que je prenne le temps de découvrir chaque auteure individuellement (Marie Vareille est la seule que je suis assidûment pour le moment). J’ai plongé dans ce recueil avec beaucoup de plaisir, et pour moi, il y a vraiment 3 nouvelles qui sortent du lot. Dans mon ordre de préférence, on retrouve :

  • Nuit blanche au magasin de jouets d’Adèle Bréau

Pour moi, c’est la nouvelle la plus mignonne du recueil. Lara et Mathieu se retrouvent enfermés dans le magasin dans lequel ils travaillent alors qu’ils ont déjà tendance à se chamailler à longueur de journée. J’ai trouvée cette nouvelle adorable, drôle et bourrée de romantisme. Un petit moment tout doux avec la frustration finale ressentie car c’était trop court. Aha.

  • L’hôtel des monts enneigés de Marie Vareille

J’adore la plume de Marie, et encore une fois, elle a fait mouche, même en quelques pages. Ici, on retrouve Cassandra, qui a une relation plutôt difficile avec sa maman, célèbre chroniqueuse. Par un concours de circonstance, notre héroïne va se retrouver dans un superbe hôtel qui n’est autre que dirigé….par son ex! Un petit moment de bonheur à lire (j’ai d’ailleurs mis sur Babelio une citation adorable que j’ai trop aimé).

  • Comme une princesse Disney de Tonie Béhar 

Et enfin, j’ai également beaucoup aimé la toute première nouvelle du recueil, écrite par Tonie Béhar. Bon, déjà, l’héroïne est ronde (MERCI TONIE!) et a du caractère. Elle m’a fait rire par ses répliques et par sa répartie. Sa rencontre avec Daniel, et le fait qu’elle ne va pas se laisser faire est vraiment super chouette! Et puis, là aussi, on retrouve une bonne dose de romantisme et j’ai adoré !

Bref, je vous le recommande, j’ai beaucoup aimé !

D’autres livres de la #TeamRomCom :

Y’aura-t-il trop de neige à noël ?

POINT LECTURE – Deux romances de noël ❄️

Hello tout le monde! Je reviens aujourd’hui avec un nouvel article pour vous parler de mes deux dernières lectures. Merci à Harlequin et à Netgalley, ça fait quelques jours que je me plonge dans une ambiance de noël grâce à eux, et ça me fait énormément de bien. Let’s go!

Emma est une éternelle optimiste. Pour elle, le monde est peuplé de gens généreux et bienveillants. Et c’est d’autant plus vrai pendant la période de Noël ! La preuve : alors qu’elle se retrouvait sans emploi et sans logement à quelques jours de sa fête préférée, un de ses anciens clients lui a gentiment proposé d’occuper l’appartement de son frère, absent pour la semaine. Bon, le frère en question, de retour plus tôt que prévu, n’a pas eu l’air ravi de découvrir son invitée surprise et son appartement noyé sous les guirlandes et les décorations. Mais rien n’ébranlera la bonne humeur d’Emma ! Elle en est sûre : David finira par succomber à la magie de Noël…

Mon avis : On commence par Opération guirlandes, sapin et chocolat chaud de Solenne Morgan. Déjà, je suis archi fan de la couverture. Quel beau travail de la part de la maison d’édition ! C’est le genre de livre que j’adore avoir dans ma bibliothèque, mais malheureusement, pour l’instant, il n’existe qu’en numérique.

J’ose avouer que je n’ai pas été particulièrement emballée par cette histoire, et ce, pour plusieurs raisons : Le point de vue à la troisième personne déjà qui met une distance entre le lecteur et les personnages. Je l’ai vraiment beaucoup ressenti dans ce bouquin. Et puis ensuite – et c’est le point le plus important pour moi – je n’ai pas été emportée par l’histoire du fait que je l’ai trouvée bien trop invraisemblable. Je suis une fan de romances, donc je sais qu’il faut laisser une petite part de magie dans ce genre de bouquin. Les événements sortent parfois d’un coup de baguette magique et on adore ça mais j’avoue qu’ici, j’ai tiqué à plusieurs reprises et dés la rencontre de nos deux personnages principaux en fait. Ça m’a dont empêchée d’adhérer complètement.

Néanmoins, j’ai lu cette histoire très très vite et j’y ai trouvé également des points positifs. Il y a un côté très orignal dans le fait qu’à trois reprises (il me semble que c’est trois fois), l’auteure nous sert le point de vue de 3 autres personnages plutôt inattendus. J’ai vraiment apprécié ce côté-là. Et puis, il faut le dire, l’esprit de noël m’a vite gagné et j’ai lu ce livre en à peine deux sessions de lecture.

Bref, pas une excellente lecture mais tout de même un moment sympathique ! 🙂

A situation désespérée, solution… radicale. L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron), échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée), faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste). Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Mon avis : Alooooooors cette histoire, je l’ai tout simplement adorée. Comment j’ai boycotté noël est une romance de noël doudou que je n’avais pas envie de quitter ! Julia Nole nous propose ici un moment délicieux en compagnie de Courtney, une héroïne pleine d’humour qui ne rêve que d’aimer et être aimée à sa juste valeur. Dés les premières pages, j’ai été happée par l’histoire et je n’ai plus su m’arrêter avant de lire le mot fin. C’est vraiment une histoire attachante, pleine de rebondissements adorables et où on ressent vraiment l’esprit de noël.

J’ai eu des papillons dans le ventre avec cette jolie romance entre Courtney et cet espèce d’ours mal léché de Brad. Elle naît progressivement et je n’arrêtais pas de tourner les pages en attendant patiemment qu’ils tombent dans les bras l’un de l’autre. C’est tendre, amusant et plein de bons sentiments.

Bref, pour moi, c’était LA romance de noël par excellence, donc il est clair que je vous la conseille très fortement, en espérant qu’elle vous plaise autant qu’à moi.

« La seule chose qu’on puisse faire, c’est créer les conditions idéales pour laisser une chance à l’amour de s’épanouir. Comme une fleur à la beauté irréelle dont il faudrait prendre soin sans aucune garantie de la voir jamais éclore. »